Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujinon XF 18-55 mm f/2,8-4 R LM OIS, Le piqué

15/03/2013 | SEPULCHRE Jean-Marie

Le piqué :

Le piqué a été mesuré en JPEG réglage standard et le capteur dépourvu de filtre anti-aliasing délivre des images très fines et très nettes avec peu d’accentuation logicielle, et nos résultats donnés pour le format natif de l’appareil à 254 ppp soit 33 × 49 cm peuvent sans difficulté être transposés pour un format d’exposition 40 × 60 cm proche du A2, sans aucune inquiétude toutes les zones de l’image seront au grade très bon ou excellent. Au cours de nos essais nous avons constaté que le piqué est optimisé pour les plus grandes ouvertures et qu’en fermant le diaphragme on ne gagne pas de netteté mais de la profondeur de champ, au prix d’une perte encore légère par diffraction à f/11 et f/16. Le bilan de ce petit zoom est digne des zooms pros pour reflex numériques, avec une homogénéité à un niveau très élevé à toutes les focales.


Ci-dessus la carte de piqué : Carte de piqué pour le format 33 × 49 cm : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats en matière de netteté.

- 18 mm :


Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 18 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)

- 25 mm :


Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 25 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)

- 36 mm :


Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 36 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)

- 55 mm :


Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 55 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)

Pourquoi des mesures de piqué en JPEG ?
En général nous mesurons les modèles amateur en JPEG et les modèles expert et pro en RAW, mais il arrive que le logiciel fourni avec l’appareil donne par défaut un moindre piqué en RAW qu’en JPEG, et dans ce cas nous publions les mesures les meilleures. Ce cas déjà vu avec d’autres marques se trouve aggravé avec le XE-1 dont le logiciel Silkypix donne des images moins bonnes nettes que le réglage standard de base du boîtier en JPEG de haute qualité, sauf à appliquer des corrections et accentuations ajustées qui sont susceptibles par ailleurs d’augmenter le bruit. On peut espérer que ce logiciel s’améliorera à l’avenir, mais aujourd’hui seul les logiciels tiers seront à même de tirer la quintessence des fichiers de la série X de Fujifilm….à condition qu’ils acceptent d’ouvrir ces fichiers que par exemple ni DxO Optics Pro, ni Aperture ne reconnaissent encore, sans doute du fait du dématriçage particulier qu’implique le capteur particulier avec une matrice différente de la classique Bayer des « X » à objectifs interchangeables.
LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter
MDLP N°54, Avril 2013
- Retrouvez l’intégralité de notre test sur le zoom Fujinon XF 18-55 mm f/2,8-4 R LM OIS dans notre numéro cinquante-quatre du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 54 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.