Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm X30 : viseur électronique et écran orientable

26/08/2014 | Benjamin Favier

Cet appareil expert reprend le capteur de 2/3 de pouce et le zoom lumineux du X20. Exit en revanche le viseur optique et place à un afficheur électronique. L’écran devient orientable et la durée de vie de la batterie, point faible des deux premiers boîtiers, promet d’être bien meilleure.

Présentation

Les X10 et X20 étaient les pendants des X100 et X100s : des appareils plutôt compacts, dotés d’un zoom et d’un petit capteur, alors que les deux autres intègrent un imageur APS-C et une optique fixe. Autre différence majeure, les X à deux chiffres devaient se contenter d’un viseur optique assurant une couverture de 85 % (avec un affichage des informations de prise de vue sur le X20), quand les modèles experts embarquaient un système de visée hybride original.

JPEG - 258.8 ko
Exemple d’affichage dans le viseur EVF du X30. Document Fujifilm

Le X30 évolue de fort belle manière dans ce domaine, puisqu’il hérite du viseur EVF du X-E2, avec une définition de 2,36 Mpts et un grossissement de x0,62 à la clé. Autre élément qui joue cette fois en faveur du cadrage « bras tendus », l’écran LCD passe de 2,8 à 3 pouces et surtout, devient inclinable sur un axe vertical, comme sur les X-A1, X-M1 et X-T1. En revanche, toujours pas de fonction tactile en vue…

Taille de l’écran oblige, la colonne de boutons précédemment située à gauche au dos du boîtier disparaît. L’espace à gauche et à droite du viseur est désormais occupé par les touches dédiées, dans l’ordre, à la lecture, au mode de visée et à la suppression des images. Bonne nouvelle pour les amateurs de personnalisation, outre le bouton situé près du déclencheur, qui fait désormais office d’enregistreur principal en vidéo (nommé Fn sur les X10 et X20), cinq autres peuvent être paramétrés : Macro, Retardateur, Flash, AF et l’autre bouton Fn en bas à droite. La roue a disparu, au profit d’un trèfle.

Au niveau de l’optique, on note la présence d’une seconde bague en plus de celle dédiée au zooming. Affectée par défaut selon le mode de prise de vue à l’œuvre - par exemple l’ouverture en mode A - il sera également possible de la personnaliser pour lui attribuer une fonction telle que la sensibilité Iso, la balance des blancs, la simulation de films ou le mode Rafale. Un bouton à proximité offre un accès direct aux réglages. Sur le capot supérieur, la griffe porte-accessoires demeure, tout comme le flash intégré, extractible. Le correcteur d’exposition offre une plage plus étendue : -/+ 3 IL contre -/+ 2 IL auparavant. En façade, le curseur permettant de choisir le mode de mise au point est reconduit, avec un agencement différent (S, C et M). Le design de la poignée a été revu. Elle est désormais plus anguleuse.

À l’intérieur, le capteur Cmos X-Trans II de 2/3 de pouce et 12 Mpxl reprend du service. Tout comme le zoom stabilisé équivalent à un 28-112 mm f/2-2,8 en 24 x 36. Le WiFi fait logiquement son arrivée, avec la possibilité de piloter le boîtier à distance depuis un périphérique connecté, en plus du transfert de fichiers sans fil. Moins répandue, bien que présente sur le X-T1, une fonction de prise de vue par intervalle figure dans les menus.

PNG - 252.5 ko
Comparaison entre les Simulations de films Provia, Velvia, Astia et le nouveau Classic Chrome.
Document Fujifilm

Parmi les Simulations de films, un nouveau venu fait son apparition : Classic Chrome au rendu qui devrait être proche du fameux Kodachrome… cher à Kodak ! Quant au mode vidéo, il évolue de belle manière, puisqu’il sera possible de sélectionner un des modes PASM et de filmer en 1080p à 60, 50, 30, 25 ou 24 im/s. Et comme nous l’avons signalé précédemment, une touche dédiée à l’enregistrement trône sur le haut du boîtier. Devant cette pléthore de technologies, on peut logiquement mettre en doute l’autonomie du X30, à l’aune des piètres prestations de l’accu des X10 et X20. Fujifilm a revu sa copie et rend l’appareil compatible avec la batterie NP-95 des X100/X100s. Ce qui, selon la marque, permettrait d’effectuer 420 clichés, alors que l’estimation était de 270 sur le X20 (privé de WiFi et de viseur électronique).

Le X30 sera commercialisé en octobre, au prix de 549 €.

- Le site de Fujifilm

LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Premier avis

L’enthousiasme l’emporte dans un premier temps, en parcourant la fiche technique du X30. Les évolutions par rapport aux deux précédents modèles, que nous avions appréciés lors de nos tests, vont dans le bon sens, notamment avec l’intégration d’un viseur électronique de qualité, d’un écran inclinable et un degré de personnalisation bien plus poussé. Les aficionados des X10 et X20 devraient ainsi voir ces avancées d’un bon œil et les vidéastes pourront enfin débrayer le boîtier pour filmer.

Ces bonnes premières impressions s’accompagnent néanmoins de quelques regrets. En premier lieu, la taille du capteur risque de pénaliser le X30 face à ses concurrents les plus directs, Sony RX-100 III en tête, mais aussi le Canon PowerShot G1 X Mark II, qui possèdent des imageurs plus ambitieux, de 1 pouce. Le compact Sony est surtout beaucoup plus… compact, tout en intégrant également un viseur électronique et un écran orientable, ainsi qu’un zoom lumineux. Reste le prix, nettement supérieur il est vrai. En outre, Fujifilm ne peut faire de l’ombre à sa gamme X100, fer de lance des X-Premium, qui devrait elle aussi être renouvelée prochainement. Moins cruciale, quoique pénalisante à l’usage, l’absence de fonction tactile déçoit (le RX100 III en est lui aussi privé).

LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Fiche technique

  • Capteur : X-Trans Cmos II, 2/3 de pouce, 12 Mpxl
  • Protection du boîtier : -
  • GPS : -
  • Wi-Fi : oui
  • Définitions maximales : [4/3] 4 000 x 3 000 [3/2] 4 000 x 2 664 [16/9] 4 000 x 2 248 [1/1] 2 992 x 2 992 pixels
  • Vidéo maxi : 1080p (60, 50, 30, 25 et 24 im/s, H264)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw
  • Zoom : Fujinon 28-112 mm f/2-2,8 (éq. 24 x 36)
  • Mode macro : 1 cm (mode Super Macro)
  • Mise au point : détection de phase et de contraste ; multizone, détection de visages ; vue par vue, continu, suivi AF
  • Stabilisation : oui (optique)
  • Écran : LCD 3 pouces/920 kpts orientable
  • Viseur : EVF, 2,36 Mpts, grossissement x0,62
  • Modes d’exposition : PASM, EXR
  • Sensibilités : 100-12 800 Iso
  • Vitesses : 30 s-1/4 000 s
  • Rafales : 12 im/s (11 im.), 9 im/s (14 im.), 6 im/s (20 im.) et 3 im/s (39 im.) à pleine définition.
  • Balance des blancs : auto, 7 préréglages, mesurée, manuelle
  • Flash : 0,3-7 m (grand-angle), 0,5-5 m (télé) à Iso Auto
  • Divers : Panorama 360°, modes EXR, modes Film, filtres, horizon virtuel, peaking, intervallomètre
  • Personnalisation : six touches ainsi qu’une des deux bagues autour du zoom
  • Stockage : SD/SDHC/SDXC
  • Connectique : sabot porte-flash, mini HDMI, Hi-speed USB et A/V
  • Accu : Li-Ion NP-95
  • Dimensions/poids : 118,7 x 71,6 x 60,3 mm/423 g (avec carte et accu)
LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • C’est bien trop cher car a l’heure actuelle, les compacts dits experts ont au moins des capteurs d’un pouce. Celui des x compacts est bien en dessous des Sony un pouce et des micro 4/3 . J’ai revendu mon x10 a l’époque pour acheter un sony rx100 qui lui etait bien supérieur sauf en ergonomie. Autant la serie apsc est séduisante autant ici nous retrouvons nous dans le bas de gamme Fuji avec toutes les limitations du capteur. Tout le monde attendait d’ailleurs un nouveau capteur sur ce modele. Hélas, Fuji a ici raté le coche. Reste a voir ce que nikon nous prépare car les memes rumeurs courent a propos d’un nouveau compact avec un capteur un pouce et en prime probablement un remplaçant du coolpix A.

  • Les x compacts ne sont pas le pendant des x100. Pendant veut dire equivalent. Or ici, nous sommes dans une autre compacité, avec un capteur plus petit et un zoom. C’est comme si vous disiez que le sony rx100 est le pendant du R1. Cela n’a rien a voir, il ne faut pas tout mélanger. les premiers commentaires sur les forums et autres sites connus annonçant la sortie du x30 sont unanimes : déception face au capteur identique au x10/20 dont la qualité hélas est loin derrière le Sony rx100 et autres capteurs de compacts y compris le GM 1 de chez Panasonic.

  • "puisqu’il hérite du viseur EVF du X-E2."

    puisqu’il hérite LE viseur EVF du X-E2.

    Cordialement.

  • Je plaide pour un appareil à l’ergonomie du x30 et à la qualité d’image du rx100iii !

  • @3 "il hérite LE viseur..."

    Vous avez raison, mais à part vous et moi, qui le sait ? Donc nous finissons par avoir l’air de faire des fautes..
    Même schéma pour l’usage de l’indicatif (et non du subjonctif) avec la conjonction "après que"..
    Même schéma pour le sens de l’adjectif "rutilant" qui, venant du latin, signifie rouge..
    On se sent parfois bien seuls, quand on aime la langue française !

  • Le comble, c’est que l’auteur de cet article n’a pas jugé utile de corriger cette erreur.

  • @3
    Le Larousse dit bien hériter de.... Et non pas hériter qqch.
    Mais à la limite, on s’en fout. Personne n’esttotalement parfait. Ce qui m’interesse davantage, c’est le regard critique posé sur le matériel. Fuji a partiellement répondu aux critiques mais un capteur 2/3 en 2014 sur un appareil à presque 600 euros, cela frise l’indécence.

  • Bonjour,

    concernant « hériter », le verbe accepte indifféremment un complément d’objet direct ou indirect.

    C’est en tout cas l’avis du dictionnaire de l’Académie française (9è édition), qui relève les deux formes. Il indique ainsi comme exemples d’utilisation : « Hériter de la gloire de ses pères. Il a hérité de vos talents. » ainsi que « Elle a hérité ce trait de caractère de son père. » 
    Idem pour la huitième édition : « Il a hérité des vertus de son père. Il a hérité de la gloire de ses ancêtres. » Cette édition est toutefois plus restrictive puisque l’usage transitif direct est relégué à un complément : la forme indirecte y est la forme normale.

    Le Trésor est plus permissif et accepte indifféremment les formes transitives directes et indirectes : « Hériter des biens, (d’)un capital, (d’)une (grande/grosse) fortune, (d’)une maison (de qqn). »

    Le Larousse consacre l’emploi indirect et réduit l’emploi direct à la voie d’héritage et aux caractères héréditaires.

    Il y a donc une belle unanimité des lexicographes pour accepter la forme indirecte, celle-ci étant même dans certains cas la forme privilégiée.

    C’est donc bien de corriger les fautes, mais encore faut-il qu’il y en ait…

  • Les spécifications parlent d’une focale équivalent à 28-112 mm en 24x36, mais pas de l’ouverture qui est exprimée par rapport au capteur 2/3".

    L’optique est donc équivalente à un 28-112mm f/7.2-10 (crop factor de 3.6) en 24x36 et pas 28-112mm f/2-2.8 comme aimeraient nous faire croire les commerciaux et la presse qui ne le relève pas.

  • @9 Tout dépend si on considère que l’ouverture concerne avant tout la quantité de lumière qui passe ou la profondeur de champ équivalente, non ?

  • @10 Si je place un seau A de 10cm de large et un saut B de 36cm sous la pluie, A va récupérer 3.6x moins d’eau que B... Je peux donc pas dire que moins petit objectif pour capteur 2/3" attrape autant de lumière qu’un objectif pour capteur 24x36.

  • @8
    Larousse ne consacre pas plus l’emploi indirect que l’emploi direct.

    Verbe transitif

    ◾Recevoir de quelqu’un quelque chose par voie
    d’héritage : Il a hérité une grande maison
    de ses parents.

    ◾Recevoir par hérédité un caractère de
    quelqu’un : Elle a hérité de son père ses
    magnifiques yeux bleus.

    Verbe transitif indirect

    ◾Être l’héritier
    de quelqu’un : Il a hérité d’un oncle
    éloigné.

    ◾Être l’héritier d’un bien : Hériter
    d’une fortune considérable.

    ◾Avoir reçu quelque chose par hérédité :
    Ton fils a hérité de ton sale
    caractère.

    ◾Être marqué par quelqu’un ou quelque chose, en
    avoir gardé certains caractères : Hériter
    d’une longue tradition humaniste.

    etc.

  • @9 et 11 : la formule de calcul de l’ouverture d’un objectif est simple : n = F/d, où "n" est le nombre d’ouverture, "F" la longueur focale, et "d" le diamètre de la pupille d’entrée. Donc pour la focale 7.1mm et l’ouverture f/2.0 de ce X30 au grand angle, on obtient un diamètre de pupille de 3,55 mm ce qui est tout à fait cohérent vu la compacité de cet objectif zoom.

    Votre comparaison avec les seaux d’eau ne tient pas debout puisqu’il s’agit en optique d’une question de rapport focale/diamètre d’ouverture et non d’un seul paramètre qui serait le diamètre de l’objectif qui vous comparez au diamètre d’un seau.
    Pas de complot de la part des constructeurs ni de la presse... juste de la physique et de l’optique de base !

    Ah au fait : s’il pleut 1 litre d’eau dans deux seaux de même volume mais diamètres différents... et bien les deux seaux contiendront la même quantité d’eau ;-)

  • Je vois qu’il y a toujours confusion encore ouverture f et pdc de champ.

    Pour revenir sur ce X30, très beau viseur enfin réellement utilisable, enfin il faudra vérifier le confort de visée.
    Pour la taille du capteur c’est vrai qu’au vu de l’encombrement du compact il faudrait un 1", mais ce serait plus cher.

    J’estime que les compacts expert avec un capteur 1/1.7" (celui plus grand des X10 et 20 n’apportant rien de plus, sauf des optiques plus grosses et un poil de marketing) sont toujours d’actualité si ils ont une taille du même ordre qu’un Canon S120 et/ou un prix bas, ce qui est manifestement pas le cas de ce X30.

  • @Franck Mée Vous êtes meilleur en orthographe qu’en liberté d’expression. Tous mes posts qui commencent pas eric-q ou eric-pp ou autres formes commançant par eric-** sont systématiquement enlevés. Un hasard probablement ?

  • @13 Merci pour ces explications. Le f/2.0 de cet objectif est donc bien mérité, bien que la quantité de lumière qui passe et la profondeur de champ générée soient bien inférieures à un f/2.0 en FF/APS-C.
    Ce n’est pas un complot, mais un argument marketing dans le sens où un acheteur amateur peut croire qu’un tel objectif serait équivalent à un f/2.0 en FF/APS-C.

  • le démarrage des ventes est tellement mauvais que Fujirumours conseille d’attendre une chute des prix comme avec le XQ1. Il semblerait donc que Fuji ait déçu ses fans qui s’attendaient à un plus grand capteur. Je pense aussi que bcp vont attendre la photokina pour voir ce qui va sortir d’intéressant dans 15 jours et surtout, le prix n’est pas bien positionné. Donc, il est probable que ce boitier passe en dessous de la barre des 500 euros dans les semaines qui suivent, ce qui de toute façon ne lui enlèvera pas son capteur rikiki. Quand vous pensez qu’on trouve d’occase des excellents petits XM1 avec zoom pour 300 euros, cela n’encourage pas à passer au X30. D’autant que des bruits courent (mais ce ne sont que des rumeurs) que Sony préparerait un FF mirorrless en premier prix, ça ce serait vraiment une révolution. Imaginez un 5100 avec un capteur FF....

  • @15 Franck Mée ne vous doit rien, respectez son travail. Quant à vos pseudos ***, si c’est pour attiser le débat, alors cela est inutile, soyez constructifs. Merci Franck Mée pour vos articles et votre rigueur photographique comme orthographique !

  • @1 et 17
    Pourquoi se fier aux rumeurs ?
    Il suffit d’attendre la sortie effective des matériels.

  • Tous mes posts qui commencent pas eric-q ou eric-pp ou autres formes commançant par eric-** sont systématiquement enlevés.

    Eric-P a été banni du forum, après plusieurs avertissements concernant en particulier sa façon hautaine de s’adresser aux autres et son goût pour la polémique stérile. À titre personnel et à la lumière de mes quelques années d’expérience comme modérateur sur d’autres forums, j’étais favorable à la mise en place d’une inscription obligatoire pour poster, afin que nous puissions être certains qu’il ne revienne pas ; la direction de MDLP préférant conserver au site son ouverture à tous, ce n’est pas l’option qui a été retenue, et il lui est possible de continuer à saper notre travail et la cordialité des lieux sous d’autres pseudonymes. Cependant, il serait bon qu’il s’abstienne – personnellement, si je me fais virer d’un endroit, je ne cherche pas à y retourner, autant par respect pour les autres que par fierté personnelle.

    Vous êtes meilleur en orthographe qu’en liberté d’expression.

    La liberté d’expression, ça veut dire que vous êtes libre de monter votre propre structure éditoriale, en ligne ou en kiosques, pour publier ce que vous souhaitez (dans les limites de la Loi bien entendu). Ça paraît compliqué, mais ça ne l’est pas : un nom de domaine et un serveur web suffisent, l’ensemble coûtant une dizaine d’euros par an. Mieux : la plupart des hébergeurs proposent, pour ce prix, des systèmes d’installation de systèmes de gestion de contenu (Wordpress, Symphony ou autres) avec un thème de base, permettant de commencer à publier en quelques minutes sans connaissances techniques particulières.
    La liberté d’expression ne consiste en revanche pas à publier ce qu’on veut n’importe où. L’éditeur d’un site est, à tout moment, libre d’y laisser publier ou d’y refuser la publication de tout contenu : ça n’est pas une atteinte à la liberté d’expression de la personne refusée, mais une application du principe de propriété. Vous n’êtes pas propriétaire du Monde de la photo (je crois connaître tous les actionnaires), vous n’avez donc nullement à décider ce qui doit y être publié.

  • Dommage pour ceux qui veulent intervenir en indiquant leur vrai prénom.

    L’ inscription obligatoire pour poster n’est pas une atteinte à "l’ouverture à tous".
    C’est seulement un moyen d’éliminer les personnes mal intentionnées.

  • Dommage pour ceux qui veulent intervenir en indiquant leur vrai prénom, s’ils se prénomment Eric.

  • @19
    bcp de "rumeurs" sont en fait des fuites organisées. Plus que dix jours à attendre mais il est intéressant de ne pas être pressé et de ne pas se précipiter sur toute nouveauté. Les "rumeurs" permettent donc de tempérer et de se faire une première idée de ce qui va sortir et dans quelle direction le vent souffle. Il est permis de croire que Fuji va sortir un X100 T, ce qui est intéressant pour celui qui aujourdhui voudrait acheter un x100s proposé quasi à son prix neuf (je l’ai vécu, 1.040 euros neuf, le vendeur en voulait 900 euros, un comble pour une occasion). De même il est interessant de savoir que Panasonic va sortir un GM2 stabilisé et Sony probablement un NEX 5 full frame. Cela permet de mieux situer une réflexion par rapport à la place que peut occuper un appareil comme le X30. Mais je suis d’accord avec vous, wait and see, moi je ne suis pas pressé ni prêt à troquer un "vieux" XE1 pour un Xpro2, ni à switcher de Fuji vers Sony si ceux-ci sortent un petit FF à moins de mille euros.

  • @ Paul (16) : en fait le marketing n’a pas sa place ici pas plus qu’une notion de "mérite".
    Un Fuji X30 réglé au 1/60ème à f/2.0 exposera de la même façon qu’un EOS 6D au 1/60ème à f/2.0, qu’un Hasselblad H5D au 1/60ème à f/2.0, qu’une chambre 4x5" au 1/60ème à f/2.0, et etc. La lumination exprimée en lux.seconde sera identique entre ces différents objectifs. Seuls les cercles image seront plus ou moins grands pour couvrir ces différentes taille de capteur, de même que les distances focales pour correspondre au même angle de champ entre ces divers formats. D’un point de vue photométrique tout est pareil donc à ouverture, temps de pose et luminance de la scène identiques.

    En revanche à angle de champ et ouverture identique, et puisque les distances focales ne sont pas les mêmes, la pdc du X30 au 7mm cadrant la même scène qu’un EOS 6D 24x36 équipé d’un 28mm sera forcément bien plus élevée.
    Mais rien de nouveau puisque c’est quelque chose que l’on constatait bien avant l’apparition du numérique et des petits capteurs, entre par exemple un 24x36 argentique, un moyen format 6x6 et une chambre 4x5".

    Ainsi les constructeurs ne font qu’inscrire dans les fiches techniques des appareils que la plus stricte vérité scientifique, à savoir l’ouverture géométrique d’une optique, et non des équivalences de pdc qui n’auraient pas grand intérêt étant donné que ce qui compte sur un compact possédant une grande ouverture c’est de pouvoir par exemple se passer du flash ou bien de ne pas trop monter en ISO quand la lumière manque. Les considérations de pdc sont propres à chaque matériel et à sa taille de capteur et l’on n’achète pas un compact en ayant en tête d’avoir le même flou d’arrière-plan que sur un réflex.
    Tout comme au temps de l’argentique on ne comparait pas un 24x36 avec une chambre.

  • @24 Jérome... merci d’avoir eu le courage d’expliquer la chose ! Il n’y a rien à ajouter si ce n’est que malheureusement les sites web, blog, forums dédiés aux appareils électroniques (au sens large du terme) ont tendance à tout comparer. Tout ça pour faire de ’l’audience" et de porter les sujets à polémique...quand il n’y en a pas. Et pour le sujet qui nous intéresse je dirais qu’à vitesse et ouverture égale...le capteur et la qualité de l’optique auront une grande influence sur la qualité de rendu d’une photo.

    @20 Franck Il était temps de "s’indigner" du contenu des écrits de ce erip-p...depuis le temps qu’on le dénonce. Cela ne l’empêchera pas de sévir à nouveau en tant qu’anonyme (dommage que l’inscription ne soit pas obligatoire). Un blocage d’IP serait une solution...

  • @16 Merci Jérôme pour ces explications, je comprend.

    Mais cela me fait dire alors que la nomenclature des objectifs est incomplète dans la mesure où elle ne contient pas d’information (explicite ou implicite) sur les tailles de capteurs pour lesquels ils sont faits. Ainsi, entre un objectif qui éclaire quelques mm² et un autre quelques cm², alors ils porteront le même nom "Bidule xx mm f/n".

    L’avantage d’avoir un capteur plus grand (en terme de qualité d’images et, dans une moindre mesure je te l’accorde, de pdc) n’est pas mis en avant à mon avis, d’autant plus si les dimensions des capteurs sont donnés en pouces !

    Ainsi, entre le sony rxii à capteur de taille 1" qui ouvre à f/4.9 à 28mm et le Fuji x30 de taille 2/3" qui ouvre à f/2.8 à 28mm, on devrait pouvoir directement les comparer en terme de lumière captée (ou de pdc) sans avoir à se plonger dans les formules optiques ! Qui gagne alors ?

  • @Paul : vous vous tourmentez pour rien :) Justement les valeurs d’ouverture étant des rapports focale/diamètre de diaphragme et non des valeurs relatives à d’autres paramètres tels que la taille du capteur, alors ces nombres sont conçus pour comparer directement les objectifs les uns aux autres. Prenez un posemètre à main : il vous indiquera le temps d’expo, l’ouverture et la sensibilité, tout ceci sans connaître le boitier que vous utilisez.

    Encore une fois la quantité de lumière totale reçue par un petit ou un grand capteur situé derrière un objectif réglé à une ouverture donnée sera la même pour ces deux capteurs en un point donné. C’est juste le diamètre du cercle image (la couverture de l’objectif) qui changera entre ces deux objectifs conçus chacun pour une diagonale de capteur particulière.

    Voici la formule de la lumination - en clair, la quantité de lumière restante qui frappe en un point donné un capteur après avoir traversé l’objectif : H = 0,64 * (L / k²) * t où H est exprimé en lux-seconde, L est la luminance du sujet en cd/m², "k"le nombre d’ouverture, "t" le temps de pose.

    On peut ainsi constater que les seuls paramètres qui influent d’un point de vue photométrique sont l’ouverture et le temps de pose, mais pas la taille du capteur.

    Comparaison facile donc : pour un temps de pose et une scène donnés, le RX100 en position 28mm à f/4.9 délivrera une image plus dense que le X30 à 28mm et f/2.8, et ce en dépit du pouce de diagonale du Sony qui n’y ait pour rien dans cette affaire d’exposition et de quantité de lumière -> photométrie.

    Mais d’un point de vue géométrique, alors oui les pdc seront légèrement différentes à cadrage égal et ouvertures égales sur ces deux boitiers du fait des focales un peu différentes. Je dis bien "légèrement" et "un peu" car les focales restent quand même courtes dans l’absolu et ce n’est quand même pas avec un RXIII que vous obtiendrez un flou d’arrière-plan détachant nettement un portrait par exemple, même à pleine ouverture et à fond de zoom.

    Pour ce qui est des unités de mesure, la diagonale semble être la norme pour les capteurs de petite taille et est exprimée en pouces depuis des années sur les caméras vidéo. Pour les grands capteurs on indiquera plutôt la largeur et la hauteur.

  • @20

    " Cependant, il serait bon qu’il s’abstienne – personnellement, si je me fais virer d’un endroit, je ne cherche pas à y retourner, autant par respect pour les autres que par fierté personnelle."

    Faut pas rêver !

    En quoi l’inscription préalable limite t’elle l’accès à tous ?

  • @Tous et Franck Mée :
    Je ne suis pas eric-p mais je veux juste prendre sa défense ici.
    Tout d’abord, je n’étais pas d’accord avec lui. Loin de là. Ses propos étaient parfois (souvent) tranchés. Il était fier de sa connaissance. Trop sûrement pour certains. Mais j’aimais bien le lire. Je suis certain que je n’étais pas le seul à l’apprécier. S’il y en a d’autres que moi, signalez vous ici. Merci ! ;-)
    Vous parlez de la polémique stérile d’eric-p ? J’ai trouvé les réactions de ses contradicteurs également peu agréables. Normal car pour polémiquer, sachez qu’il faut au minimum être deux. Je suis donc désolé mais tous ceux qui polémiquaient avec lui sont tous autant coupables. Ils sont encore présents sur ce forum à presque lui cracher dessus. Si si j’ai bien lu les messages peu aimables en sa faveur. Moi, je ne lui ai jamais répondu. Je trouve regrettable d’en arriver à bannir une personne qui était également victime des réactions qu’il suscitait. Je reconnais qu’il avait un coté troll/provocateur.
    Mais il suffisait de ne pas lui répondre. Seulement voilà, certains voulaient être plus malins que lui et ne le supportait pas.
    Un forum, c’est toujours un peu une foire d’empoigne avec ou sans la présence d’eric-p. Il faut l’accepter. Si on ne l’accepte pas et bien on ferme le forum (je ne le souhaite pas).
    Quand aux autres membres qui réclament une inscription, je leur dit que je ne vois pas en quoi cela empêchera un indésirable de revenir avec une autre adresse e-mail. Le blocage par IP, et bien c’est pareil. Les outils pour changer d’IP sont nombreux.
    Je dois avouer que j’aime le coté libertaire du site avec des posts libres.
    C’est un espace de liberté rare sur internet.
    Faites donc comme vous le voulez sur le cas d’eric-p, c’est vrai, je ne suis pas propriétaire du site mais de grâce, cessez au moins de bannir les messages des autres Eric qui n’ont rien à voir avec lui. Surtout quand on sait qu’eric-p pourrait revenir en Jacques ou François.

    Mes amitiés à tous les photographes qu’ils soient Canonistes, NIkonistes, Pentaxistes, etc.. etc.. Tout ce qui nous relit, c’est l’art de la photo et non pas l’appareil photo.

    Cordialement,

    Eric , Jacques, Paul ou François. Devinez ! :-)

    PS : Je m’excuse d’intervenir ici sur des règles de fonctionnement du forum mais il fallait bien que je le fasse quelque part. J’espère qu’on comprendra le sens de mon message et que l’on ne me censurera pas.

    PS2 : J’aime tout autant lire Franck Mée, je ne suis pas abonné mais un fidèle lecteur.

  • eric-p n’a pas besoin d’avocat.

    "Je m’excuse d’intervenir.."
    On est jamais mieux servi que par soi-même.

  • J’ai trouvé certains commentaires très intéressants voire même très instructifs pour le modeste amateur que je suis , mais pourquoi diable toutes ces chamailleries qui ne riment à rien . De belles phrases d’experts , des explications théoriques fournies , mais au final rien qui puisse convaincre d’acheter ou non cet appareil . Certes j’ai pris de bonnes leçons de français mais je n’ai pas obtenu les réponses que j’attendais . Excusez moi , je ne suis qu’un jeune novice de 78ans qui en ait à son huitième reflex et qui cherche seulement a alléger ses épaules . En résumé , avec son prix ramené à environ 460€ , vaut t’il le coup ou NON ?
    Merci pour vos conseils éclairés