Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Geolocalisation d’images cataloguées avec Lightroom (1ère partie)

25/11/2008 | Gilles Théophile

Gilles Théophile nous détaille, dans le didacticiel de cette semaine, le 43ème du nom, la manière dont Lightroom affiche et exploite les métadonnées de géolocalisation créés dans un logiciel externe.

Avec ce didacticiel, nous allons aborder un sujet encore assez peu traité, à savoir le geotagging ou, en français, la possibilité d’insérer des coordonnées géographiques dans les métadonnées de nos images.
De plus en plus de services de cartographie sont proposés en ligne, comme Google Maps ou encore le spectaculaire Google Earth. Tout le monde peut aujourd’hui insérer les coordonnées des lieux visités pendant les déplacements professionnels ou, tout simplement, en vacances.

Si les récepteurs GPS sont devenus courants en conduite automobile, peu de photographes, professionnels ou amateurs, ont pris l’habitude d’en utiliser dans l’exercice de leur métier ou de leur passion. Il existe de nombreux récepteurs portatifs mais, aujourd’hui, nous allons vous montrer comment geotagger vos images, simplement à l’aide de votre ordinateur, et faire en sorte qu’elles apparaissent dans le catalogue Lightroom.
Si ce dernier, dans sa version actuelle, est capable d’afficher les coordonnées géographiques dans son panneau Métadonnées, il n’est pas possible de localiser directement les images.


Fig.1 ci-dessus : Pour ce didacticiel, nous allons d’abord marquer les images à partir d’un browser d’images compatible comme BreezeBrowser Pro. En effet, la toute dernière version 1.9 de ce logiciel est pourvue des outils adéquats. Sélectionnez d’abord votre ou vos images puis, allez dans le menu Tools > Geo-Tag images using Google Earth (flèche magenta).


Fig.2 ci-dessus : Aussitôt fait, le logiciel Google Earth va se lancer automatiquement, tandis que BreezeBrowser Pro affichera en surimpression une palette flottante avec une miniature de l’image et des boutons de commande (flèche rouge).


Fig.3 ci-dessus : Naviguez dans Google Earth jusqu’à l’endroit exact où vous avez fait votre photo, ou bien à l’endroit où se trouve votre sujet (flèches oranges).


Fig.4 ci-dessus : Notez que déplacer l’image derrière le réticule de visée de Google Earth fait varier les coordonnées géographiques dans le champ adéquat de la palette flottante de BreezeBrowser Pro (flèches vertes).


Fig.5 ci-dessus : Cliquez sur le bouton Geo-Tag (flèche cyan). Aussitôt, les coordonnées géographiques et, éventuellement, l’élévation sont enregistrées dans les métadonnées de l’image (flèche jaune).


Fig.6 ci-dessus : Une fois dans Lightroom, recherchez les images qui ont été taggées puis sélectionnez-les.


Fig.7 ci-dessus : Faites un clic-droit puis, dans le menu flottant, sélectionnez Métadonnées > Lire les métadonnées depuis le fichier


Fig.8 ci-dessus : Le panneau Métadonnées, situé à droite dans le module Bibliothèque, vous montre les coordonnées GPS et l’élévation (cadre rouge). Si vous cliquez sur la petite flèche située à droite...


Fig.9 ci-dessus : ... Lightroom démarra le service Google Maps, dans votre navigateur Web par défaut, qui pointera sur l’endroit exact enregistré auparavant.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • C’est en effet un bon outil simple
    Personnellement je préfère Geosetter, en freeware (gratuit donc) qui permet de geotagger "à la main" de la même manière ,
    plus le "reverse geotag" c’est à dire d’inscrire lieu, ville, région, pays automatiquement dans les IPTC ou dans les mots clés, à partir de coordonnées placées "à la main" comme dans ce didacticiel

    En revanche je suis à la recherche du logiciel idéal pour mon flambant neuf Blackberry Bold qui a photo et GPS , de manière à enregistrer facilement une "track" (piste ?) sur mon Blackberry puis de synchroniser (sur PC cette fois) les photos prises par mon 450D avec les coordonnées GPS.
    Puis LR2 et le plugin de Jeffrey
    Je suis d’accord avec Gilles , tout cela est encore un peu lourd et une meilleure intégration dans LR serait un plus.

    Et un grand merci à Gilles d’aborder ce sujet dans un forum sympa et de super niveau

  • Bonjour, j’utilise le Géotagging (automatique) depuis deux ans (achat de mon D200) Mais avant cela et aujourd’hui, je pratique le Tagéo manuellement avec un petit LOG/Free fort Sympa qui est GeoSetter. Pour info, je suis en train de scanner les négatifs de la familles ainsi que les plaques (en verre !) que je Géotag puis G. Hearth(Ouf ! très gros boulot !). Mais revenons à nos moutons ! mon D200 est équipé d’un GPS Garmin foretrex 201, qui à l’avantage d’être mini et d’une autonomie de 5/6 heures en utilisation continue ! Une petite bidouille simple me permet de le fixer sur la griffe flash ! l’acquisition est relativement rapide sur un même continent et la sensibilité est relativement bonne (rues étroites, arbres...) Mais lorsque la lecture est impossible pour le D200, je fais une photo aveugle (mur,herbe)du lieu immédiat dés lecture possible, puis Tag manuellement avec cette référence pour ma mémoire(photo aveugle !). Cette possibilité de mémoriser la longitude et latitude est un enchantement et vous annihile toutes préoccupations pour l’avenir et votre descendance, dont je fais l’objet avec les scannes actuellement !!! (vous savez ! les plaques !)

  • Re-LaserMMagnifique !

    Bien évidemment, un grand merci à Gilles d’aborder ce sujet dans un forum sympa et de niveau supérieur !

  • Bonsoir
    Microsoft offre Pro Photos Tools qui permet de "geotagger" une image très facilement.

  • Mais ... C’est Camaret !

    Gilles, si tu as besoin d’un coup de main pour la deuxième partie (géolocal avec un GPS), n’hésite pas. J’en ai quatre à la maison et je géolocalise sous Windows et Linux.
    Avec LR, j’utilise "jeffrey’s Lightroom GPS support" et geosetter.
    Photoshop Elements 7 possède un module de géolocalisation intégré mais qui n’est pas activé pour la version française.
    Sous Linux, quelques plugins...

    • Woah, c’est la fête du slip, par ici ! Jamais vu autant de réactions en si peu de temps. Ca fait vraiment plaisir, merci :-)

      Yep, c’est Camaret. Cett année, on a fait la presqu’île de Crozon et il y a des coins vraiment très chouettes.

      Bien content que ce petit tuto sans prétention vous plaise, je suis moi-même en train de découvrir tout ça et je suis étonné du peu de littérature à ce sujet.

      Geosetter semble en effet être une des références dans le domaine. Mais uniquement pour PC... Etre sur Mac est parfois désespérant :-(

      Je cherche aussi à acquérir un petit récepteur pas trop cher, simple et efficace. Je suis preneur de tout conseil.

      Cdlt, Gilles.

    • Les bateaux rouillés un peu avant la tour Vauban, j’ai les mêmes en phot !

      Si tu cherches un GPS aveugle mais qui te permet d’enregistrer une trace, je te conseille les Qstarz Q8xx. Entre 55€ et 65€. Le choisir avec un port USB.

      Ensuite, il existe bon nombre de logiciels, même gratuits, qui permettent d’automatiquement importer dans les EXIFs d’une série de photos les coordonnées GPS enregistrées. La corrélation se fait par l’intermédiaire des dates/heures présentes à la fois dans les photos et dans la trace GPS enregistrée.

      Il est aussi possible d’utiliser un GPS avec cartographie intégrée, genre Garmin ou autre. Mais ces unités coûtent entre 100€ et 400€.

      Le module GPS Sony fait la même chose, ni plus ni moins que les GPS de type Qstarz mais pour un prix beaucoup plus élevé.

    • Bonjour Gilles

      Je te conseille le blog de Jeffrey (celui des plugins)
      Il a essayé plusieurs GPS et recommande en ce moment le plus simple des Garmin

      Perso je te déconseille le GiSTEQ CD 111 , je l’ai renvoyé à Adorama, il mettait une minute à acquérir des satellites sur un pont de Paris , pour les perdre aussitôt dans une rue
      J’ai changé par le blackberry bold qui avec GPSed fonctionne parfaitement. Il enregistre les traces que je synchronise avec geosetter

      A quand l’intégration de Geosetter et de LR2 ?? : pouvoir faire une sélection/collection dans LR , les ouvrir dans geosetter (enfin un truc qui serait pratique pour geotagger "à la main " des scans) , enregistrement des XMP dans geosetter automatique à la sortie de geosetter qui te ramenerait automatiquement dans LR qui ferait la synchro auto des XMP modifiés (et uniquement ceux là , sinon LR rame énormément dans la synchro des XMP quand j’ai oublié lesquels ont été modifiés)
      Y a t il quelqu’un qui connait etc.. pour développer ce plugin ?

    • Hervé, dans l’état actuel des choses, le SDK de Lightroom 2.x ne permet pas vraiment d’intégrer directement des fonctions de geolocalisation. Jeffrey s’en explique aussi sur son blog, il a été obligé de mettre en place des solutions un peu bâtardes pour son plugin.

    • Bonjour,
      pour moi c’est le contraire je me demandais si j’allais pas piquer le mac de ma famille pour geolocaliser les photos car ils ont pletore de logiciel pas mal fait.
      va faire un tour sur Exiftool et regarde les liens. Tu peux aussi verifier Exiv2 et voir leur liens. Finalement il y a le tres bon digikam qui fait beaucoup beaucoup plus que geolocaliser les photos et est disponible sur Linux, Mac et dernierement PC.
      Je n’aime pas les logiciel de microsoft (bien que je n’ai rien contre eux)car il ont tendance a effacer les Makernotes des qu’ils touches aux exifs. Ils deplacent le bloque des makernotes dans un endroit non standard sans mettre ajour le pointeur . Des lors on ne peux plus y acceder. Mais c’est vrai que je n’y ai pas touche depuis longtemps. Il faudrait retester
      Il y a aussi Itag qui fait tres bien les choses et en plus inscrit aussi la direction de la photo (tres rare mais tres apreciable - je crois que le plugin de LR2 le fait aussi d’ailleur) mais je ne l’utilise plus car il utilise les librairies de Microsoft et j’ai perdu un tas de makernotes a cause de ca.
      Bonne journee
      Eric

  • Merci pour cet excellent article !

    Pour ma part, j’ai un GPS Sony CS1-KA qui est dédié à la photo. On le laisse allumé et il enregistre toutes les coordonnées dans un fichier .log. Ensuite, on synchronise tout ça avec les photos.

    Par contre, le logiciel fourni ne fonctionne qu’avec des tofs en jpg... Or , je shoote en raw.

    Vous auriez pas un logiciel à me conseiller qui sait lire les .log du Sony et renseigner les métadonnées d’un RAW (pef ou dng) ?

    Merci ;)

  • Bonjour,

    Bien sur il est beaucoup plus simple d’utiliser un petit GPS qui pourra enregistrer votre trace et faire la correspondance grâce à l’horloge de l’appareil photo ; la difficulté étant surtout de se souvenir où a été prise la photo.
    Un appareil comme QStarz Q1000 avec le logiciel "Travel recorder" coute environ 100€ et répond à cette exigence avec une autonomie de plus de 30h .
    Il permet de reporter les coordonnées dans les fichier jpeg ( pas encore les RAW) puis synchoniser les métadonnées dans lightroom. Relié par bluetooth à un mobile qui supporte des cartes il peut dépanner en fonction navigation.