Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm XF10 : un expert grand capteur à moins de 500 €

24/07/2018 | MARC MITRANI

Positionné en entrée de gamme, le compact expert XF10 s’adresse avant tout aux amateurs exigeants ne souhaitant pas investir une fortune dans un compact expert.

Présentation

Le XF10 est un compact expert dont la fiche technique semble plus que séduisante. Il est construit autour d’un capteur APS-C de 24,2 Mpxl à matrice de bayer (le X-TRANS semblant plus que jamais réservé au haut de gamme) et d’une optique 18,5 mm f/2,8 (soit 28 mm en équivalent 24x36). Pas de zoom, mais un « téléconvertisseur numérique » qui simule (sûrement par recadrage) les focales 35 mm et 50 mm, un peu à la manière de ce que propose le Leica Q. Fujifilm met en avant le piqué de l’objectif qui « garantit la netteté du centre jusqu’aux bords de l’image » et affirme que le résultat produit est digne d’un reflex.

L’autofocus est de type hybride sur une grille de 7x13 points. Aucune précision n’est actuellement donnée sur sa réactivité.

Le XF10 est dépourvu de viseur ou même de griffe porte-accessoire. La visée s’effectue depuis l’écran tactile non orientable. Il propose 11 modes simulation de film exclusifs et 19 filtres évolués, dont deux nouveaux : « Précis et intense » et « Monochrome Proche IR ». Le premier, conseillé pour la photographie culinaire, produit des couleurs plus lumineuses au centre et ajoute un léger vignettage sur les bords de l’image tandis que second simule un rendu infrarouge.

Autre nouveauté, la possibilité de photographier (enfin) en format carré, ce qui ravira les inconditionnels d’Instagram. Ils apprécieront de pouvoir transférer rapidement leurs œuvres vers un smartphone, puis vers les réseaux sociaux à l’aide des connexions Wifi et Bluetooth.

La vidéo 4K fait son apparition, mais uniquement à 15 im/s, ce qui la rend presque inexploitable à moins d’être un inconditionnel des images saccadées. Elle sera plus utile au sein des fonctions « rafales 4K » et « 4K multifocus » que le constructeur semble généraliser sur ses boitiers. Plus intéressant, les modes Vidéo hautes vitesses (1,6 x/2x/3,3 x et 4x) autorisent jusqu’à 7 minutes d’enregistrement en continu.
Enfin, le mode Rafale varie entre 3 et 6 im/s sur un maximum de 13 images en Jpeg et l’autonomie électrique annoncée est de 330 déclenchements (de 55 à 120 minutes de captation vidéo selon la définition choisie).

Fujifilm souhaiterait déclarer la guerre des prix sur le marché des compacts experts qu’il ne s’y prendrait pas autrement : le XF10 sera disponible courant aout au prix de 499 €. Pour un compact doté d’un capteur APS-C, c’est plutôt rare, surtout en annonçant une qualité d’image proche de celle d’un reflex. Reste à savoir de quel reflex…

Plus d’infos par ici

Fiche technique

  • Capteur : Capteur CMOS APS-C 24,2 Mpxl
  • Objectif : 28 mm f/2,8 (équivalent 24x36)
  • Autofocus : Autofocus hybride
  • Modes AF : AF/ AF continu / MF / AF+MF
  • Mesure de la lumière : Multiple / Centrale pondérée / Spot
-* Sensibilité : Auto ; 200 - 12 800 Iso ; 100 - 51 200 Iso (étendu)
-* Compensation d’expo. : Palier de 1/3 EV ±5EV (±2EV en vidéo)
  • Balance des blancs : Auto / Jour / Nuageux / Incandescent / Fluorescent / Sous-marin
  • Bracketing : Exposition, ISO, simulation de film, plage dynamique, balance des blancs
  • Obturateur photo : mécanique ; Photo : Bulb (max 2 minutes), 1/4000 à 30 s ; Electronique : 1/16000 à 30 s
  • Enregistrement vidéo : 4K 3840 x 2160 15p ; Full HD 1920 x 1080 59.94p / 50p / 24p / 23.98p ; HD 1280 x 720 59.94p / 50p / 24p / 23.98p ; haute vitesse 1280x720 1.6x / 2x / 3.3x / 4x
  • Ecran : 3’’ LCD tactile 1040 kpts
  • Flash : Portée effective 30cm - 7.5m / NG = 5,26 (100 Iso)
  • Sans fil : Wifi b/g/n ; Bluetooth 4.2
  • Connecteurs : USB 2.0 Micro-B, micro HDMI, 2.5mm MIC/Remote Release jack*
  • Autonomie : 330 déclenchements (norme CIPA)
  • Stockage : SD / SDHC / SDXC (compatible UHS-I, UHS-II Classe 3)
  • Dimensions : 112,5 x 64,4 x 41 mm, 279 g (boitier + batterie + SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • 499 €. Pour un compact doté d’un capteur APS-C, c’est plutôt rare, surtout en annonçant une qualité d’image proche de celle d’un reflex. Reste à savoir de quel reflex…

    Quel reflex, oui, mais surtout dans quelles conditions et "une qualité d’image proche de celle d’un reflex" proche sur quel point, sur quelle caractéristique ou selon quelle mesure, etc ? Cette déclaration est du vent qui s’adresse uniquement aux grands débutants dans le but de leur faire croire ...

  • Dommage pour l’écran non orientable, je ne comprends pas, surtout vu la cible (type photo culinaires et autres).
    Par contre, il me semble évident que la qualité d’image sera équivalant a un reflex type 80D ou D5300 : le capteur est le meme que les Nikon, et je fais confiance a Fuji niveau optique. Reste a voir l’AF.

  • C’est surtout de la qualité de l’optique que va dépendre la qualité de l’image car le capteur et surement le même que dans de nombreux reflex. En optique, fuji n’est pas un manchot, mais faire une optique aussi fine, ca demande des compromis sur la qualité. Maintenant, on ne sait pas avoir tout, une super qualité et une grande compacité. En tout cas, pour un compact, il me plait bien et le prix est correct.

  • Un compact expert, haut de gamme, oulala, l’inflation de mots
    pas de viseur, pas de réglages direct, juste un xm bon marché avec un capteur un peu meilleur et une optique fixe . Si c’est la même que sur’ le x70, y a pas de quoi fouetter un chat.....
    pas de stabilisation, batterie faible
    prenez plutôt un em10 II

  • Je préfère mettre un peu plus et prendre un Ricoh GR.
    Là on a un vrais compact expert.

  • @1 : Réponse à tout cela après le test du produit dans le magazine :)

  • @4 :Le XF10 rentre bien dans la catégorie des compacts experts. Mais il n’est dit nulle part dans la brève qu’(il s’agit d’un produit haut de gamme. Au contraire : je précise dès le chapeau qu’il s’agit d’un produit d’entrée de gamme.

  • En final les gens qui ne sont pas intéressés par du post traitement auront des appareils de ce genre et feront du pjg. Les autres auront un reflex à objectif interchangeable, etc.

  • Fujifilm a imaginé un EOS-M (le premier de la série) avec un objectif fixe. Un bien bel exploit...

  • @9 : pas exactement. A priori il s’agit d’un compact vraiment compact doté de fonctions évoluées tant au niveau photo que vidée (4K UHD, etc). Il vaut mieux donc le comparer à un compact expert comme le Powershot G7 X de Canon plutôt qu’à un EOS M dont même Canon a implicitement reconnu qu’il n’était pas une réussite.

  • certains semblent deja avoir peur que pour 500e il peut avoir la qualité. d’un reflex...tout dependra de l objectif...mais clairement c est possible....prenez un simple dp2 merrill et encore aujourd’hui il enterre. pratiquement tout en terme de piqué...
    produit qui peut etre interressant....attendons....

  • Un appareil photo sans viseur c’est comme une montre sans cadran ; ça ne sert qu’à remplir un peu plus le sac de mamie "poulet roti dominical"...

  • @12 : Je comprends que le viseur soit indispensable pour vous. Mais tout le monde ne raisonne pas comme vous et notamment le public à qui s’adresse ce produit (les amateurs venus à la photo par le smartphone, donc sans viseur). Il n’est donc pas si intéressant que cela.

  • "Les amateurs venus à la photo par le smartphone" comme vous dites, n’auraient-ils pas droit à de meilleurs conseils ?

  • "Fujifilm souhaiterait déclarer la guerre des prix sur le marché des compacts experts qu’il ne s’y prendrait pas autrement"

    Un expert a besoin d’un viseur comme un forgeron d’une enclume !

  • @16 : Je pense que vous avez mal lu : l’appareil ne s’adresse pas à un expert, mais rentre dans la catégorie des compacts experts (c’est à dire offrant des fonctions avancées comme les modes PASM et différents réglages que l’on ne trouve pas sur un compact traditionnel).
    Quant à embarquer une enclume... un bon vieux reflex fait presque le même poids ;)

  • Comme d’autres produits c’est un moyen pour la marque d’occuper le terrain mais que cette nouvelle n’a pas d’intérêt pour celui qui veut progresser en photographie...
    On se demande pour quelle raison on ne supprime pas définitivement les viseurs, c’est tellement inutile :)

  • @18 : je me répète : ce n’est pas utile dans votre cas et pour votre usage (et c’est tout à fait respectable), mais cela n’empêche pas que de nombreux utilisateurs potentiels d’un compact expert puissent ne pas envisager de d’utiliser un viseur. Cela n’empêche pas de progresser...

  • Un compact de qualité avec un viseur plus qu’utilisable serait une bonne nouvelle.
    Peut-être le prochain Ricoh ?

  • Vous voulez toujours avoir le dernier mot en ménageant la chèvre et le choux...

  • @21 : si vous le dites... Dans cette brève, il s’agit pour moi de relayer une annonce et de l’analyser globalement, pas de donner un avis perso : je n’ai à aucun moment donné mon avis sur l’absence de viseur :) Si en plus je peux essayer de faire comprendre aux visiteurs du site que leur point de vue n’est pas obligatoirement le seul, c’est un petit "plus" !
    Comme je l’ai écrit plus haut, tous les photographes potentiels n’ont pas les mêmes besoins : certains ne peuvent pas envisager la photographie sans viseur et parmi eux une partie maudissent les viseurs électroniques. D’autre n’auraient jamais l’idée d’y coller un oeil. Dès lors, pourquoi devraient-ils payer (cher) pour une fonction qu’ils n’utiliseront pas ?
    Lors du test, nous donnerons un avis plus tranché sur différents élément, dont l’ergonomie, la réactivité de l’AF (point souvent sensible chez Fujifilm), la qualité des images produites et bien entendu sur la gêne potentielle (ou pas) que peut induire l’absence de viseur.

  • Cher @MM, si je compare cet APN à l’ EOS-M , c’est que ce Fuji reprend bon nombre de ces défauts : très peu de boutons physiques, pas de EVF, pas d’écran orientable, pas de 4K (parce que de la 4K à 15fps, pour moi, c’est comme si il n’y en avait pas). Concernant, les qualités, je vous rejoint, il vaut mieux le comparer au G7Xm2.
    Malheureusement, si a cible avouée est constituée des possesseurs de smartphones (ceux pour qui la compacité extrême est un pré-requis nécessaire), ils resteront sur leurs smartphone . Cet APN ne propose rien qui soit sexy : pas d’ EVF, pas d’écran orientable, objectif fixe (tout pareil) mais vraie 4K sur un smartphone. Les 500€ demandés pour cet APN iront plutôt dans la cagnotte nécessaire à l’achat d’un iPhone (+1) dont on nous ventera une qualité photo encore améliorée.
    Bref je pense que la cible est loupée. Cette analyse est la mienne et reste néanmoins à vérifier.

  • Parlez d’un "compact expert" qui ne s’adresserait pas à des experts c’est vraiment tordu comme raisonnement mais rassurez-vous on aime les tordus ici, la preuve on continu de vous lire :)

  • J’hésite, j’hésite vraiment beaucoup. Je souhaite acheter un compact expert pour un prix raisonnable qui fasse de bonnes vidéos avec beaucoup d’ouverture, un peu de zoom et un grand capteur... ce que je retrouve dans le panasonic lumix lx 15. Cependant un capteur APS-C est bien tentant... mais est-ce qu’un grand capteur vaut la chandelle ? Le Fujifilm xf 10 pourra-t-il avoir une meilleure qualité de vidéo en basse lumière ?

  • @24 : Il s’agit d’un compact expert et pas d’un compact pour experts.
    On parle de "compact expert" en opposition au compact classique : il s’agit d’une toute autre famille de produits. Le compact dispose uniquement de modes automatiques, éventuellement de quelques réglages avancés et surtout d’un petit capteur. En termes de fonctionnalités, le compact expert se rapproche du reflex, même s’il ne l’égale pas.
    Il existe des compacts experts haut de gamme et des compacts experts d’entrée de gamme : celui dont il est question ici appartient à la seconde catégorie.
    Maintenant, si vous trouvez tordu de faire une différence entre compact expert et compact pour pour experts, grand bien vous fasse : restez dans vos certitudes :)

  • @Isabelle : Si votre principale préoccupation est la vidéo, il vaut mieux opter pour un LX15 : outre le mode 4K vraiment exploitable, il dispose d’une stabilisation très efficace. concernant la gestion des basses luminosité en vidéo, difficile de vos répondre tant que nous n’avons pas encore eu le XF10 en main. Mais le LX15 est un excellent produit :)

  • compact expert et compact pour experts

    Tout cela c’est de l’enfumage issu d’une belle rhétorique de marketeux

  • Si il s’agit d’un compact expert et pas d’un compact pour experts, à qui s’adressent les reflex dits Pro ?

  • @31
    et pourtant, c’est vrai... on n’a jamais vu un troll avec un boitier pro... :-)

  • @32 pffff, trouve quelqu’un qui t’explique la question et reviens si tu as une réponse autre que du troll, sinon pourquoi la ramener sans arrêt pour des aneries inutiles ?

  • Dommage de voir autant de commentaires aussi simplistes et arriérés sur une site spécialisé comme celui ci.
    Bien sûr que c’est de la gualité reflex sur le résultat puisque le capteur est un apsc et que les possibilités sont grandes et l’appareil est réactif. C’est la première fois qu’un appareil de cette trempe et à ce prix là est mis sur le marché. Donc non Fuji ne sort pas un produit "Wow super innovant" mais le mec qui veut faire de la photo de rue de qualité à moins de 500euros et ben il a une solution. C’est un super second appareil en plus d’un hybride ou d’un reflex.

  • Les esprits chagrins, comme toujours et généralement sans avoir testé l’appareil photo, se plaignent et critiquent mais la réalité objective est que ce compact est phénoménal. J’avais adoré le X20 de Fuji (qui m’avait fait acheter le X100 puis quitter Canon pour Fujifilm) mais même s’il faisait des miracles le capteur du X20 était tout petit. Le capteur APS-C du XF10 donne des résultats irréprochables et je n’ai jamais eu de meilleurs résultats avec un compact jusqu’ici. Il est tellement bon que je vais l’utiliser comme deuxième appareil photo en remplacement du X100 (qui reste meilleur parce que plus complet) tout simplement parce qu’on peut vraiment l’emmener avec soi tout le temps. Le XF10 n’est pas parfait mais il est exceptionnel. Un conseil : testez-le avant de le critiquer vous serez surpris comme je l’ai été.

  • Une petite précision encore : la cible de Fujifilm avec ce compact c’est manifestement les utilisateurs de smartphones et, à ma connaissance, ils n’ont pas non plus d’écran orientable pour l’instant ;)

  • Le problème, c’est que si Fujifilm veut s’attaquer au marché des utilisateurs de smartphones, il faut justement qu’ils proposent des choses en plus.
    La plupart des gens se satisfont des photos de leur téléphone, et pas sûr qu’ils s’embarrassent avec un boîtier en plus.
    Je cherche à remplacer mon très attachant X10, et comme j’ai regretté à plusieurs reprises de ne pas avoir d’écran orientable, cela me pose un problème avec ce XF10, comme ça me le pose sur les GR II (pas beaucoup plus cher aujourd’hui) et GR III (beaucoup plus cher).
    D’ailleurs, ces deux derniers sont unanimement reconnus comme "expert" et n’offrent pas non plus de viseur optique/hybride/numérique (du moins sans rajouter de verrue et dépenser encore quelques euros de plus).
    Par contre, je suis très attaché aux simulations de film (paramétrables), et comme je ne retravaille jamais mes images, je me contente d’un bon jpeg (en N&B) et pour cela, Fujifilm est une référence. Même mon vieux X10 s’en sort très bien, à mon gout et pour mon maigre niveau de compétence en photo.
    Ce qui me gène aussi, c’est le focus qui semble laborieux, pour ne pas dire aléatoire. Il ne semble pas rare d’avoir 1/3 des photos dont la mise au point est ratée, d’après ce que j’ai lu/vu sur le net. De ce côté là, c’est même pire que mon X10. Fuji n’a vraisemblablement pas fait de gros progès de ce côté en quelques années.
    Ce XF 10 m’intéresse, et un bon capteur APS-C avec une bonne optique (je fais confiance à Fuji sur ces deux points) peut donner une image aussi voire plus belle que certains reflex vendus en kit au même prix, avec toutefois l’avantage pour eux d’avoir un zoom et non une focale fixe. Quoique...
    L’argument de Fujifilm n’est donc pas totalement déplacé, même si ça ne reste qu’un argument de vente.
    Bon, bref, en l’état actuel des choses, ça sera un GRII, un EOS 250 , un Fuji X-T100... ou ce XF10. A voir, même si les tests français ne sont pas légion.

  • Bonjour à tous
    Après beaucoup d’hésitation je ne prendrais finalement pas le combo XE-3 + XF-27 (encombrement)
    Le Ricoh GRIII aurait été idéal ... si il avait eu les jpeg Fuji
    J’attends donc le XF20 ou X80 en espérant qu’il se rapproche autant que possible du GRIII quitte à ce qu’il soit un peu plus cher
    En espérant au moins que son AF soit à la hauteur des dernières productions Fuji et qu’il ne soit pas "bridé" sous prétexte d’être un "entrée de gamme"
    Tic tac tic tac à suivre

Les optiques Nikon