Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Irix Edge 100 : encore un système de filtres carrés

23/11/2017 | Patrick Lévêque

Connue de quelques initiés pour ses objectifs grand-angles et une petite gamme de filtres circulaires, la firme Irix décline son propre porte-filtre et une nouvelle gamme de filtres neutres au format carré

Le porte-filtre est décidément à la mode et Cokin va devoir compter sur un concurrent supplémentaire à son porte-filtre EVO. La firme Polonaise Irix, connue pour ses filtres circulaires et ses optiques grand-angle, propose en effet depuis peu un tout nouveau porte-filtre et une nouvelle gamme de filtres dégradés.

Cette gamme de filtres, baptisée, Edge 100 est disponible en deux formats. La première au format 100x150 est disponible en ND4, ND8 et ND16. La seconde, au format carré 100x100 est disponible en N32, ND128, ND1000 et ND1000K, accompagnés d’un filtre polarisant. Irix a mis les petits plats dans les grands et soigné la fabrication de son nouveau système. Le porte-filtre rotatif en aluminium se monte sur l’objectif via différentes bagues d’adaptation de 67 à 82 mm) et peut recevoir jusqu’à deux filtres.

Entièrement modulaire, il pourra se monter pour ne recevoir qu’un seul filtre et se monter sur des objectifs grand-angulaires. La surface avant du porte-filtre est recouverte d’un tissu velours qui absorbe la lumière et bloque l’accès à la lumière latérale, important lors de l’utilisation de filtres ND optiques à haute densité.

Les filtres ne font que 2 mm d’épaisseur et sont taillés dans le même verre que celui utilisé pour les optiques. Ils sont revêtus d’un nano-revêtement antireflet sur les deux faces afin de conserver un contraste élevé et préserver les couleurs. Présentée pendant le dernier salon de la photo à Paris, la gamme Edge 100 devrait être disponible avant la fin de l’année.

Tarifs : N.C
Plus de renseignements sur le site de Irix

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Sans vouloir dénigrer l’interêt et les idées de cette toute jeune marque Irix, je me permet de rappeler que celle ci n’a rien de Suisse. La structure Suisse n’est qu’une coquille vide domiciliée dans un canton fiscalement avantageux avec comme adresse... une boite aux lettre au milieu de nombreuses autres boites aux lettres de sociétés qui n’ont pas vraiment d’activité dans le coin... (ca vous rappelle d’autres histoire ? pure coïncidence).
    Alors autant, je vais pas leur jeter la pierre pour ça, des millions d’entreprises pratiquent la même chose, c’est un autre débat. Mais baser une partie de son marketing sur le "made in Swiss" est sacrément culotté. C’est même de la tromperie : le directeur est Polonais, tout simplement un ancien importateur Samyang, et les cailloux sont made in Korea. En Suisse il y a une boite aux lettres et un conseil d’administration semi-factice. Rien d’autre (et c’est pas faute d’avoir cherché). Merci d’arrêter de colporter les informations marketing fausses sur lesquelles les marques peu scrupuleuses essaient de bâtir un semblant de crédibilité.

  • Merci à Sylvain de nous avoir signaler l’origine polonaise de la firme Irix dont la structure officielle est installée en Suisse.
    Je vais corriger le texte, merci encore.

    Pour avoir eu les produits en main lors du dernier salon de la photo à Paris, je ne peut que saluer le sérieux de la fabrication coréenne des produits Irix. Nous allons tester prochainement les filtres Irix et nous pourrons techniquement juger de la qualité réelle de leurs produits, notamment du côté de la neutralité des verres…

    Rappelons néanmoins les énormes progrès de l’industrie chinoise et coréenne ces dernières années qui fabrique pour de très nombreuses marques occidentales avec un sérieux et une qualité qui deviennent de plus en plus difficile de prendre en défaut.