Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Hasselblad Lusso : un Alpha 7R de luxe

15/06/2015 | Franck Mée

Hasselblad poursuit l’aventure du Sony de luxe : voici le Lusso, un Alpha 7R doté d’une finition luxueuse.

Après la fermeture de son centre italien, un doute s’imposait : Hasselblad allait-elle poursuivre le développement de ses dérivés d’appareils Sony, ou juste laisser les Lunar, Stellar et HV finir leur vie tranquillement ? La réponse est désormais claire : six mois plus tard, Hasselblad Chine a lancé un tout nouveau modèle – et pour ne pas tout à fait perdre la tradition latine, il reçoit un nom italien : lusso, le luxe dans la langue de Dante.

Comme d’habitude, le boîtier reste extrêmement proche du modèle dont il dérive, avec une poignée en bois précieux, des pierres sur certaines commandes, et une finition spécifique pour principales distinctions. De là à dire que le Lusso est un Alpha 7R rebadgé, il y a un pas que nous franchirons sans hésiter : capteur 36 Mpxl, viseur Oled, écran orientable, disposition des commandes, tout est identique, jusqu’à l’objectif 28-70 mm lui aussi issu du catalogue Sony. Notons tout de même la fixation de la courroie, qui repose sur un élégant petit bollard au lieu de l’anneau du Sony.

Inévitablement, on remarquera que, comme avec le Stellar (RX100 lancé peu après l’apparition du RX100 II), Hasselblad a une génération de retard : l’Alpha 7R II a été annoncé la semaine passée, avec nombre d’améliorations (nouveau capteur, stabilisation mécanique, nouvel oculaire) sur lesquelles le dérivé suédois fait donc l’impasse. Sur un plan pratique, on notera également que pour son troisième Sony à objectifs interchangeables, Hasselblad s’offre une troisième gamme optique : le Lunar était un boîtier en monture E à capteur APS, le HV était un full frame en monture A, et le Lusso est un plein format en monture E…

Pour l’heure, il n’a été officiellement annoncé qu’en Chine et à Hong-Kong. Cependant, le mode d’emploi anglais est disponible, ce qui laisse supposer qu’il sera proposé dans d’autres contrées. Le tarif à Hong-Kong serait de l’ordre de 40 000 dollars, soit l’équivalent de 4 600 € : presque abordable, puisqu’il faudrait débourser 2 600 € pour s’offrir un α7R et un 28-70 mm – Hasselblad nous avait habitués à multiplier les tarifs de Sony par des facteurs bien plus élevés.

- Le Hasselblad Lusso (en chinois)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages