Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Il était une fois… Mai 68

12/02/2008 | Benjamin Favier

« Moi, j’avais déjà 25 ans. Et je me sentais très vieux. J’ai mis assez longtemps à devenir jeune. »

Les mots de Serge July, ancien directeur du quotidien Libération, éditorialiste à RTL, ne sont pas anodins. Ancré à gauche, fondé avec Jean-Paul Sartre, Libé fut un journal d’opposition face à la droite gaulliste. Serge fut son chef emblématique pendant trente-trois ans. July parti, le quotidien continue régulièrement d’émettre des réserves à l’égard de la politique menée par le Président de la République, Nicolas Sarkozy. Celui-là même, qui, alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle de 2007, déclara qu’il fallait « liquider » l’héritage de Mai 68.

Cette année, de nombreux nostalgiques et autres soixante-huitards, comme on les surnomme familièrement, fêteront les quarante ans de cet événement. La France en 1968 est la première piqûre de rappel. Les images sont l’œuvre de photographes de l’AFP (Agence France Presse). Les textes sont signés Jean-Louis Marzorati, journaliste, témoin des barricades du Quartier Latin.

En cinq parties, le lecteur effectue un voyage dans le temps pour se retrouver au cœur de l’événement. De l’insurrection aux grèves, tout en gardant un œil sur ce qu’il se passait dans le monde, quand Martin Luther King était assassiné, quand l’escalade américaine prenait des proportions démesurées au Vietnam… Serge July conclut sa riche et passionnante préface comme ceci : « J’ai couru à en perdre haleine, j’ai hurlé, parlé sans arrêt, rêvé tout le temps, peu dormi, beaucoup aimé, et pris souvent mon ombre singulière comme un acteur de Mai, alors que j’étais porté par le flot, comme tous les autres. » Sans nostalgie, assure-t-il…

- La France en Mai 1968
- Coédition Hoëbeke/AFP
- 120 pages
- 19,90 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE