Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Honor View 20 : 48 Mpxl et un poinçon

28/01/2019 | MARC MITRANI

Honor, la marque de Huawei destinée aux « digital natives », a annoncé la disponibilité en Europe du View 20, son premier smartphone équipé d’un capteur 48 Mpxl et d’un écran troué.

Adieu encoche, bonjour poinçon ! Le View 20 est ainsi le premier smartphone disponible en France à disposer d’un écran « poinçonné » afin de faire une place discrète à la caméra avant 28 mm f/2 (équivalent 24x36). Plus discret que la désormais traditionnelle encoche, ce trou de 4,5 mm de diamètre est logé dans le coin supérieur gauche de sa dalle LCD IPS. Celle-ci, d’une diagonale de 6,4’’ affiche 2210 x 1080 pixels à quelques dizaines près, sacrifiés sur l’autel du fameux trou et des angles arrondis. Et pour tout dire, on oublie rapidement cette perforation, la surcoupe Magic UI faisant tout pour en diminuer l’impact.

Outre l’écran, très spectaculaire d’après ce que nous avons pu voir, le View 20 embarque une bi-caméra dorsale. L’objectif principal est constitué d’un capteur IMX 586 de Sony Electronics où s’entassent 48 Mpxl sur 1/2’’ (photosites de 0.8µm). Pas de précisions sur la longueur focale de sa lentille, mais on sait qu’elle ouvre à f/1,8. Le second module de 2 Mpxl n’est là que pour le calcul de la profondeur de champ et les applications exploitant la 3D. Par défaut, les images sont enregistrées en 12 Mpxl, le capteur « regroupant » quatre photosites afin de générer une image moins bruitée en basse lumière et d’une colorimétrie plus fidèle. Nous devons avouer que nous sommes curieux de tester la partie photographique qu’Honor vante comme très bonne en basse lumière.
Pour le reste, l’électronique embarquée semble très prometteuse : processeur Kirin 980 à deux unités de traitement neuronal, 6 ou 8 Go de mémoire vive et 128 ou 256 Go d’espace de stockage. La batterie de 4000 mAh offre en théorie un peu plus de deux jours d’autonomie en utilisation classique.

Le View 20 embarque Android 9.0 accompagné de la surcouche logicielle Magic UI 2.0, version adaptée de l’EMUI de Huawei où règne l’intelligence artificielle. D’après ce que nous avons pu constater à la conférence de lancement, celle-ci va parfois un peu trop loin dans son perfectionnisme, notamment pour la photographie de portrait (où n’importe quel visage humain semble botoxé). Elle reste heureusement débrayable.

Le View 20 est disponible dès aujourd’hui à partir de 529 €.
Plus d’informations par ici.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.