Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujinon XF 16-55 mm f/2,8 WR : Le verdict

12/03/2015 | Jean-Marie Sépulchre

LE VERDICT

- Caractéristiques :
Ce zoom présente une plage de focales classique pour le format de capteur APS-C et une bonne luminosité. Mais l’absence de stabilisateur le rend moins universel qu’il n’était espéré lors de la présentation du X-T1 et des prototypes d’objectifs.

- Fabrication :
La construction en métal est de haut niveau avec une protection contre les intempéries et une vraie bague de diaphragme à l’ancienne.

- Ergonomie :
L’autofocus est rapide et précis, même sur des sujets en mouvement du moment que ce dernier ne soit pas très rapide. La bague de zooming est assez ferme pour que la focale ne glisse pendant une séance de prise de vue.

- Qualité optique :
La qualité optique est vraiment supérieure, avec un piqué très élevé à toutes les focales, une absence de vignetage et d’aberration chromatique gênante, et une distorsion bien maîtrisée.

- Rapport Qualité / Prix :
La qualité supérieure justifie un prix nettement plus élevé que les produits compatibles de la catégorie 17-50 mm f/2,8 stabilisés, qui ne sont d’ailleurs pas disponibles en monture Fujifilm, mais on n’oubliera pas que le 18-55 mm Fujinon stabilisé est quand même 40 % moins cher, et que f/2,8-f/4 reste une gamme d’ouverture performante.

NOTE GÉNÉRALE : 8,7 / 10

"Ce qu’on a aimé"

- Très haute qualité optique
- Autofocus rapide et précis

"Ce qu’on a moins aimé"

- Prix un peu élevé
- Absence de stabilisateur

MDLP N°74, Avril 2015
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Fujinon XF 16-55 mm f/2,8 WR dans notre numéro soixante-quatorze du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 74 de MDLP
- Commander le N° 74 de MDLP
RÉALISEZ 32% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM : Profitez de 32 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) au prix de 56 euros TTC.
Je souhaite m’abonner aux magazine Workflow & LemondedelaPHOTO.com
ET SI VOUS DEVENIEZ MEMBRE DU CLUB !
Intégrez au cercle premium des lecteurs de MDLP en adhérant au CLUB (galerie photo, concours exclusifs, PA, coaching, Forum,etc) et recevez pendant 1 an les magazines WORKFLOW & LEMONDEDELAPHOTO.COM (14 numéros), soit une économie de 56 euros TTC.
Je souhaite adhérer au CLUB

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • On ne doute pas de la qualité de ce "cailloux" car depuis l’existence des objectifs de chambre proposés par Fuji on est habitué à une très grande qualité optique chez ce fabricant...
    Par contre, on peut tout de même s’interroger sur la pertinence de cette nouvelle proposition car monté sur le X-T1 on dépasse tout de même largement le kilo et avec le pare-soleil monté on a déjà vu plus compact et discret... N’oublions pas que l’esprit de la série X c’est plutôt celui du numérique à la sauce Leica et non celui des mastodontes de la concurrence.
    De plus, comme vous le faites si bien remarquer, l’absence de stabilisation (passée dans les mœurs, si je puis dire) est une véritable lacune à ce niveau.
    Vais-je garder mon 18-55 ?
    Certainement car jusqu’à preuve du contraire d’un point de vue rapport/qualité/prix/performances/discrétion, je ne vois pas trop l’intérêt de me dépouiller davantage.
    Quand j’aurai testé sur le terrain cette nouvelle optique et que le prix aura baissé, je reconsidèrerai peut-être la chose...
    Pour le moment, sur chaque boîtier, je préfère continuer avec des fixes discrets et hautement qualitatifs tel que le 50mm F1.4 et le 18mm f2 même imparfait plutôt que de me saigner et m’encombrer une nouvelle fois.

  • Ayant le fabuleux Fujinon 10-24, stabilisé et pas trop lourd, je rêvais d’un 16-55 idem.
    Pour mes besoins (montagne) je vais donc rester avec le XC16-50mm F3.5-5.6 OIS, qui pèse 195 g et est très correct en piqué.

    A quand l’équivalent chez Fuji du Nikon 16-85 et du Tamron 70-300, tous deux très bons, légers et stabilisés ? (et peu chers) : 2 zooms pour aller de l’équivalent 24 à 450 mm, pour seulement 1,25 kg (et encore le Tamron est plein format donc on peut gagner en faisant un zoom APS)

  • Le système Fuji n’a jamais été pensé pour la discrétion, excepté quelques optiques.
    L’orientation est plus vers un clone des systèmes reflex en plus léger avec des boitiers plus plat, qu’un système hybride discret.

  • @3
    Plus léger et plus plat sont aussi des caractéristiques propres aux boîtiers discrets ;)

  • Poitrine plate et trés trés trop pif ça fait pas discret !

    il faut prendre l’ensemble, boitier + optiques.

  • On ne devrait pas servir de "calva" aux personnes âgées en fin d’après-midi !
    On fait vraiment n’importe quoi dans les maisons de retraite :)

  • @7 : tout à fait, après avoir bu ils pourraient tirer des coups de Fuji !