Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm X-T1 : le SAV contre les fuites de lumière

19/03/2014 | Franck Mée

Des fuites de lumière sur le Fujifilm X-T1 ? C’est ce qu’indiquent certains utilisateurs de l’appareil. Fujifilm Japon a confirmé le défaut et annonce reprendre les appareils concernés en SAV pour le corriger.

Le Fujifilm X-T1 n’est pas un appareil parfait, mais parmi les modèles "mirrorless" experts, c’est un de nos préférés (lire notre test dans le numéro 64 du Monde de la Photo, actuellement en kiosques). Cela n’empêche pas certains utilisateurs d’avoir noté un défaut potentiellement gênant : des fuites de lumière se produisent lorsque la trappe de connexions est ouverte — ce qui peut être le cas en vidéo, pour utiliser un micro externe ou un moniteur HDMI, comme en photo avec une télécommande.

Fujifilm a rapidement pris conscience du problème : moins de deux semaines après les premiers rapports, un communiqué japonais confirmait le problème et indiquait que les appareils concernés seraient pris en réparations pour le résoudre. L’information a rapidement été reprise par les filiales nationales : en France, les acheteurs de X-T1 peuvent contacter le constructeur via le Club Fujifilm Pro, appeler au 0 825 89 32 08 ou utiliser le formulaire de contact de son site web, avec le numéro de série de leur appareil, pour savoir s’il est concerné et le cas échéant le renvoyer en SAV.

Notons que les problèmes de fuites de lumière sont en fait assez courants, notamment au niveau des montures des appareils à objectifs interchangeables et des trappes de connexions — une prise jack peut agir comme un beau tunnel réfléchissant, guidant la lumière extérieure jusqu’au cœur de l’appareil. Fujifilm a au moins l’avantage de reconnaître officiellement et de prendre en charge un problème qui, chez d’autres, aurait pu être signalé discrètement au SAV et traité au cas par cas, sans réponse officielle.

- Plus de détails sur le site de Fujifilm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • voilà qui nous change du nikon d600....
    Cela aussi constitue un des éléments qui rassurent la clientèle et font que des personnes switchent d’une marque à l’autre. Même si aujourdhui, cela semble un mauvais souvenir, Nikon n’a pas fini d’en voir : aux USA, toute une série de bureaux d’avocats entament des procédures groupées contre Nikon et la Chine boycotte (sans doute aussi pour des raisons moins avouables) Nikon et le D600, provoquant ainsi une chute des actions Nikon. Aujourdhui, une firme sérieuse se doit d’être bcp plus réactive que ce que Nikon a été par rapport à son problème de poussières/taches du d600. A l’heure d’internet et de la mondialisation, une erreur mal/pas assez vite corrigée peut avoir des conséquences fâcheuses...et peut être fatales pour certains.

  • Les numéros surtaxés sont une véritable infamie ; c’est minable, étriqué, mesquin, petit quelqu’en soit le coût...

    Comment se fait-il que votre officine, ne communique pas le numéro vert du S.A.V. Fuji ?

    Je ne peux pas imaginer que vous soyez mal informé ou plus bête que nous... ;)

    Numéro vert : 0 800 000 784

    PS : je boycotte toutes les entreprises qui prennent les gens pour des idiots.

  • J’ai le cas. Pour tester il suffit d’ouvrir la trappe et de diriger une fine lampe led dans les connexions et la lumière apparait dans le coin inférieur droit de l’écran (coin opposé à la trappe) Moi je l’ai nettement sur l’entrée micro , un rien sur l’entrée HDMI et pas du tout sur l’entrée USB.

  • .
    Si la lumière atteint le capteur depuis les connexions, la poussière peut également emprunter ce chemin et le souiller.

  • Félicitations à Fuji pour cette prise en compte officielle et rapide du problème.
    Vous l’avez compris, j’ai un Nikon D600...