Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujinon XF 100-400 mm F4.5-5.6 R LM OIS WR, Le piqué

15/03/2016 | Jean-Marie Sépulchre

Le piqué :

Bien que la prise en main soit sans doute plus confortable avec un XT-1 doté de sa poignée, le 100-400 mm a été testé avec un X-Pro 2 pour examiner ses performances avec le nouveau capteur X-Trans de 24 millions de pixels. Comme pour le 35 mm f/2 le test a été effectué en JPEG. Le piqué est globalement excellent à 100 et 200 mm, il passe au grade très bon à 300 mm avec une qualité la plus haute à f/8, mais le rendement baisse à 400 mm tout en restant de haut niveau à f/8 et f/11, puisque les bords, angles et zones de tiers ne sont que bons à pleine ouverture : pour du paysage on aura intérêt à augmenter un peu la netteté lors de la prise de vue, ou appliquer une légère accentuation en post-traitement. Il est à noter que lors de notre test de briques à longue distance (voir notre bonus web) l’autofocus a toujours bien fonctionné, mais que sur mire à courte distance (mesure à environ 6 mètres) la répétivité des mesures à 400 mm n’était pas parfaite, mais notre boîtier était un sample.

JPEG - 110 ko
- Ci-dessus : Carte de piqué pour le format 40 × 60 cm. Les cases bleues figurent les très bons et excellents résultats.

- 100 mm :

JPEG - 63.2 ko
- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué selon l’ouverture à 100 mm (mesures pour le format 40 x 60 cm)

- 200 mm :

JPEG - 63.8 ko
- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué selon l’ouverture à 200 mm (mesures pour le format 40 x 60 cm)

- 300 mm :

JPEG - 62.6 ko
- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué selon l’ouverture à 300 mm (mesures pour le format 40 x 60 cm)

- 400 mm :

JPEG - 58.9 ko
- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué selon l’ouverture à 400 mm (mesures pour le format 40 x 60 cm)
MDLP N°84, Avril 2016}
Dossier Spécial : L’IMPRESSION JET D’ENCRE [48 PAGES] + LA SURIMPRESSION EN PRISE DE VUE + DOSSIER SPECIAL FUJIFILM X-PRO2
- Retrouvez l’intégralité de notre test sur le Fujinon XF 35 mm f/2 R WR dans notre numéro quatre vingt-quatre du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 84 de MDLP
- Commander le N° 84 de MDLP
RÉALISEZ 32% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM : Profitez de 32 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) au prix de 56 euros TTC.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • En comparant les résultats du piqué du 100-400 Fuji avec ceux du 100-400 Canon sur boîtier APSC, on se rend compte que le Canon n’a rien à envier au piqué du Fuji bien qu’il couvre le 24x36.
    Il faudrait donc vérifier si ce zoom ne couvrirait pas plutôt le 24x36, ce qui expliquerait la relative douceur du nzoom à 400mm. Je parie que oui ...

  • Étant donné que le Fuji 100-400 est destiné exclusivement aux boîtiers Fuji, je ne comprends pas bien ce commentaire ??? Couvrir le plein format ? ?? Moins bon en apsc qu’en FF ???? Étrange commentaire......

  • C’est pourtant pas bien difficile à comprendre.
    Le discours officiel de Fuji consiste à dire que l’APSC offre une qualité d’image "optimale" et que le 24x36 n’apporterait rien.Malheureusement, avec ce 100-400, Fuji est pris en flagrant délit de mensonge :

    - Le 100-400 Canon fonctionne mieux en terme de qualité d’image à 400 mm sur FF
    que le Fuji à 400mm (j’assume évidemment le fait que la couverture angulaire n’est pas identique).

    - Plus grave, les 150-600 commercialisés par Tamron/Sigma pour le FF sont au moins aussi performants que le 100-400 Fuji
    (en réalité ils le sont plus )avec un embponpoint relativement raisonnable (1.93 Kg pour le Sigma C ) mais avec un coût quasiment 2x moins cher (en SP) ! Cherchez l’erreur...

    On me dira également que l’ouverture est limitée à f/6.3...mais ce déficit d’ouverture se compense très facilement en 24x36 grâce à une meilleure montée dans les isos que l’APSC (rapport s/b 2x meilleur à isos identiques) .

    Bien entendu, Fuji sait qu’il ne pourra pas éternellement rester cantonné au format APSC et travaille activement à la mise au point de son propre capteur 24x36 développé conjointement avec Panasonic.
    Lorsque ce sera le cas (en 2020 ???), ce 100-400 restituera enfin tout son potentiel (s’il couvre bien le format 24x36 comme je le pense)...

  • - Fuji 100-400 en apsc = 150-600 équivalent en FF
    - Lorsque les bords sont déficients en apsc, ils sont encore moins bons en FF
    - moins de bruit sur Ff ? Pas toujours vrai. Parfois bruit équivalent ou meilleur sur apsc que sur FF
    - Fuji dit que l’apsc offre une qualité optimale : vrai dans 90 % des cas
    - le canon 100-400 mod 2 meilleur à 400 mm : vrai mais il faut alors comparer le 400 à un 600 équivalent
    - à la focale de 600 mm, n’avoir qu’une petite perte de netteté aux ouvertures extrêmes , c’est déjà un exploit en soi et si l’objectif sert à la photo animalière, personne ne verra ces légères faiblesses
    - Fuji 100-400 : plus léger de 240 grammes que le.Canon
    - Fuji trop cher : oui, c’est le cas pour toutes leurs optiques et ne parlons pas des boîtiers.... Mais, mais.... Des atouts indéniables, je ne vais pas rouvrir le débat.
    - FF chez Fuji : who knows ? Je pencherai plutôt pour un moyen format.... Au vu de la.gamme qu’ils ont développée, ils ne vont pas tout à coup jeter aux oubliettes toute cette gamme d’optiques.

  • - pour compléter le tableau : le sigma est DEUX fois plus lourd que le Fuji
    - ni le Tamron , ni le Sigma n’offrent de bonnes performances à pleine ouverture à la plus longue focale. Elles sont memes en dessous des standards requis.
    Il n’est donc pas raisonnable de dire que ces optiques concurrencent sérieusement le Fuji sur le terrain de la netteté.

  • Ah encore un partisan acharné de l ’APSC !
    J’ai de la chance, j’aurai pu tomber sur pire : Un Olympussien !

    On aimerait bien croire à votre discours....mais il est faux sur toute la ligne :

    1-TOUS les fabricants sont passés, passent (Pentax)...ou passeront (Olympus et Panasonic, oui même Olympus !!!)
    au 24x36.
    Des brevets d’optiques FF sont parus chez Olympus.
    Pourquoi ?

    Pour ce qui est de Fuji, ils l’ont reconnu publiquement lors de la Kina 2012.
    Le problème de Fuji est qu’ils veulent absolument un capteur hybride disposant d’une meilleure tolérance aux rayons inclinés, ce qui leur donnerait un avantage sur les ultralumineux ou les objectifs GA/UGA.

    Pour ce qui est de leur projet de moyen format, ils ont également dit être intéressés mais ils ont également reconnus qu’une bonne partie des dirigeants étaient sceptiques sur ce projet.

    Tout le problème tient à deux aspects : Faire un MF qui soit capable de se distinguer du 24x36 (si c’est pour faire la même connerie que Leica et son format S, c’est même pas la peine d’y songer).
    Ppour le moment, le seul capteur susceptible de faire "vibrer" les pros, c’est le capteur 101 MP quasi 645 ;
    il coûte 45.000 $ chez P1 et celà refroidit les enthousiasmes.

    Produire ce MF à un tarif suffisamment compétitif pour être capable de séduire une "fraction non négligeable" des professionnels.

    Faire du MF implique... développer une gamme optique complète spécialement dédiée, ce qui est long et coûteux.