Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm X-T4 : la stabilisation, enfin !

26/02/2020 | Benjamin Favier

Après l’avoir implémentée dans le X-H1 et son moyen format GFX100, Fujifilm se décide à l’intégrer dans le successeur du X-T3. Pour le reste, on retrouve l’essentiel des caractéristiques de ce dernier, avec un accu censé être plus endurant et un nouvel obturateur, dans un gabarit qui, logiquement, prend quelques grammes et millimètres supplémentaires.

Présentation

Espérée depuis plusieurs générations de Fujifilm X, dans les séries T, Pro et X100, la stabilisation IBIS arrive enfin. Après que Fujifilm l’a implémentée dans les X-H1 et GFX100, il ne faisait guère de doute qu’elle finirait par arriver au sein de ces modèles. Le X-Pro3, sorti fin 2019, n’y a pas eu droit. Ni le X100V, dévoilé récemment.

Quatrième génération

La stabilisation interne était attendue sur le successeur du X-T3. Banco, avec le système IBIS sur cinq axes intégré dans le X-T4, Fujifilm revendique un gain de six vitesses et demi. Sans préciser, pour l’instant, si le système OIS (optique) fonctionne simultanément avec celui embarqué dans le X-T4.

JPEG - 258.5 ko
Le capteur Cmos X-Trans IV est identique à celui du X-T3.

Par rapport au X-H1, la précision de détection des mouvements serait huit fois supérieure, indique la marque, grâce aux récents capteurs gyroscopiques, mais aussi « à une disposition affinée de la structure d’amortissement de l’obturateur ». Pour amortir les vibrations, pas de ressorts, mais des dispositifs magnétiques, embarqués dans la structure IBIS. Ce qui aurait permis de réduire son volume de 30 % et son poids de 20 %, par rapport au système IBIS du X-H1, selon Fujifilm.

JPEG - 307.2 ko
Les modes Boost et Economy sont directement accessibles sur la poignée optionnelle.

En vidéo, un mode Boost sera proposé. A priori, pas de mode haute résolution au programme, pour accroître la définition. C’est toujours le capteur Cmos BSI X-Trans IV de 26 Mpxl qui officie, de même que le X-Processeur 4, à l’œuvre dans les X-T30, X-T3 et X-Pro3, qui reprend du service. Outre les Jpeg et les traditionnels modes de simulations de films (qui s’enrichissent d’un film Eterna sans blanchiment), il sera possible d’enregistrer en Raw avec compression non réversible ou sans perte. Et de générer des Tiff sur 8 ou 16 bits depuis le boîtier.

Nouvel obturateur

Nous l’avons rapidement évoqué dans les lignes précédentes : le X-T4 est doté d’un nouvel obturateur à plan focal, donné pour 300 000 déclenchements par Fujifilm. Basé sur un « moteur sans noyau à courant continu au couple élevé », il permet de gagner en rapidité, par rapport au X-T3. Le délai de déclenchement devrait être raccourci, tandis que la cadence augmente singulièrement, en obturation mécanique, puisque l’on passe de 11 im/s sur le X-T3, à 15 im/s (110 Jpeg, 38 Raw compression sans perte, 35 Raw non compressés, données fournies par la marque) sur le X-T4. En mode électronique, il sera toujours possible de photographier à 20 im/s, voire 30 im/s avec un recadrage 1,25x.

JPEG - 224.8 ko
L’obturateur a été revu. Il est donné pour 300 000 déclenchements par Fujifilm.

Du côté de l’autofocus, on retrouve le système du X-T3. Toutefois, la mise au point serait plus rapide sur le X-T4, grâce à un nouvel algorithme et au suivi amélioré (Fujifilm annonce un taux de réussite doublé par rapport au X-T3). La fonction de détection de visages et des yeux serait également plus performante. Il ne serait pas étonnant qu’une mise à jour soit bientôt proposée aux possesseurs de X-T3 pour bénéficier de certaines de ces avancées, Fujifilm nous y a habitués par le passé.

Accu plus endurant

L’autre principale évolution se situe au niveau de l’accu. Exit le NP-W126S. Avec l’arrivée de la stabilisation, place au NP-W235, qui procurerait, d’après Fujifilm, une autonomie 1,5 fois supérieure. La marque annonce ainsi une capacité de cinq cents vues (six cents en mode Éco, qui fait son apparition aux côtés de Normal et Boost) par charge.

JPEG - 142.2 ko
L’accu NP-W235 alimente le X-T4. Il remplace le NP-W126S.
JPEG - 165.8 ko
Un chargeur optionnel permet de faire le plein de deux accus NP-W235 simultanément.
JPEG - 273.7 ko
La poignée optionnelle comporte deux accus, en plus de celui logé dans le boîtier.

En utilisant la poignée optionnelle VG-XT4 – uniquement compatible avec le X-T4 –, alimentée par deux accus NP-W235, en plus de celle logée dans le boîtier, l’autonomie serait de 1 450 images (1 700 en mode éco). Sur celle-ci, on note un curseur d’accès aux modes Normal, Economy et Boost. En parlant des accessoires, le flash EF-X8, fourni avec les X-T1/X-T2/X-T3, devient optionnel.

JPEG - 157.6 ko
La poignée optionnelle VG-XT4.

Mode vidéo pro

L’arrivée de la stabilisation interne est également une excellente nouvelle pour les amateurs de vidéo. Nous l’avons déjà mentionné, un mode dédié (boost) sera disponible dans les menus. Et il sera possible de la combiner avec la stabilisation électronique. Les réglages vidéos sont désormais totalement indépendants des menus photos et le menu rapide (Q) est aussi dissocié, dès lors que l’on bascule dans le mode vidéo, ce qui s’effectue désormais sous le barillet des vitesses d’obturation : deux pastilles, blanche (Still, pour photo) et rouge (Movie, pour vidéo) sont nichées en lieu et place des modes de mesure de l’exposition, sur le X-T3. Au fil des modèles, la vidéo prend du galon – surtout depuis le X-T2.

JPEG - 299.2 ko
La vidéo prend une place de plus en plus importante, en témoigne le sélecteur au-dessus de la touche AF-On…

Le branchement d’un casque audio passe désormais par un accessoire (fourni), connecté en USB. On pourra opter pour un niveau Mic ou Line, en utilisant un micro externe. Pour ce qui est des cadences, il sera toujours possible de filmer à 24, 25 ou 50 im/s en 4K DCI (4 096 x 2 160 pixels) ou UHD (3 840 x 2 160 pixels), avec un débit de 400 Mb/s. Durée maximale : 20 minutes. En 1 080p, on pourra désormais tourner à 200 im/s (jusqu’à 30 minutes). C’est mieux que sur le Lumix G9. Une fonction « Assistance visuelle F-Log » fait son apparition. On pourra utiliser les profils F-Log ou Eterna/Cinéma.

EVF et LCD

Un écran qui pivote, jusqu’ici, rien de nouveau. C’est le cas depuis le X-T1. Le fait que le LCD soit orientable dans toutes les directions (comme sur les OM-D E-M1 Mark III ou Lumix G9, concurrents du X-T4) constitue une évolution non négligeable : reste à voir dans quelle mesure il restera manipulable, une fois les câbles (micro, HDMI), branchés sur le côté.

JPEG - 221.9 ko
L’écran LCD est désormais orientable dans toutes les directions.

Cette solution semble, sur le papier, plus convaincante que celle mise en œuvre sur le X-Pro3, qui nous a laissés quelque peu sceptiques (lire notre test dans notre numéro 121). La taille de la dalle demeure identique par rapport au X-T3 (3 pouces) ; la définition augmente en revanche, passant de 1,04 Mpts à 1,62 Mpts. Elle est toujours tactile.

Pour autant, Fujifilm n’a pas sacrifié le trèfle, sous le joystick, et nous nous en réjouissons : nous regrettons sa disparition sur les X-Pro3 et X100V (test à venir dans notre numéro 124), ne serait-ce que pour solliciter des fonctions (on peut certes le faire sur l’écran LCD des X-Pro3 et X100V, mais la mise en œuvre est moins intuitive), ou naviguer dans les menus, le joystick étant un peu trop sensible.

JPEG - 278.8 ko
Le trèfle a été conservé, alors qu’il a disparu sur les X-Pro3 et X100V.

La définition et les caractéristiques du viseur Oled sont strictement identiques à celles du X-T3 (et des X-Pro3/X100V). À savoir 3,69 Mpts, grossissement 0,75x et dégagement oculaire de 23 mm. Par contre, trois paramètres font leur apparition : priorité à la faible luminosité, priorité à la résolution ou priorité au rafraîchissement.

Construction et ergonomie

Mise à part une rotation d’écran d’un nouveau type, pas de révolution au niveau de l’ergonomie. À l’instar du trèfle, la disposition des touches correspond à leur agencement sur le X-T3. En y regardant de plus près, seule leur nature diffère. Nous l’avons vu au chapitre vidéo, le sélecteur jadis dévolu à la mesure de l’exposition sert désormais à basculer entre modes photo ou vidéo. Le trio de touches AE-L/AF-L/Q est respectivement remplacé par AF-On/Q/AEL.

JPEG - 243 ko
La touche Fn sur le dessus change de place et se rapproche du déclencheur.

Sous le barillet dédié à la sensibilité Iso, apparaît le sigle HDR, en lieu et place du mode Panorama qui est déporté vers une autre position. Sur la face avant, on retrouve le sélecteur de mise au point, une touche programmable et une prise synchro flash.

JPEG - 245 ko
Le flash externe EF-X8 devient optionnel.

L’enregistrement des données passe toujours par deux compartiments SD (compatibles UHS-II). WiFi et Bluetooth permettent de piloter le boîtier à distance et de partager des fichiers avec l’application Camera Remote. Avec l’arrivée de la stabilisation, le X-T4 gagne un peu en volume et en poids par rapport au X-T3 : 134,6 x 92,8 x 63,8 mm pour 607 g (avec accu et SD) contre 132,5 x 92,8 x 58,8 mm/539 g. L’ensemble est protégé contre les intempéries, c’est le cas de tous les modèles de la série depuis le X-T1.

Le prix s’élève à 1799 € (boîtier nu) et la commercialisation est prévue pour avril.

- Le site de Fujifilm

Premier avis

Ce boîtier a suscité beaucoup d’attentes, parmi les aficionados de la marque, qui appelaient de leurs vœux l’intégration de la stabilisation sur la gamme X-T. Les voici exaucés, après que la marque a laissé entrevoir le potentiel du système IBIS sur les X-H1 et GFX100. Un apport crucial, dont pouvaient se targuer les acteurs du Micro 4/3, avec les Lumix G9 et E-M1 Mark III en tête de gondole, mais aussi Sony avec ses A6500/6600. Tandis que l’étau se rétrécissait un peu plus, la majorité des boîtiers 24 x 36 sans miroir, comme les A7 II/A7 III ou Nikon Z6 en étant également pourvus.

D’autre part, la montée en puissance de Fujifilm dans le domaine de la vidéo exige une telle technologie, pour filmer dans de bonnes conditions à main levée. C’est donc une excellente nouvelle de voir la stabilisation sur ce X-T4 et il faudra désormais que Fujifilm trouve la bonne formule pour l’incorporer dans toute sa gamme X. Dans un entretien accordé à DPReview, les ingénieurs de la marque ont déclaré avoir privilégié la compacité sur le X100V, pour expliquer l’absence de stabilisation.

En dehors de cette importante nouveauté, le passage à un accu plus endurant va dans le bon sens. On pouvait se demander si le X-T4 aurait droit à la génération d’Oled de 5,76 Mpts, que l’on trouve dans le GFX100 par exemple. Ou si un mode Haute résolution figurerait dans les menus, en même temps que la stabilisation. Il faut en laisser un peu à un futur modèle. Et en attendant, faisons confiance à Fujifilm pour choyer les possesseurs de X-T3, en concoctant une mise à jour intégrant quelques-unes des évolutions du nouveau venu. Avec une gamme optique mature et de qualité, l’APS-C a encore de beaux restes, chez Fujifilm.

Fiche technique

  • Capteur : X-Trans Cmos IV 23,5 x 15,6 mm, format 3/2, 26,1 Mpxl
  • Définition maxi. : [3/2] 6 240 × 4 160 [16/9] 6 240 × 3 512 [1/1] 4 160 x 4 160
  • Définition vidéo. : DCI 4K et UHD 4K (50p, 25p, 24p), Full HD (200p, 100p, 50p, 25p, 24p)
  • Monture : Fujifilm X, coeff. 1,5x
  • Stabilisateur : Oui sur cinq axes (gain de 6,5 IL revendiqué)
  • Tropicalisation : oui
  • Sensibilité : 160-12 800 Iso (80-51 200 Iso)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raf (14 bits), Mov (ALL-I et Gop ; H264, H265), Tiff (8/16 bits)
  • Mise au point : autofocus hybride (contraste et phase) ; modes Zones AF et Large/Suivi sur 425 points ; mise au point manuelle (avec focus peaking) ; détection visage et œil
  • Mesure de l’exposition : multizone (256), moyenne, pondérée centrale, ponctuelle
  • Compensation d’exposition IL : +/-5 IL par 1/3
  • Vitesses : 1/8 000s – 15 mn ; 1/32 000s – 15 mn (électronique) ; 1/32 000s - 15 mn (électronique + mécanique) ; synchro flash 1/250e
  • Modes d’exposition : PSAM
  • Modes Rafale : 30 im/s en obturation électronique avec recadrage 1,25x (60 Jpeg, 35 Raw compression sans perte, 33 Raw non compressés) ; 20 im/s en obturation électronique (114 Jpeg, 37 Raw compression sans perte, 34 Raw non compressés) ; 15 im/s en obt. mécanique (110 Jpeg, 38 Raw compression sans perte, 35 Raw non compressés), 10 im/s en obt. mécanique (164 Jpeg, 44 Raw compression sans perte, 37 Raw non compressés)
  • Divers photo : modes Film (Astia, Provia, Velvia, Classic Chrome, Acros, Pro neg. Hi, Pro neg. Std., N&B avec ou sans filtre, sépia, Effet de grain, Eterna/Cinéma, Eterna Bleach Bypass), ajustement teinte (Acros et Monochrome), plage dynamique, filtres créatifs, intervallomètre, exposition multiple, panorama
  • Balance des blancs : auto, préréglée (7), manuel (3), K
  • Flash : -
  • Prise flash : sabot et prise de studio
  • Visée : électronique Oled 3,69 Mpts, 100 %, grossissement 0,75x, dégagement 23 mm
  • Moniteur : LCD multidirectionnel 7,5 cm /1,62 Mpts
  • Stockage : 2 x SDXC/UHS II
  • Interfaces : USB-C/USB 3.2 Gen 1, micro HDMI, micro 3,5 mm, télécommande 2,5 mm
  • WiFi/Bluetooth/GPS : IEEE802.11b g n/4.2/-
  • Personnalisation : molettes, touches, configurations utilisateur, menu personnel
  • Alimentation : 1 accu Li-Ion NP-W235
  • Logiciels : Raw File Converter
  • Accessoires fournis : Dragonne, câble USB, adaptateur pour casque, accu, chargeur, cache de protection pour grip vertical
  • Dimensions/poids : 134,6 x 92,8 x 63,8 mm/607 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Géniaaaaal !
    Maintenant les boìtiers APSC deviennent aussi lourds (presque !) et plus chers que les boîtiers FF !
    Dans mon épicerie préférée (qui n’est pas nécessairement la moins chère), on trouve :
    Le Nikon Z6 (675g !) se négocie 1700 €.
    Le Sony A7 Mk III (650g) se négocie 1870 €
    Ces deux boîtiers étant équipés de l’IBIS, bien entendu.
    Il reste également des Sony A7 Mk I et Mk II pour beaucoup moins car ils sont totalement dépassés technologiquement...
    Bien sûr, on me dira que des photographes préfèrent payer plus cher pour économiser 68g sur un boîtier...

  • Déjà levé pour AGRESSER ce Eric-p.
    Ce monsieur dégaine dès le premier commentaire ...POUR DIRE QUOI D’INTERESSANT ? RIEN, du bla bla-bla-bla...
    Benjamin Favier dit :
    « Avec une gamme optique mature et de qualité, l’APS-C a encore de beaux restes, chez Fujifilm. »
    Changez de crémerie Eric-p ça vous rend malade, les produits Fuji sont frais, celui-ci a une date de péremption lointaine. Et puis, son prix va baisser car tout nouveau (comparons des choses comparables comme vous dites) avec très certainement des mises à jour dont Fuji est coutumier.
    On a compris vous n’aimez pas la vidéo, ni cette marque.
    On se demande maintenant si vous aimez les gens ? !

  • En effet, ce type (eric-p) est aigri et négatif à un degré jamais vu.

  • @3 &4
    Vous savez lire ? (Je ne vous demande même plus de savoir compter : C’est désespéré !)
    Lisez bien les propos du premier intervenant (Promis, juré : C’est pas moi !).
    Ce boîtier est trop CHER ! J’avais dit à peu près la même chose du Panasonic G9 qui, depuis, et comme par hasard , a changé de fusil d’épaule : Ils ont basculé en FF (après 10 années de réflexion, hein !).

    On raconte que l’amour pour Fuji rend aveugle. En lisant vos propos, je constate que ce n’est plus de l’amour
    mais plutôt de la rage !!!

  • « Vous savez lire ? »
    Nous, OUI

    Vous, NON
    Vous répondez totalement HORS SUJET, aveuglé par vos délires.

  • @ Eric-p
    Un boitier est toujours trop cher à sa sortie, attendez un peu quelques mois pour voir "le prix de la rue", les remises et les améliorations apportées (Upgrade). Dans un an, on en reparle.
    Je ne suis pas équipé en Fuji mais en Canon, et pas que..., mais je constate que cette enseigne vit bien, depuis très longtemps, se préoccupe de ses clients et ne pratique pas un marketing exacerbé comme, par exemple, Canon qui bride ses performances VIDEO de façon éhontée, cf. 5D4
    Les résultats obtenus sont excellents, c’est l’essentiel, hein !
    Vous prêchez dans le désert, l’ami, je vous le dit.
    Si vous aviez toujours raisons vous seriez DIEU ou le patron de Canon, etc...Mais non.
    Daignez que les autres aient également (un peu) raison de temps en temps - les points de vue sont respectables - mais cela vous dépasse, car vous êtes dans la démesure sectaire et on le constate, répétitive.
    L’humilité est un mot inconnu de vous.
    En tout cas, ici ce n’est pas un TRIBUNAL dont Eric-p le président.
    Merde, on peut exprimer un avis, sans devoir être constamment MOQUE et traité de malvoyant, d’ignorant par un imposteur dérangé.
    On donne son avis, on échange...Si on n’est pas d’accord avec son contradicteur c’est pas grave, mais on n’est pas tenu ici d’être invectivé par un monsieur qui se prétend Sachant.

  • @3

    Test de lecture :
    « Avec une gamme optique mature et de qualité, l’APS-C a encore de beaux restes, chez Fujifilm. »
    Qu’est-ce-que ça veut dire en réalité ?
    Que l’APSC reste privilégié chez Fuji....et uniquement chez Fuji !
    Autrement dit, la marque est en train de s’enferrer dans l’APSC alors que pratiquement tout le monde a basculé en FF une fois qu’on sort de la maison verte !

    Conséquences :

    1-Les indépendants ne développeront plus ou beaucoup moins d’optiques pour mirrorless APSC qu’en FF
    et Fuji se fait tirer l’oreille pour accepter le 16/1,4 DC DN Sigma par exemple.
    En réalité, les indépendants développent la majorité de leurs objectifs en FF alors qu’officiellement, 90% du volume des ventes de boîtiers serait en APSC ! Cherchez l’erreur...

    2-Les gains de poids sur les boîtiers APSC Vs FF sont tout bonnement dérisoires.

    3-Contrairement à une légende tenace qui circule dans le clan APSC/MFT, les optiques FF ne sont pas plus lourdes et pas forcément plus encombrantes que les optiques...à condition de comparer ce qui est comparable. Ceux qui prétendent le contraire font de l’enfumage !
    On l’a encore vu tout récemment avec les optiques FF "people" de Canon et Nikon :
    24-200 Z a pratiquement les mêmes cotes que le 12-100/4 Zuiko qu’Olympus tente de faire passer pour une optique pro. Dans le clan FF, un 12-100/4 est en réalité considéré comme un jouet vendu trop cher.

    Le 24-105/4-7,1 Canon fait pratiquement le même job que le 16-80/4 Fuji XF...sauf qu’il coûte 40% moins cher....avant les SP !

    4-Dans l’histoire de la photographie, on n’a jamais vu une boîte gagner des PDM en proposant moins bien pour plus cher. Toutes les boîtes qui se sont livrées à ce petit jeu ont disparu ou sont confinées à une sorte de clandestinité (Pentax, Leica,...)

    5-Fuji ne peut absolument pas attirer la clientèle pro qui est à la base du développement de l’entreprise (notoriété)...ou alors à la marge (les originaux, les mal informés et...les anticonformistes !). On va pas loin avec ça...
    Tout ce que font Fuji et Olympus (l’autre champion de l’intox), c’est de l’enfumage auprès de gens qui ne comprennent strictement rien à l’optique.
    Mais l’enfumage ne dure qu’un temps et les clients qui s’en rendent compte change de crèmerie...pour le FF évidemment.

    Conclusion :
    Vous n’êtes absolument pas tenus de croire ce que je vous dis mais vous pouvez vérifier mes dires qui vont dans le même sens que ce que disent tout le monde (sauf Olympus et Fuji qui parvient à se contredire
    lui-même en faisant la promotion du "moyen format").
    Bref, quand on écoute la com globale de Fuji, on nage en pleine schizophrénie.

    Pour ce qui est de la vidéo, je n’ai rien contre elle sauf que je prétends que celle-ci n’intéresse pas la plupart des photographes.
    Faire de bonnes photographies présentables auprès de votre entourage ou dans un cadre plus large (professionnel) , ce n’est déjà pas simple
    mais vouloir faire croire qu’on peut maîtriser la vidéo à titre d’amateur, c’est tout bonnement un leurre.

    Par ailleurs, Fuji est loin d’avoir le monopole de la vidéo dans le marché photo : Tout le monde en fait !
    Et Canon vient même de faire la promotion de sa caméra 8 K 24x36, alors...
    Que reste-t-il à Fuji pour attirer à lui une nouvelle clientèle compte tenu de ce qui se fait ailleurs ?
    Je vous le demande !

  • @6
    Si mes propos vous paraissent aussi délirants que vous le prétendez, pourquoi y répondez-vous ?

    Moi, je soupçonne plutôt que mes propos vous dérangent, ce qui n’est pas tout à fait pareil.
    C’est bien connu : Il n’y a que la vérité qui blesse !

  • à éric-P
    arrêtez de nous saouler , si nous voulons du FF chez fuji il y a même mieux que le sacro-saint 24x36 .
    Pour ma part qui ferme le diaph entre 4,5 et 11 plutôt 7,1 , mon arthrose cervicale m’ a fait changer de matériel :
    CANON EOS-1 mk3 et serie L contre X-E3 et XC .
    Mes photos n’ en sont pas moins bonnes, latitude d’exposition plus large, stabilisation ect ...pour 2x moins lourd que le boitier seul .
    Et pour rappel même si il y contribue , l’ appareil ne fait pas LA photo .

  • @7
    MDR !
    Oui, oui, wait and see comme on dit !
    Fuji va baisser le prix de son XT-4, c’est entendu ! Mais de combien , hein ???
    Ils n’ont pas les PDM pour descendre comme les principaux acteurs du FF et vous le savez.
    Par ailleurs, comme je l’ai dit dans un message précédent, les autres acteurs ont du FF en déstockage (soi-disant) susceptibles de faire réfléchir le client hésitant entre APSC et FF.

    À l’origine, le choix du format APSC par les constructeurs était pertinent dans la mesure ou le coût
    de fabrication d’un capteur (y compris Canon/nikon et Sony, hein !) était dissuasif.
    Il a été dit que le coût d’un capteur FF était 10-20 X plus élevé que celui de l’APSC...vers 2002 !
    Depuis, ce n’est plus du tout le cas puisque les écarts tarifaires entre
    APSC et FF de même gamme sont réduits à peau de chagrin. On peut raisonnablement estimer
    (en regardeant les écarts tarifaires X0D et 6D au Japon par exemple) que le coût du FF n’excède plus celui
    de l’APSC que d’un facteur 3 environ.
    Compte tenu du fait que les autres ingrédients des boîtiers sont identiques (obturateur, viseur, électronique de commande, chassis, batterie,etc...)
    le surcoût réel d’un FF est plutôt de 20% dans la catégorie "expert".
    Fuji peut donc baisser les tarifs de son XT-4 comme il veut, les autres suivront comme à la parade et les écarts tarifaires resteront inférieurs à 20%, autrement un écart "non dissuasif" pour le client.

    Promis, juré : Si Fuji bascule en FF, je chanterai les louanges de Fuji...surtout s’ils nous pondent de bons cailloux !

  • Juste un mot.
    Il est marqué en titre "Commenter cet article".
    Si j’étais le monde de la Photo, je supprimerais certains commentaires.
    Je ne sais pas si vous êtes un adulte mais la cours de récréation ce n’est pas ici.
    "Commenter cet article", ce titre est pourtant simple à comprendre.
    Aimer ou ne pas aimer Fuji n’est pas le sujet.

  • @12
    On peut très bien débattre comme on veut puisque de toute façon, ni vous ni moi faisons la police ici.
    Il n’y a pas de modérateur et LMDLP s’accommode fort bien de nos délires, cela fait tourner le compteur de l’audience.
    Triste réalité j’en conviens.
    On ne peut tout de même pas laisser passer certains propos s’installer comme si c’était la vérité absolue révélée par monsieur "je sais tout".

  • Je suis surpris de voir qu’un « expert » comme EricP déclare que Leica est condamnée à une certaine clandestinité.
    Les leicaïstes doivent être morts de rire....

  • M ’en doutais que cela allait " fuser " ! Mais , comme le dit Stephen , mous sommes là , EN PRINCIPE , pour commenter l ’ article , non pour démolir Fuji ou le nouveau X-T 4 . Je répète UNE FOIS DE PLUS qu ’ il y a moyen de réaliser de très belles choses avec un APS - C .... et de très moches avec un 24X36 . Le matos ne faisant pas le photographe ...
    Ceci dit , je trouve les " améliorations " du X-T 4 intéressantes . Cette gamme X-T ( je possède une X-T 2 ) évolue sans cesse , et c ’ est très bien ainsi . Oui , je pourrais être tenté par ce nouveau modèle ... malgré un prix soit - disant trop élevé . ( J ’avais payé mon X-T 2 au même montant de 1799 euros , à sa sortie ) .
    Mais au fait : à quand donc un capteur " organique " , à l ’ étude chez Fuji - Pana depuis quelques années déjà ? Aux oubliettes ???

  • Heureusement j’ai une lettre de différente avec le triste individu qui monopolise les commentaires.
    Ah le pauvre garçon, qu’il doit être malheureux dans l’existence pour passer autant de temps à déverser son fiel par lignes entières.
    Questions : En fait-il de même avec les annonces des autres marques ou peut-être aussi sur des forums de musique, d’animaux, de recettes de cuisine ou de couture "Ah la nouvelle machine à broder Brother est presque aussi encombrante que la Singer, etc. etc."
    Sinon, pour revenir au X-T4 je pense le commander rapidement pour stabiliser mes fixes.

  • Un 12-100 olympus n’a rien à voir avec un 24-200 z nikon. Ce dernier a une ouverture glissante et est destinée à un autre public que le12-100 qui est une optique pro dans la mesure où elle a des caractéristiques mécaniques et optiques qui la classent dans cette catégorie.
    Maintenant’, qu’ericP vomisse sur tout ce qui n’est pas Canon et FF (il vient d’ajouter Leica à sa liste de détestations) c’est son problème . Le jour où il comprendra que des professionnels utilisent aussi bien de l’olympus et du fuji que du Canonikon, ce jour là , je le crains n’est pas encore arrivé.
    Ce qui énerve tout le,monde ici , c’est son ton suffisant, péremptoire et irrespectueux .
    Il y a des jours où même en démocratie, on peut penser que la liberté est l’ennemie de la liberté .

  • Le Sony A7 II n’est pas totalement dépassé. Il est simplement un peu moins performant qu’un III mais sûrement beaucoup plus performant qu’un 6d II ...

  • @Eric-p qui dit : "Promis, juré : Si Fuji bascule en FF, je chanterai les louanges de Fuji...surtout s’ils nous pondent de bons cailloux !"
    Pas la peine d’attendre, vous avez là un bon boitier moderne qui sortira d’excellents fichiers pour les amateurs et les pros ( PQR notamment) qui recherchent un équipement qualitatif photos ET vidéos. C’est la demande ne vous en déplaise.
    Je ne parle pas des vidéastes purs et durs qui s’orientent déjà vers la caméra.
    Je vois d’ailleurs beaucoup de GH4/GH5 Panasonic pour du portrait de mode, renseignez-vous.
    Les bons cailloux existent chez Fuji, comme partout. Demandez donc à JMS, il va vous instruire.
    Au fait Canon ne propose pas de Moyen Format à ce jour. Si j’adapte vos propos à votre culture lacunaire, c’est que Canon ne sait pas faire des MF...Démonstration absurde je l’admets, c’est pourtant votre argumentaire déjà développé dans vos précédents posts.
    Je sais d’avance que vous allez me répondre, cela vous démange.
    Alors bonne continuation sans moi, dans le désert à compter les grains de sable ( :>)))
    PS : Au fait, vous prétendiez "...recevoir des coups sous la ceinture..."
    Pas de ça chez nous, c’était au dessus, vous savez entre les deux oreilles, là où il faut soigner.

  • Canon a abandonné le format Full Frame...
    ...Et un Canon PowerShot G9 X Mark III coming relatively soon [CR2]
    By Canon Rumors

  • @18
    Peut-être ? Moi, je ne supporte pas les boitiers Sony en raison de la prise en main qui ne me convient pas (boitier trop petit). Je suis chez Canon avec 5D3 et récemment 6D2 en raison du choix d’un écran orientable selon besoin. Je m’accommode très bien du format de boitier 6D2 et les résultats me conviennent parfaitement. Vive la concurrence.

  • @17
    vous dites :
    "Il y a des jours où même en démocratie, on peut penser que la liberté est l’ennemie de la liberté."

    C’est ce qu’on appelle l’anarchie.
    "Ni Dieu, ni maître"
    "Jouissons sans entrave", ça c’était sur les murs en 1968...
    Le bon vieux temps de l’argentique !
    Sérieusement, vous appuyez ce que je pense, LMDLP est sourd ou sous embargo qq. part en Chine ?
    Cela pose problème quant à la notoriété de cette enseigne et la survie de ce forum ?

  • Bien sûr que Fuji propose de bonnes optiques !
    Sur mon X - T 2 , il y a , le plus souvent , le 18 - 135 de la marque . Ou alors le 100 - 400 . Ces deux optiques qui ne sont pas référencées parmi le " très haut de gamme " me donnent pourtant entière satisfaction . Aves des agrandissements raisonnables de 60 X 80 , les images sont encore de belle facture et suffisamment nettes . Bref , deux " bons " cailloux signés Fuji ! Et dire que la gamme Fujinon XF présente des objos bien meilleurs ! Que faudrait - il de plus ?
    Ah ben oui : le nouveau X -T 4 , pour mes deux objectifs ...
    PS : Si le prix baisse , ce ne sera pas avant plusieurs mois . Et ne comptez pas recevoir un cash back de 500 boules ! Ceci vaut pour TOUTES les marques : des remises ( sur les nouveautés ) après un certain temps , oui , mais toujours " limitées " , finalement ... Alors , on attend quel délai et quelle " réduction " , avant de se décider à l ’ achat ?

  • Un nouvel appareil vient de voir le jour. Sans doute possède t il bien des avantages et quelques inconvénients mais ce qui me fait rire c’est la violence des propos tenus par les pro ou les anti !! Les physiciens le la photographie dégainent plus vite que Lucky Luke et déballent leurs certitudes techniques en espérant toucher au cœur le scélérat qui mettrait en doute leur savoir. C’est pathétique et le plus triste c’est que ces idiots pensent parler photographie !!

  • @24
    "...ces idiots pensent parler photographie !!"
    Cela veut dire ???
    Je ne comprends pas la fin de votre phrase, sans polémiques aucunes.

  • La stab sur le X-T4 est une excellente nouvelle.
    Gageons qu’elle apparaisse sur les boîtiers X-T à 2 chiffres !

  • @Philx-e3
    "Mes photos n’ en sont pas moins bonnes, latitude d’exposition plus large, stabilisation ect ...pour 2x moins lourd que le boitier seul .
    Et pour rappel même si il y contribue , l’ appareil ne fait pas LA photo ."

    Quand on veut se débarasser de son chien FF, on dit qu’il a la rage, c’est bien connu !

    Votre intervention prouve à l’évidence que vous vous êtes fait embobiner par les bobards marketing de Fuji :
    1-Les objectifs FF ne sont pas 2x plus lourds que ceux de l’APSC à condition de tenir compte des
    équivalences ouvertures mais peut-être ne savez-vous pas convertir des optiques APSC en FF ?

    2-On se demande comment les photographes arrivaient à faire des photos du temps de l’argentique
    avec leur sciatique ! (50% des Français disent souffrir du dos, paraît-il).

    3-Contrairement à ce que vous dites, les tests réalisés sur des appareils FF donnent un NET AVANTAGE du FF sur les petits formats (à technologies identiques, celà va sans dire) :
    *Définition du capteur
    +Capacité de restitution des détails des objectifs FF
    *Sensibilité
    *Dynamique
    *profondeur des couleurs
    *PDC
    Ce n’est pas moi qui aboutis à cette conclusion mais DxO que vous devriez consulter !

    Pour ce qui est du poids des objectifs, il arrive même que que le FF soit aussi léger voire plus léger que l’APSC à ouverture géométrique identique ! La loose pour Fuji !

    - 70-200/2,8 LIS RF (1070g) Vs 50-140/2,8 XF (995g)

    - 18/2,8 FE Samyang (145g) Vs 14/2,8 XF Fuji (235g) ;
    si je prends le 24/2,8 FE Samyang j’arrive à 93 g !!!

    - Etc,etc.... (Les exemples sont légion, il suffit de chercher un peu !)

    Vous verrez ! Un jour, vous reviendrez en FF...en pleurant !

    PS : Pour ce qui est du MF Fuji, c’est Fuji lui-même qui reconnaît implicitement les avantages d’un
    "plus grand format" sur un plus petit !!! Comment défendre l’APSC dans ces conditions pour Fuji ?
    Ça reste un mystère impénétrable pour moi !

    Notez que je n’ai théoriquement rien contre le MF Fuji, au contraire !
    ...Sauf qu’il est trop proche du 24x36 ! Un peu comme le format S de Leica d’ailleurs...

  • @14
    Vous vivez à Dubaï ?
    Là bas, les Leicaïstes pullulent peut-être mais, en moyenne, les leicaïstes ne se bousculent pas sur la planète.
    Si vous comparez les PDM de Canon Vs Leica le rapport va de 50 : 1 et encore ! Je suis très généreux aujourd’hui.

  • Vous n’aimez pas tout ce qui n’est pas Canon FF.
    Soit.
    Mais en fait, on s’en cogne total, en fait.

  • @Ernest Monard
    En déclarant que l’appareil ne fait pas le photographe, vous êtes dans les poncifs !
    Qui d’entre vous se contenterait d’un smartphone ? Hein ?
    Ils font aussi de belles photos les smarphones, non ?
    Vous préférez un système à optiques interchangeables ?
    Pas de problème : Le Pentax QQ est fait pour vous ...mais apparemment pas pour les autres (Le format Q et ses redoutables capteurs 1/1,7 " ont disparu sans tambour ni trompette).
    Du reste, Pentax l’a fait exprès, histoire de mettre en valeur SON système reflex et dénigrer le mirrorless.
    Ce n’est pas par hasard qu’il a qualifié ses objectifs Q de "Toys" !
    Ben, figurez-vous que ça a quand même marché...un moment !
    Idem pour le format Nikon Nain qui a disparu lui aussi, victime de la guerre des formats.
    Et ce n’est pas faute d’avoir prévenu les gens !

    L’avantage de LMDP, c’est qu’on a tout de même la possibilité de dire tout haut (moi et ma grande gueule par exemple !) ce que beaucoup de monde pensent tout bas.

    Vers 2010, nous avions 6 formats "relativement" accessibles au "grand public" :
    Q (1/1,7 ")
    1 (1")
    FT/MFT
    APSC
    APSH (ou format zombie !)
    et 24x36
    + 3 "formats" professionnels (S, 33x44, 645 raboté) assez confidentiels.

    En l’an de grâce 2020, la sélection darwinienne est passée par là (et je n’y suis pour rien !)
    et 3 formats ont disparu ou s’apprêtent à l’être :

    *Format Q que personne ne pleure (Pentax)
    *Format 1" (Nikon et Samsung très brièvement)
    *Format APSH (Leica, Canon, Sigma) mort et ressuscité par Sigma mais qui retournera au paradis sitôt le fovéon 24x36 descendra du ciel pour le jugement dernier (2021 ? 2023 ?)...

    Question : Étant donné que je suis monothéiste (Je ne crois absolument pas en la cohabitation pacifique des formats visant une même clientèle en gros ), je demande : "À qui le tour ?"

    PS : Pour ce qui est du capteur hybride Si-org que nous souhaitons tous (moi y compris !), je commence à me demander si FuJi/Panasonic ne nous mènent pas en bateau, hein !
    En gros, ils nous referaient le coup de Ponzi...
    Toutefois, Panasonic a révélé, il y a quelques mois, un prototype (fonctionnel ?)de caméra vidéo professionnelle basé sur cette technologie. Donc Wait and see...

  • On vient vous voir à Barcelone avec des savonnettes comme cela vos commentaires glisseront mieux

  • A Eric - p .
    Non mais , vous êtes grave , vous !
    On en a déjà enfermé pour moins que ça .... Moi je veux bien rester correct , mais il y a des limites ! Pas étonnant que vous ayez tant de monde à dos sur ce site , et sans doute ailleurs aussi .
    Mais oui , j ’ ai déjà vu des images prises avec un " bête " smartphone , ou encore un compact 1,8 "... et qui étaient magnifiques ! Mais non , je ne voudrais pas pour autant me contenter de ce genre d ’engin pour prendre des photos : d ’ ailleurs je n ’ ai PAS de smartphone , ni de GSM , ni d ’ autre " engin " de ce genre ... , pour tout vous dire .

  • Oui il est grave. Mais ce n’est pas grave, puisque l’on sait tous qu’il est grave ! :D
    Il ne comprendra jamais que le meilleur appareil photo, c’est celui qu’on a plaisir à sortir.
    Celui qu’on a plaisir à prendre en main et à manipuler.

  • @17
    "Un 12-100 olympus n’a rien à voir avec un 24-200 z nikon. Ce dernier a une ouverture glissante et est destinée à un autre public que le12-100 qui est une optique pro dans la mesure où elle a des caractéristiques mécaniques et optiques qui la classent dans cette catégorie. "

    Pfff...
    Vous croyez aux coïncidences ???
    Les cotes du 24-200/4-6,3 Z (114mm ,570g) sont quasi identiques à celles du 12-100/4 MZD (561g, 117mm) !

    Par ailleurs, il faut absolument vous faire désintoxiquer des vertus des ouvertures constantes !
    Ça fait jolie mais une ouverture glissante PEUT faire le même travail voire mieux.
    Refuseriez-vous un 12-100/2,8-4 au profit d’un 12-100/4 ? Moi, non.
    Ce qui m’intéresse, c’est que l’opticien m’en donne le plus possible et un hypothétique 12-100/2,8-4 fait plus qu’un 12-100/4 ...en dépit des apparences.

    Par ailleurs, au cas où vous l’ignoreriez encore, un 24-200/4-6,3 Z est équivalent à un
    12-100/2-3,15 en MFT ! Autrement dit votre Zuiko ouvert à f/4 est totalement DISQUALIFIÉ.
    Surtout quand le Nikkor en question affiche quasiment le même poids et un encombrement inférieur.
    Les performances ? Nikon a affiché les MTFs et elles sont bonnes.
    Il y a tout lieu de penser que le zoom Nikkor sera au dessus du Zuiko.
    En effet, à part les supernanards, les optiques FF ont toujours surpassé les optiques MFT.
    Je vous renvoie aux tests effectués par DxO par exemple....

    PS : Je n’ai jamais dit que je détestais Leica ! Apprenez donc à lire mes interventions au lieu de les surinterpréter...
    Pour ce qui est des professionnels, ceux qui utilisent le FF n’ont pas besoin d’Apsc et encore moins de MFT.
    Tout au plus peuvent-ils éprouver un besoin ponctuel en APN discret.Un compact peut faire parfaitement l’affaire !
    Encore une fois, on se demande comment faisaient les photographes pour "survivre" sans
    APSC/MFT à la grande époque de l’argentique !

  • Quand je dis "ces idiots pensent parler photographie" c’est que je suis toujours interloqué par l’importance donnée par certains sur le matériel et en arriver à des insultes pour défendre sa paroisse et son point de vue. La photographie est un art et les physiciens du matériel se bornent à juger l’outil alors que ce qui compte c’est ce que le photographe en fait. Que tu possède une Punto ou une Ferrari si tu ne sais pas ou aller et comment y aller elles resteront dans ton garage.

  • @18
    Ah, merci d’encenser le A7 Mk II ! (Quand j’ai dit qu’il était dépassé, c’était ironique !)
    Vous savez quoi ? Eh bien,on trouve le A7 Mk II pour 1099 € , soit 39% moins cher qu’un XT-4 dans mon épicerie de référence. Forcément, ça fait réfléchir...

    Pour ce qui est du A7 Mk II Vs Canon 6D Mk II, le capteur Sony est devant, c’est clair, pour le reste le Canon fait tout mieux grâce à sa KOlossaaaaale gamme optique EF et compatibles (33 années d’existence et > 100 optiques en tous genres) !
    Pas étonnant que les foule-frêmistes restent chez Canon !

  • @19
    Merci de ne pas essayer de me faire la leçon, SVP ! Je connais parfaitement mon sujet au cas où vous n’auriez pas remarqué.
    Pour ce qui est du Moyen Format, Canon n’en fait pas parce qu’il a d’autres chats à fouetter !
    Il doit actuellement gérer 4 gammes optiques et l’histoire démontre que les industriels qui se dispersent
    ...n’avancent pas ! C’est ballot, non ?
    Regardez ce qui est arrivé à Pentax en argentique (format 110, le MFT argentique+ 24x36+ 645+6X7)
    Aujourd’hui, Pentax est obligé de quémander quelques optiques aux indépendants pour survivre !
    Idem pour Leica (passé à deux doigts de la faillite lors de la transition argentique-numérique) et sa gamme
    R & M, Contax (reflex+ télémétrique),etc...
    AUCUN CLIENT CANON NE SOUHAITE UN TEL DESTIN POUR LA MARQUE ROUGE !
    Je vous fait remarquer que ni Nikon ni Sony ne se sont aventurés sur le terrain du Moyen Format.

    Canon a dû certainement envisager cette possibilité mais regardons la situation en face :
    Les capteurs CMOS disponibles en MF se comptent sur les doigts de la main et sont notablement plus chers
    que les capteurs 24x36 (Le coût des capteurs MF augmente exponentiellement par rapport au 24x36).
    Le plus grand capteur MF a une taille légèrement inférieure à celle du 645 et coûte une fortune.
    Vous croyez vraiment que Canon a du temps à perdre pour satisfaire 2 photographes pelés et 3 vidéastes tondus ? Amha, non et celà a sans doute été la conclusion des dirigeants de Canon qui sont engagés
    à "donf" sur le 24x36 et qui entendent bien dominer outrageusement le marché.
    Sur le front du DSC, "l’armée rouge" avance ses pions lentement mais sûrement !

    Pour ce qui est du choix de Fuji et son MF, je peux vous dire qu’il ne faisait pas l’unanimité au sein de l’entreprise. La qualité du système n’est pas en cause mais ce format est trop proche du 24x36 et on estime que peu de photographes franchiront le pas pour n’obtenir qu’une sorte de "super 24x36".
    Du reste, c’est aussi ce qu’on a reproché à Leica et son système S qui en est pratiquement au point mort
    aujourd’hui. Dans l’absolu, c’est un excellent boîtier (Ah le viseur du S !).

  • @Fred2 (m-29)
    "Vous n’aimez pas tout ce qui n’est pas Canon FF."
    Pourquoi faut-il que vous caricaturiez mes propos ?
    Que je n’aime pas les petits formats, soit. Et je me suis longuement exprimé là dessus.
    Si les fujistes ne comprennent pas ce que je veux leur expliquer, tant pis pour eux !
    Au moins, ils ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus.

    Pour le reste, je chante les louanges de Nikon (si, si !) quand ils font du bon travail.
    Relisez mes interventions sur les autres optiques FF concurrentes de Canon : Rien de négatif !

  • @Ernest Monard (m-32)
    Si je résume bien, vous n’aimez pas les compacts/smartphones/et les très petits formats parce que vous n’aimez pas la prise en main de ces APN...et donc vous vous arrêtez au Fuji APSC parce que "ça vous suffit".
    Très bien. C’est votre droit le plus strict.
    En attendant, le FF qui draîne la plupart des pros, continuera d’avancer ses pions et sortira des optiques que vous verrez apparaître en APSC à la Saint Glin-Glin !
    La réciproque n’est pas vraie.
    Dans ces conditions, si vous souhaitez rester en APSC parce que satisfait, pourquoi pas, mais les autres clients potentiels hésiteront à investir dans un format réputé "moins bon" quoi que vous en dites, car les tests et les retours de terrain (qui pullulent sur les forums) plaident laaaargement pour le FF.
    Ce que j’essaie de vous expliquer, c’est que Fuji n’a absolument pas les moyens de résister aux 3 porte-avions nucléaires de l’industrie photo que sont Canon, Nikon et Sony avec leur groupe aéronaval qui les accompagne
    (Sigma/Tamron/Cosina/Tokina)+ le poisson chat coréen et les dragons chinois.

    Pas besoin d’être cinglé pour comprendre ça...

  • @Fred2
    Fred, si je vous donne le meilleur boîtier du monde, avec le capteur que vous voulez,le viseur machin et tout le toutim....et qu’on oublie de vous donner les optiques "qui vont bien avec", que direz-vous au constructeur,hein ?
    C’est tout le problème de l’APSC qui, non seulement n’offre pas le meileur du marché (malgré les déclarations schizophréniques de leurs meilleurs avocats) mais en plus est incapable de fournir l’étendue de la gamme optique disponible en FF.
    C’est sans doute bien pour ça que vous rampez vers le 24x36 à la première occasion !

  • Le messie est parmi nous, alléluia ♪♫♪♫♪♫♫♪♪

  • eric-p est un hystérique mais sur le fond, il a raison. Ce nouvel X-T semble équilibré avec un 16-55 f2.8, 50-140 f2.8 ou 100-400. En complément d’un X-E3/X-T30 associé à des focales fixe, Le kit semble intéressant pour celui qui en a les moyens. J’ai failli franchir le pas l’an dernier. Mais une projection avec un mirrorless FF associé à un 24-70 f4, 70-200 f4 ou 150-600, montre des encombrements et tarifs similaires.

    Avec sa gamme X-T et XF, Fuji poursuit inexorablement sa route vers le « full frame like ». Mais un 16-55 f2 .8 APS-C ne peut être comparé à un 24-70 f2.8 FF. Tout dépend de la résolution des capteurs. Et entasser 26mp va justement un contresens. Un copain s’émerveille de la montée en ISO des capteurs Fuji. Je ne peux pas en faire de même, je reste à 100 dans les mêmes conditions...

    À mes yeux, ce qui fait le charme de Fuji, c’est l’ergonomie, l’esthétique des boîtiers, les filtres à portée de doigts et la compacité. J’ai adoré mon X-E2, et il n’a pas d’équivalent chez la concurrence.

    Suis-je le seul à rêver d’un retour des capteurs Fuji à résolution cohérente avec le format et du développement d’optiques VRAIMENT lumineuses, à ouverture 1.2 ? Je n’ai sans doute pas compris l’esprit de la marque, ni les attentes de ses clients.

    Allez, voyons le bon coté des choses : la concurrence est toujours profitable au consommateur. Merci Fuji

  • Pardon si je suis hors propos , mais voici ( encore ! ) un bel exemple de " n ’ importe quoi " ...
    Ayant acheté une paire d ’ Ultravid HD ( jumelles Leica ) , j ’ avais témoigné de ma grande satisfaction sur un site spécialisé . Eh bien , aussitôt , un gugusse m ’ avait repris de volée , trouvant aux jumelles Leica trente - six défauts , car pour lui , seul Swarovsky comptait !
    C ’ est un peu pareil ici : j ’ ai le sentiment que certain(s) n ’ aime(nt) pas Fuji . A CHAQUE nouveauté de la marque , les critiques fusent illico ! Seuls les Canikon 24X36 ont droit au respect . Mais qu’ est - ce qu ’ il y a moyen de faire de SPLENDIDES photos avec un Fuji " simplement " APS -C , autant q ’ avec un Canon FF ou un ... Hasselblad ! On s ’ en tape de la taille du capteur , on s ’ en tape complètement ! Comme le disent les plus sages : l ’essentiel , c ’est de prendre du plaisir à faire des photos avec son matos , quelle que soit la marque et le " format " !
    Alors , redisons- le à nouveau : vive le X -T 4 !

  • @42
    Peut-être connaissez-vous le site PHOTOTREND.fr ?
    Je vous suggère de lire l’interview des patrons de Fujifilm qui vous apportera ,le cas échéant, réponses à vos interrogations. 14 mars 2019 « Phototrend continue son marathon des interviews au CP+ 2019 avec une rencontre de l’équipe Fujifilm Corp. »
    Personnellement, je trouve que FUJI est très proche de sa clientèle et shoote directement en JPEG , mode films très sympa, jusqu’à 3200, voire 6400 iso, sans gros traitement à la sortie, avec 2 slots cartes pour la sécurité et je ne parle pas de la vidéo...
    Pour le portrait, une seule optique : 1,2/56 au tarif treeeeees inférieur à 1,4/Canikon .
    Pour le reste, le choix est large et compétitif, (les pros FF sont équipés en 2,8 chez Canikon). Cette question de l’ouverture est finalement assez peu importante, raisonnablement, pour des résultats excellents, du moins comparables.

  • Monsieur eric-p serait bien inspiré d’essayer un APS-C avant de lâcher ses bombinettes à tout va dessus. Au hasard un Canon. Au hasard le 90D avec ses 32 mpx. Au hasard avec un 500 f4 is. Mais vraiment au hasard, bien entendu.
    A lire votre retour, eric-p !
    Précision pour eric-p : non je n’ai pas ce matériel. Mais j’en ai vu ses résultats !

  • Annie Leibovitz, JR et bien d’autres encore n’utilisent-ils pas aussi en certaines circonstances de petits boîtiers Fuji X ?

  • Voici quelques mois , je regardais ( sur ARTE ) un docu consacré à un photographe ( j ’ ai malheureusement oublié son nom ... ) passionné par les dernières " peuplades " peu connues de notre planète . Vous savez : ces gens qui vivent encore au milieu de nulle part , loin de la " civilisation " . Eh bien , le mec , il utilisait un X-T3 armé du 16 - 55 ( 2,8 ) , et dans des conditions pour le moins délicates : en pleine forêt tropicale , super humide ...

  • Je suis équipé en FF Canon (2 boitier 5DMk3 et 1 DX plus une dizaine d’objo noir ou blanc mais à filet rouge) ET également en Fuji (4 boitiers et une dizaine d’objo aussi) DONC je pense pouvoir comparer.
    Résultat j’ai beaucoup plus souvent du Fuji entre les mains que du Canon et surtout avec les fichiers Fuji je ne retouche presque pas mes photos, quel bonheur.
    Etant dans les premiers acheteurs de la série X, j’ai le coffret bois dans lequel il y avait le XPRO1 et les trois premiers fixes (cela ne sert à rien, mais c’est un souvenir)

  • Excellente nouvelle que cette évolution intéressante du X-T3. Bravo Fujifilm !
    Personnellement, et contrairement à ce qu’affirme un certain Eric_P qui trolle ces échanges, il y a toujours un gap entre les boitiers Fujifilm et FF concurrents :
    - la compacité
    - la qualité bluffante des optiques Fujinon et leur compacité face aux équivalents FF
    - la qualité des Jpeg (on se demande à quoi servent les logiciels de traitement)
    - les mises à jour régulières des firmwares apportant de nouvelles fonctionnalités
    - le côté couteau suisse : aussi bon en photo qu’en vidéo

    Personnellement, j’ai eu des équipements Nikon D600, D610 & D750 et 7 objectifs Nikon & Tamron. Et j’ai tout revendu pour passer chez Fujifilm il y a 9 mois. Et j’en suis très heureux. Mon matériel me suit maintenant partout, et comme le dit Fuji "Carry less, shoot more !" Je n’ai jamais fait autant de photos.

  • L’essentiel n’est-ce pas avant toutes choses de se faire plaisir en photographiant quelque soit l’appareil choisi ?

    Qu’un énergumène comme celui qui nous "soûle la galette" depuis bien trop longtemps cri haut et fort que Fuji nous enfume cela peut s’entendre une fois.

    Par contre, qu’il monopolise ce site pour éructer sans cesse sur les supposés ignorants que nous serions et sur un fabricant cela peut s’apparenter à une forme de "photobashing", de boycott tant le discours de ce monsieur est répétitif et ciblé.

    Deux éléments juridiques nous permettent de poursuivre des appels au boycott :

    - la loi de 1881 sur la presse qui punit d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende la provocation publique à la discrimination ;
    - le code pénal (article 225-2) qui précise qu’« entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque » est bien une discrimination.

    A noter également que l’entrave d’une activité économique a été ajoutée au code pénal en 1977.

    Cet individu nous harcèle depuis l’Espagne (Barcelone) en sachant pertinemment qu’il est en partie protégé par cette situation et donc peu inquiété.

    C’en est trop !

    La rédaction de LMDLP est invitée à prendre ses responsabilités et donc les mesures qui s’imposent auprès d’un personnage en grande difficulté...

    Vos lecteurs n’ont pas à supporter sans discontinuer un sociopathe.

  • Je me demande si ce n’est pas celui qui a été exclu du forum chasseur d’images il y a un ou deux ans.

  • Je suis heureux de constater que quelques personnes se réveillent pour, comme moi, tirer la sonnette d’alarme !
    LMDLP doit s’interroger et agir définitivement, car par le passé, Eric-p a été viré d’ici pour y revenir vomir son fiel.
    Señor Pignolas est à Barcelone : fermons la frontière aux cons !
    Notre perturbateur ne pourrait pas rester plus de 8 jours sur le forum CI. Il serait viré illico et il y a un modérateur qui fait son boulot.
    Bon, on respire un peu. Amen.

  • à éric-P : cherchez le reportage que Marc RIBOUD a fait en Chine avec un EOS 350D et vous pourrez tourner vôtre langue
    49 fois avant de vous enivrer .
    Faite le ménage dans vôtre esprit avant de prétendre connaitre le monde (de la photo ).

  • Un petit conseil à tous : faites comme moi, JE NE LIS JAMAIS LES COMMENTAIRES DE ERIC.P et je vais en paix !
    Ainsi, vous ne serez pas tenté de lui répondre, même s’il vous apostrophe.
    Comme on dit de nos jours : ’ne nourrissez pas le troll’..
    ( ;-)

  • INCOMPREHENSIBLE !!!!!!!!!!!!!!!!

    Comment les « responsables » de cette revue et de ce site peuvent-ils laisser une telle situation perdurer ???????????
    Leur silence et leur inaction sont navrants.

  • m54 Vous avez raison. l’ignorer est la meilleure façon de le mépriser.

  • L’ignorer c’est effectivement la meilleure protection contre le Eric-P-virus.

  • Il nous traite d’ignorants, ignorant le !

  • Tiens, un APSC Canon en vue !...
    The EOS M lineup will be addressed later in 2020 [CR1] - (source Canon rumors)

  • Près de 3/4 des messages rien que pour harceler eric_p et hurler à la "pollution" des commentaires, cherchez l’erreur !!! encore quelques heures et quelqu’un publiera sa photo et son adresse ?
    (lequel eric_p a, pour moi, le seul tort de relever)

    On a compris que Fuji est très tendance (si à 40 ans tu n’as pas de Fuji...)
    Bon, ce n’est jamais qu’un appareil photo !

  • Bravo a Fuji pour l’intégration de la stabilisation à sa gamme XT. J’ai eu plusieurs APS-C, MFT, FF, et franchement pas de différences flagrantes. La discussion FF /APS-C / MFT, est assez stérile. Au delà des préférences personnelles, la différence sur le résulat se verra surtout si on fait de très très grands agrandissements (largement > 1 m ), ce que très peu d’amateurs auront besoin de faire... Après, c’est selon que l’on veuille privilégier une faible profondeur de champs ou pas... Le reste n’a pas beaucoup de sens.

  • @60 : mais oui bien sûr, il passe son temps à attaquer en règle tous les articles autres que Canon, à attaquer tous les intervenants qui ne pensent pas comme sa sacro-sainteté, mais c’est nous qui harcelont ce pôôôvre eric-p !!!
    Han, la blaaaague !!! :D :D :D
    Vous ne voulez pas qu’on lui érige une statue pendant que vous y êtes ???!!!

  • Un peu déçu sur ce coup là, c’est plus un X-T3s qu’un nouveau boitier vendu malheureusement au prix fort là où Fuji avait réussi à nous surprendre avec le prix du X-T3. Pour ceux qui sont encore sur un X-T1 ou un X-T2, ce boitier peu être intéressant mais avec sans doute une petite baisse de tarif. Fuji a tendance à gonfler ses prix depuis quelques sorties, stratégie commercialement dangereuse dans la mesure où la concurrence se fait plus présente.
    Je note que le positionnement de ce X-T4 laisse un boulevard pour un futur X-H2. Ancien Nikoniste, je reste su mon X-H1 qui a vraiment une ergonomie au poil et des performances solides.
    Il serait maintenant intéressant que Fuji remette à jour les optiques 1.4 pour leur donner un AF plus moderne et la protection WR qui leur fait défaut.

  • @60
    J’avais déjà remarqué que vous étiez le bon petit soldat de señor Éric Piñolas. Chacun ses goûts. Ici, nous sommes nombreux à ne pas apprécier son comportement sectaire et irrespectueux.
    Si cela vous chante, allez à Barcelone prier pour lui, il y a une cathédrale en construction.
    Pour beaucoup ici la messe est dite et Éric Piñolas discrédité, on ne va tout de même en faire un martyr maintenant MDR !

  • @63
    Dans la période actuelle de surconsommation, quelque soit la marque, quand vous changez de boîtier il faut sauter une ou 2 générations car les avancées d’une génération à la suivante sont souvent relatives.
    Le Xt2 fut assez cher à sa sortie puis le 3 moins. attendez le 5 :)
    En ce qui concerne les objectifs, j’aimerai surtout une nouvelle proposition du 18mm en WR pour bénéficier d’un AF plus rapide et silencieux tout en restant compact. Les autres comme le 56 f1.2 et le 23 f1.4 ne me posent pas de problèmes mais c’est un point de vue tout à fait personnel.
    Je regrette que les constructeurs comme Canon ou Nikon ne proposent que des optiques plutôt encombrantes ; seuls les pancakes Canon sont attractifs et particulièrement le 40mm polyvalent FF & APS-C. Le 40mm avec un 6D ou 6DII est vraiment une combinaison intéressante.
    Leica me plait notamment pour ses 28mm mais la marque est trop coûteuse et trop connotée.

  • @65
    Effectivement sur un 6D2 il m’arrive de sortir léger avec le 40 et le 1,8/85. C’est un équipage qualitatif, léger, discret...
    Quant à Leica, je recommande sur un M bien entendu, le 2/28 qui est une tuerie, aucun défaut, le top du top.

  • Il est vrai qu ’ on ( nous , les "consommateurs " ) ne sait pas toujours pourquoi les fabricants , de matos photo , de bagnoles , d ’ électroménager , etc ... font ainsi varier leurs prix , le plus souvent à la hausse . Le X-T3 était pourtant , à sa sortie , 200 ou 300 euros moins cher que le X- T2 ... De plus , dans TOUS les domaines , les " améliorations " , d ’ un modèle à l ’ autre , sont rarement radicales . Stratégie commerciale , sans doute ? Qu ’ importe , le X-T 4 semble apporter quelques plus appréciables par rapport au X-T 3 . Des " plus " qui justifient une augmentation aussi conséquente du prix ? A chacun de voir ....
    A propos des baisses de prix , justement , voici un bel exemple . Ayant payé mon 100 - 400 ( alors tout nouveau )à 1799 euros , je l ’ ai vu fin 2019 affiché avec un cash back de 200 euros . Oui ,mais le prix " de base " avait été revu à la hausse , passant à 1899 euros !

  • @eric-p Don Quichotte

    "Par ailleurs, il faut absolument vous faire désintoxiquer des vertus des ouvertures constantes !
    Ça fait joli, mais une ouverture glissante PEUT faire le même travail voire mieux.
    Refuseriez-vous un 12-100/2,8-4 au profit d’un 12-100/4 ? Moi, non.
    Ce qui m’intéresse, c’est que l’opticien m’en donne le plus possible et un hypothétique 12-100/2,8-4 fait plus qu’un 12-100/4 ...en dépit des apparences."

    100 %d’accord !!!

    Compare-le, même si ce n’est pas tout à fait comparable range plus important avec le test des briques du 24 240 Sony Sur LMDP et le Canon 24 240 RF ici https://www.the-digital-picture.com/. Apres ça jette un oeil sur le test Lenstip=Photzone=OpticalLimits du Olympus 12 100.

    Mais au final l’offre FF est d’un meilleur rapport qualité prix c’est évident (je l’ai touché à 1090 € Fnac ).

    Nous sommes des grandes personnes nous dépensons notre argent comme bon nous semble . Le 12 100 avec son accastillage en métal cache bien sa construction tous plastique made in Vietnam l’illusion pro est convaincante il est jolie. et même si on me proposait un échange gratuit pour un CANON RP et son 24 240 je n’en voudrais pas, hormis le 24 200 de chez Nikon et encore à quoi bon ...

    Si ça te défrise que des hérétiques dépense plus pour moins je vieux bien me séparer de mon Olympus si tu me finance ma migration chez Hasselblad.

    On en revient au test en aveugle, il n’a que ça qui vaille. sur un tirage de 1 m de diagonale fait un avec Nikon Z7 Z6 et son 24 200 et un Olympus EM1 MK 2 de 20mpix et son Olympus 12 100 traité sous DXO Photolabs . Épreuve visualisée avec un recul de 2m verra-t-on une différence ???

    Un peu de lecture, mais alors très intéressante !!!

    https://photo.aurelienpierre.com/larnaque-des-megapixels-ou-pas/

  • L’unique test la comparaison d’un tirage FF MFT APSC.
    J’ai un écran de 2560 x 1440 27 pouces dpi 72, en cm ça donne 60cm x 34 cm

    J’ai développé sous DXO PHOTOLABS une photo raw en tiff d’un portrait issu d’un Nikon Z6 avec le 85 1,8 S et un portrait que j’ai réalisés avec un EM 10 mk2 (14 mpix ) et le 12 100 F4 cas le plus défavorables, j’ai interpolé l’export tiff de l’Olympus pour obtenir le même nombre de pixels en hauteur du format 4/3 (format que j’adore je recadrais toutes mes photos 3:2 dans ce format) de 3456 à 5504. pour une observation à 100 % 72 dpi sur mon écran la photo du Nikon mesure 197 cm par 130 cm celle de mon Olympus fait 172 cm par 130 cm.

    Résultats : 50 cm de recul Nikon devant !
    100 cm Nikon devant !
    Dépasser 150 cm mon oeil de 45 ans et 9/10 en vision de loin ne distingue plus de différence de qualité.

    J’en conclu que la perception de la qualité d’un tirage MFT ou APSC est équivalente au même tirage en FF dans les conditions d’une distance de lecture réaliste à ce qui ce pratique dans la vraie vie. Qui regarderait une télé de 80 85 pouces à moins de 150 cm ?

    Choisir un format APSC MFT n’est pas un choix aberrant que mérite flagellation si le tarif est bien positionné ce qui est loin d’être évident face au FF parfois ... Demander 1300 € pour un boitier MFT APSC haut de gamme comme l’Olympus OMD EM1 Mark 2 par rapport à un EOS RP ne me choque pas du tous par exemple.

  • Sans animosité, votre démonstration montre à quel point on ne parle plus de photographie mais seulement d’image d’image.
    Même si avant l’ère du numérique on recherchait la meilleure qualité, le meilleur rendu pour observer dans de bonnes conditions des tirages d’exposition, on ne s’attachait pas à ce genre de considérations de mon point de vue excessives.
    Aujourd’hui, ce n’est plus l’expression artistique ou l’information qui occupe les esprits, c’est juste la prouesse technique.
    Les fabricants font leur boulot d’industriels, de commerçants en se frottant les mains et les clients se demandent comment faire pour l’avoir plus grosse que le voisin.

  • Quand on visite une galerie d ’art , se pose - t - on la moindre question sur le type d’ huile , la qualité des pinceaux , des toiles , utilisés par les artistes peintres ? Bien sûr que non ! Curieusement , si on visite une expo photo , par contre , les interrogations sur le matos employé ne sont pas rares ....

  • @71 : "Quand on visite une galerie d ’art , se pose-t-on la moindre question sur le type d’ huile , la qualité des pinceaux , des toiles ..."

    Je pense qu’un autre peintre se posera certaines de ces questions...
    A l’inverse, c’est quelqu’un qui ne prend pas de photos, qui ne se posera jamais la question des moyens mis en oeuvre par le photographe qui expose.

    Attention, je ne dis pas que se poser la question amène à des réponses qui exigent pour soi tel matériel ou excluent tel autre..

  • Les messages pleins de bon sens sont enfin de retour !

  • Eric-p

    Désolé pour les fautes d’orthographe, il faut admettre que tu porte un regard lucide sur les faiblesses des petits formats qui plus est quand les tarifs sont alignés sur ceux du FF...

    Je viens comparer des raws d’un Canon 24 240 RF avec mon 12 100 en fond de range ,le plastic nippon people fait mieux c’est dire ..

    Ma comparaison à 100% d’écran entre FF et petit format n’apprend rien de nouveau, je passe limite pour un gus qui vient de découvrir l’eau chaude .

    Éric Don Quichotte consultant en stratégie , c’est facile de distiller de bons conseils yakafokon, et suggérer à Fuji et Olympus pour sortir de l’impasse de se lancer dans le développement d’ une gamme Fullframe. Tu crois vraiment, que sans considérations économiques en jeu, qu’ils ne l’auraient pas déjà fait ? Ils ne sont pas neuneu.

    Facile de critiquer les choix d’Olympus Panasonic en 2003 pour une monture 4/3 et objectifs télécentrique et Apsc pour Fuji en 2010, quand on doit partir d’une feuille blanche et développer une gamme d’objectifs et boîtiers de A à Z, et consentir de lourds investissements, pour convaincre les amateurs avertis et pros d’investir dans un système pour plusieurs années. Le prix des capteurs, leur permettaient d’embrayer directement sur une gamme Full frame ? Et proposer des boîtiers FF abordable ? Vu le prix des capteurs FF certainement pas.

    Avaient-ils la force de frappe de Sony sur les techno capteurs et les économies d’échelles que réalisent Canon et Nikon ? Canon Nikon qui n’ont pas souhaité maintenir une gamme optique APSC à hauteur du FF c’est dire !

    Pour terminer tu montres un certain dédain mépris pour le 12 100 F4 d’Olympus, combien de marques alignaient un 24 200 en 2017 ? CANON EF-S ? NIKON DX ? Si je ne fais pas d’erreur seulement Sony avec son 24 240 en 2014. Pour la première fois voilà un range bigrement plus intéressant qu’un 28 300 qui offre la possibilité d’avoir un vrai grand angle et un petit télé.

    Conclusion du test d’optical limits en mai 2017 sur le 12 100 J : "So would I take the Olympus M.Zuiko 12-100mm f/4 IS PRO to that remote island ? Yes, I would. Highly recommended (within its scope) !"

    Ceci dit, Fuji devrait réévaluer à la baisse, le positionnement tarifaire, vendre un XT4 au prix d’un full frame ????

  • je pense que maintenant il faut cesser notre vindicte populaire à l’endroit de ce triste sir.
    Je soupçonne la rédaction d’avoir raisonné ce monsieur.
    C’est sans doute pour cette raison que ce dernier n’intervient plus.
    Ouf, c’est une bonne nouvelle !

  • De ce que je peux lire çà et là, c’est que ça peste pas mal sur certains changements ergonomiques. Des utilisateurs habitués aux Fuji trouvent que cet appareil est plus orienté vidéo que photo, et ça leur ferait perdre leurs marques au niveau de la prise en main et de leurs habitudes avec cette gamme de boîtiers.

  • @76
    Je suis étonné des remarques, le boîtier n’étant pas encore disponible ?
    On parle bien du XT4, qui sépare désormais les 2 fonctions appelées dans 2 menus distincts, l’un dédié à la photographie, le second à la vidéo, alors qu’avant sur le XT3, tout était mélangé.
    C’est ce que je lis, au bonheur des fujistes ???
    Les propos de Damien Bernal, sur YouTube, me paraissent aller dans le même sens.
    De toute façon, changer ses habitudes et ça coince...
    On en saura plus en avril...Et surtout ça ira mieux quand le tarif aura baissé de 300€ !

  • @74 ... entre autre .
    Comme je l ’ ai déjà dit et redit sur ce site , j ’ aimerais que Fuji nous ponde un 16 - 160 de bonne facture . Un 16 - 80 , soit , mais une amplitude de 10X serait encore plus intéressante !

  • Cher professeur Monard,
    Excusez-nous d’avoir omis de noter votre précédente intervention sur notre cahier de texte ;)

  • @79
    Tiens , voilà un autre Eric - p qui se la ramène .....!

  • @80
    Ah non ! Eric-p faisait des phrases sans fin et mélangeait tout, dans la démesure et l’hystérie...
    ...Alors que là c’est bref, précis, avec un peu d’humour je trouve.
    Au fait, si vous voulez un zoom qui n’existe pas, cela va être difficile de vous satisfaire, ne vous énervez pas et faites part de vos doléances à Fuji, ici on ne peut pas vous aider, enfin moi je ne sais pas. ( ;>))

  • @81
    C’est @78 qui veut un objectif qui n’existe pas chez Fuji...............et il insiste ( ;>((

  • Il parait que les avis des internautes intéressent souvent les " grandes marques " , tous domaines confondus ... Je ne fait qu ’exprimer un souhait , hein !!! Je doute fort que Fuji sorte un 16 - 160 d ’ ici un an ou deux , " juste " pour me faire plaisir .
    A noter que Leica avait réaliser un ( un seul ) 1600 (!) mm , à la demande d’ un émir arabe ... bien plus friqué que moi

  • Si si, Fuji a entendu Ernest, ils vont lui concocter un joli "petit cul"...

  • Un joli petit cul ? Celui de ma femme me convient parfaitement !

  • Eric-p n’est plus là, mais c’est pas mieux !
    Certes les phrases sont plus courtes mais totalement hors sujet.
    Ça se gâte par ici, dommage ( :-(((

  • Tout à fait d ’ accord : je présente donc mes excuses pour des propos qui n ’ ont RIEN à faire ici ! LE sujet étant le nouveau X-T 4 .... rappelons - le .

  • @88 « ...des propos qui n ’ ont RIEN à faire ici ! », mais qui trahissent le piètre niveau de celui qui les écrit, avec ou sans excuses.

  • @ 77 : on n’a pas toujours besoin d’avoir l’appareil en main pour comprendre que des réflexes acquis au fil de l’utilisation d’un type de boîtier vont se retrouver perturbés.

  • @89

    Vous me faites penser à ce "Grivois" de notoriété publique qui lavait plus blanc que blanc dans les magazines jusqu’au jour ou l’on découvrit qu’il était moins transparent qu’il voulait le faire croire...

    L’intolérance c’est comme l’admiration, elle est fille de l’ignorance !

  • @91
    Ben oui, les choses changent et si les utilisateurs sont troublés à un point, tel, que cela en perturbe l’usage, il faudra changer de marque et TOUT réapprendre, bilan...
    Personnellement, je pense que l’ergonomie a été amélioré, chacun ses idées.

  • @89
    88 présente ses excuses. Merci à lui.
    Tout le reste c’est de la polémique.

  • @89 ; ; ;
    Je n ’ai pas envie de poursuivre cette " conversation " inutile ... mais là , je me dois de répliquer !
    Pour qui vous prenez - vous , cher courageux anonyme , pour " dieu le père " ??? Votre intervention ne témoigne VRAIMENT pas d ’ une grande intelligence .
    Merci d ’arrêter les insultes !

  • @94
    Ben oui , il ME semblait que présenter des - sincères en plus ! - excuses , c ’ était déjà un premier pas . Ah ben non , je suis " définitivement " cloué au pilori . Enfin , pour certains , du moins ... Me voilà même devenu ... grivois , pour d ’ autres !
    Comme on dit chez moi : Kéne affaire ti.... !

  • @95 nous fait de l’eric-p
    Tous aux abris !

  • Et ?

    Avec ou sans Eric-p, le niveau reste le même. Le voilà rassuré, ce n’est pas lui le fauteur de trouble.

  • @100 « ...ce n’est pas lui le fauteur de trouble. »
    SI ; relisez ses interventions dans cet article et dans d’autres.

    Et ?
    Sans Eric-p ni Ernest Monard, c’est tout de même plus calme, moins agressif...

  • @100
    C’est lui et vous. Eric-p vous manque ?
    Par ailleurs, pourquoi s’acharner sur un quidam qui présente ses excuses ?
    Vous avez besoin, comme quelques autres ici, de prolonger la "discussion" avec un certain plaisir malsain.
    Pour moi, tchao, bonsoir.

  • Mais c ’ est que je vais même finir par le trouver TRES sympa , moi , cet éric- p !

  • Plus rien d’intéressant n’étant dit sur le XT4, je ne reviendrais plus lire les chamailleries d’ados sur ce sujet qui pourtant m’intéressait, dommage.
    Et comme disait Giscard : Au revoir.

  • Tout le monde quitte le navire ? Ben moi aussi .... Tant mieux , dirons certains ( 3 ou 4 , tout au plus , hein ! )
    J ’aurais préféré continuer à évoquer le nouveau X - T 4 .... mais là , c ’ en est trop . On s ’ est perdu , peut - être un peu de ma faute - dans le grand n ’ importe quoi , par moments .
    Dommage ....

  • @105 : Le grand responsable, c’est LMDLP qui ne fait rien et laisse pourrir tous ses fils !
    Difficile à comprendre.

  • @106
    Plus on blablate, plus on ouvre de fils, plus le compteur tourne, càd. que le site est beaucoup visité et plus c’est profitable à LMDLP, un peu comme le pouce bleu sur YouTube.
    Enfin je crois. Cela serait au moins rationnel ?
    Si ce n’est pas cela, alors effectivement, c’est difficilement compréhensible. Manque de moyens ? Politique floue ?

  • @107 Oui, il doit bien y avoir une (obscure) raison..
    Ce laisser aller, en tous cas, ne donne pas une bonne image (!) de la revue.

  • Pour du light il faudra enlever la batterie ou dévisser l’écran

  • Sympa ce X-T4 !!!
    Et bien ça troll sévère :).
    Sortez prendre des photos au lieu de vous disputer !!! Mais à moins d’un km de chez vous et moins d’une heure ;).

  • Utilisateur de Fuji depuis plusieurs années, je trouve que ce XT4 hormis d’améliorer ses perf globales (AF, processeur etc...) règle pour moi 2 trucs qui manquaient vraiment : une autonomie digne de ce nom (car je vois pas l’intérêt d’un grip et avoir un boitier plus gros qu’un Reflex) et la stabilisation du boitier.
    Concernant les débats sur la supériorité de ceci ou cela franchement c’est de la branle**** tellement le matériel est devenu performant quelles que soient les marques. Après c’est une question de profil d’utilisation (un XPRO3 ne sera pas au niveau d’un reflex pro pour du sport par ex), de feeling, de budget, de plaisir (et pour Fuji de sortir des JPEGS sans nécessité de traitement ce qui vraiment est cool).
    Sportivement

Les optiques Nikon