Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Gilles Vidal

26/02/2008 | Benjamin Favier

Voir le monde à 360° : tel est le métier du panoreporter Gilles Vidal. Pour de vrai !

Voilà un site qui va vous donner le tournis ! Gilles Vidal a fait du panorama sa marque de fabrique. Le photographe part de fichiers numériques (images ou vidéos) pour concevoir des reportages panoramiques ou des visites virtuelles en haute définition et en affichage plein écran.

Dans un entretien accordé à RFI, Gilles Vidal se définit comme un « panoreporter » :

« Ce travail se rapproche du panoreportage. Il propose à l’internaute de s’immerger dans un événement. On peut tout montrer. Lors d’un meeting politique, par exemple, on a à la fois le champ et le contre-champ : l’orateur, la presse, le public. Cela permet d’envisager une autre approche de l’image. »


©Gilles Vidal

Sur son site, Gilles Vidal propose de nombreux reportages sur des thèmes divers : on se retrouve propulsé dans le cockpit d’un Airbus 380, sous une mêlée de rugbymen, en pleine déclaration de Nicolas Sarkozy, au sommet d’une grue… avec à chaque fois, la possibilité jouissive de se déplacer dans l’espace, de choisir son angle, en remuant la souris. Certains panoreportages sont agrémentés de commentaires ou prises de sons audio, comme le brouhaha d’une manifestation de militants de la CGT ou le clocher d’un église.

Pour réaliser ces prouesses technologiques, Gilles Vidal avoue prendre jusqu’à vingt, trente clichés avec un objectif fish-eye. Vient ensuite la sélection, puis l’assemblage logiciel.


©Gilles Vidal

Le site gillesvidal.com offre la possibilité de visionner plus d’une centaine de panoreportages. Ses clients, comme libération.fr et Rue89.com mettent régulièrement ses travaux en ligne.

Un conseil : déplacez le curseur avec modération. Il faut avoir l’estomac bien accroché !

www.gillesvidal.com

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.