Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Géolocalisation d’images cataloguées avec Lightroom

25/10/2009 | Gilles Theophile

Ce tuto est la suite du n°43, publié en novembre 2008, expliquant comment géolocaliser des images avec un service en ligne comme Google Earth. Aujourd’hui, nous allons voir comment procéder en utilisant un récepteur GPS populaire, en l’occurrence celui de l’iPhone.

- Les outils :
Pour cet exercice, vous devrez utiliser les outils et matériels suivants :
- iPhone 3G ou 3Gs (le iPhone EDGE n’a pas de puce GPS).
- Une application spécialisée pour l’iPhone, Trails dans notre exemple.
- Une application pour transférer les coordonnées GPS dans les métadonnées des images : HoudahGeo ou GPSPhotoLinker sur Mac, GeoSetter sur PC.
- Une connection internet et un client email.
- Et, bien sûr, Lightroom.

Le flux de travail étant en raw, les applications doivent être capables d’inscrire les coordonnées GPS dans les fichiers annexes au format XMP. HoudahGeo, sur Mac, est probablement le meilleur choix de par sa simplicité d’utilisation, le prix de la licence étant modeste (30 US $, soit environ 20 €). GPSPhotoLinker, pour Mac, est gratuit (mais les donations sont encouragées) ; c’est un excellent logiciel très complet.

Comme toujours, Windows offre beaucoup plus de choix, et souvent des logiciels de meilleure qualité, comme l’excellent GeoSetter, gratuit et qui reste la référence absolue dans le domaine.

L’application Trails pour iPhone est également une référence dans son domaine. Elle vous permet d’enregistrer en continu les points de navigation et de calculer la vitesse, la distance et la durée des déplacements. Elle est particulièrement indiquée pour les randonneurs ou les activités sportives en extérieur.

Important :

- Trails ne se désactive pas lorsque le iPhone passe en veille, il est donc inutile de désactiver cette fonction. Vous pouvez continuer à écouter de la musique et même recevoir des appels, toutefois, pensez à vérifier que Trails ne s’est pas arrêté ou mis en pause.
- Avant de partir, pensez à charger votre iPhone à bloc. Le récepteur GPS est énergivore et peut mettre la batterie à plat très rapidement. Désactivez également la réception 3G (ou WiFi si vous êtes en ville) pour économiser de la charge.
- L’horloge du iPhone et de l’appareil photo doivent être parfaitement synchronisés.


L’enregistrement des coordonnées GPS avec l’iPhone et Trails :



Fig.1 ci-dessus : Tout d’abord, arrivé sur le lieu de prise de vue, démarrez l’application Trails (flèche verte) puis laissez-la chercher le signal et affiner la précision le plus possible. N’hésitez pas à vous déplacer un peu et soyez bien à découvert ou près d’un obstacle (arbres, mur, bâtiment). Trails vous demandera également de saisir le nom du nouveau trajet.



Fig.2 ci-dessus : Commencez votre périple. Trails calcule votre trajet sans intervention de votre part. Laissez l’iPhone dans votre poche mais pensez à vérifier de temps en temps que l’enregistrement n’est pas suspendu. Notez que si l’iPhone ne passe pas en veille et que vous le placez dans une poche bien au chaud (la poche arrière du pantalon, par exemple), celui-ci va monter en température de manière parfois spectaculaire. Accrochez-le plutôt à votre ceinture ou à la courroie du fourre-tout.





Fig.3 & 4 ci-dessus : En cours de promenade, vous pouvez nommer les points de navigation (fig.3). Pour éviter un trop grand décalage de temps entre le moment où vous prendrez la photo et le fait de nommer le point – qui risque de se traduire par des indications complètement fausses sur la carte – faites d’abord la photo, puis saisissez le nom du point (fig.4), tout en essayant de rester sur place quelques minutes.





Fig.5 & 6 ci-dessus : Lorsque vous aurez terminé, arrêtez Trails avec le bouton-tirette en bas d’écran. Trails affichera un récapitulatif de vos déplacements, avec la distance parcourue, le temps, la vitesse, etc. (fig.5). Vous pouvez également voir un graphique représentants les dénivelés (fig.6).





Fig.7 & 8 ci-dessus : Pour générer puis exporter un fichier .gpx et .kml, touchez le bouton d’exportation en bas à droite du récapitulatif (fig.5, flèche rouge), choisissez l’envoi par email (fig.7), saisissez votre adresse puis touchez le bouton Envoyer (fig.8, flèche verte).



Fig.9 ci-dessus : Un email arrivera aussitôt dans votre boîte aux lettres, avec le nom du trajet, la distance parcourue et les fichiers .kml et .gpx. Téléchargez ces deux derniers là où ça vous convient le plus (bureau ou dossier du disque dur).
Géolocalisation des images avec HoudahGeo :
Après avoir importer les images dans Lightroom, de manière tout à fait normale, lancez votre utilitaire de géolocalisation. Dans cet exemple, nous utilserons HoudahGeo, sur Mac, mais les autres logiciels, y compris sous Windows, fonctionnent de la même façon, même si l’interface est différente.





Fig.10 & 11 ci-dessus : HoudahGeo a une interface très simple, il vous suffit de suivre les différentes étapes indiquées dans le menu. Nous allons d’abord ajouter les images en cliquant sur le bouton, puis choisir le dossier dans lequel les images sont stockées (fig.10, flèches vertes). Ensuite, le logiciel nous demandera de confirmer le fuseau horaire (fig.11).





Fig.12 & 13 ci-dessus : Dès que les images ont été chargées, on passe à l’étape suivante, pour charger les coordonnées enregistrées sous forme de fichiers (fig.12, flèche magenta). On choisit le fichier .gpx (fig.13, flèches bleues) puis on clique sur le bouton Load.





Fig.14 & 15 ci-dessus : La 3eme étape, dans HoudahGeo, consiste à écrire les coordonnées GPS dans les fichiers annexes XMP des raw. Pour cela, on sélectionne toutes les images dans la liste puis on clique sur le bouton adéquat (fig.14, flèche orange). Une nouvelle fenêtre s’ouvre, avec de nombreuses options à cocher. N’oubliez pas de vérifier que l’option « Always write XMP sidecar » est bien activée (fig.15, cadre rouge). Cliquez sur OK. Dés que l’écriture est terminée, quittez HoudahGeo.
Mise à jour des métadonnées dans Lightroom :





Fig.16 & 17 ci-dessus : De retour dans Lightroom, sélectionnez toutes les images que vous venez de géolocaliser dans HoudahGeo puis faites un clic-droit. Dans le menu contextuel, sélectionnez Métadonnées > Lire les métadonnées depuis le fichier (la fig.16 est extraite de Lr 3.0 bêta, en anglais) puis cliquez sur le bouton Lire (flèche rouge). Lightroom va mettre à jour les métadonnées (fig.17).



Fig.18 ci-dessus : Ensuite, dans le panneau Métadonnées du module Bibliothèque, repérez les coordonnées GPS d’une image sélectionnez puis cliquez sur la petite flèche (fig.18, cadre cyan).



Fig.19 ci-dessus : Aussitôt, votre navigateur Web s’ouvrira sur Google Maps et vous indiquera la position exacte qui a été enregistrée par vore iPhone au moment de la prise de vue, puis synchronisée dans les métadonnées de vos images avec HoudahGeo ou n’importe quel logiciel spécialisé de votre choix.



Fig.20 ci-dessus : Voici à quoi ressemble le trajet complet, directement ouvert dans Google Earth avec le fichier .gpx enregistré par l’iPhone. Notez les points entrés manuellement, dans le panneau de gauche et superposés au trajet dans l’image satellite.
|

Où se procurer les logiciels ? :

|
|- Trails : http://trails.lamouroux.de/
- HoudahGeo : http://www.houdah.com/houdahGeo/
- GPSPhotoLinker : http://www.earlyinnovations.com/
- GeoSetter : http://www.geosetter.de/en/|

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages