Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

InPixio Photo Clip Pro : l’art de la découpe

19/01/2015 | Laurent Katz

Présenté comme un logiciel destiné à détourer des objets dans l’optique d’un photomontage ou à les supprimer d’une photo quand ils sont gênants, Photo Clip Pro va beaucoup plus loin.


C’est au lancement, quand s’affiche le portail du logiciel qui renvoie vers les différentes fonctionnalités que l’utilisateur découvre les autres possibilités, loin d’être anecdotiques. On y découvre une section pour organiser ses photos, en réalité le logiciel Photo Explosion lancé par Avanquest il y a fort longtemps et qui propose de voir, outre les images de son ordinateur (toutes ou celles de dossiers explicitement choisis), celles cataloguées dans Facebook, Flickr et Picasa. On y trouve aussi des outils de retouche, de filtrage et d’application d’effets spéciaux, ainsi qu’une section destinée à créer des documents prédéfinis (jaquettes de CD, cartes de visite, faireparts…). Plus un module commercial, InstaCards pour expédier des cartes postales de son cru.

Si la création de documents vous indiffère et que vous gérez vos images avec un autre catalogueur, la version standard suffit, vendue 69,99 € contre 89,99 €. Un tarif bien trop élevé si l’on considère qu’un Photoshop Elements, pour 10 € de plus est bien plus riche et performant sur un plan fonctionnel). Cela tombe bien, sur le site d’Avanquest, ce sont les soldes et le logiciel est vendu 26,99 €, soit 70% de rabais.

JPEG - 323.7 ko
Après avoir grossièrement crayonné les zones à supprimer et, au besoin, les zones à détourer, le logiciel crée automatiquement un masque (cliquer pour agrandir).

Avec la section « Détourage et photomontage », on constate que le terme photomontage est abusivement employé, puisqu’il n’y a pas de gestion de calques, de masque de fusion, d’ajout de texte et d’affinage du contour. La manœuvre consiste juste à sélectionner une zone pour la rendre transparente et y placer une autre image. Par exemple pour remplacer un ciel ou un arrière-plan. Le logiciel propose un automatisme de détection du contour intéressant, mais que l’on ne peut pondérer par des ajustements comme le propose Photoshop ou affiner par des outils comme un pinceau de masquage ou un simple lasso.
Pour réaliser des photomontage mêlant plusieurs clichés avec du texte et des imagettes, il faut recourir à une autre section du logiciel... que l’éditeur ne met pas en avant sur son site web.


La dernière section, pour supprimer des objets, par un masquage grossier ou la définition approximative du contour fonctionne bien tant que l’arrière-plan présente une structure comme un ciel bleu, un feuillage, du sable, de l’eau… sans variation excessive de luminosité. En la matière, même les ténors de la retouche se font facilement piéger. Toutefois, InPixio y associe un outil de clonage afin d’améliorer le résultat.

- Le site d’InPixio
- Le site d’Avanquest

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages