Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Kenko Variable NDX : filtre gris neutre à géométrie variable

31/10/2011 | LAURENT KATZ

Entrevu il y a plus d’un an à la Photokina, le filtre gris neutre de Kenko, dont l’amplitude varie entre ND2.5 et ND1000, arrive, importé en France par Kerpix.


Compenser une forte luminosité sans pour autant fermer le diaphragme jusqu’aux valeurs où la diffraction de fait sentir. Obtenir un temps d’exposition allongé afin d’obtenir l’effet cotonneux de l’eau qui coule. Ouvrir le diaphragme sans changer la vitesse pour gagner en profondeur de champ. Voilà l’intérêt d’un filtre gris neutre.

Selon les conditions, avec des filtres ND traditionnel, il faut opter pour un ND4, un ND 8, voire les cumuler. Le NDX repose sur la polarisation de la lumière, chacun ayant pu constater qu’un filtre polarisant obscurcit la scène. Et transforme aussi les couleurs précise Kenko, citant les Vari-ND et Fader-ND concurrent du NDX, qui n’a pas ce problème en raison de l’emploi d’un film de dépolarisation. C’est son originalité. Évitant l’accumulation de plusieurs filtres ND standards, il élimine le vignetage (son épaisseur n’est que de 9 mm), du moins avec les focales au moins égales à 28 mm indique honnêtement Kenko. Qui mentionne aussi qu’au-delà de ND450, des effets sur les couleurs peuvent quand même intervenir. Offrir une plage allant de ND2,5 à ND1000 par rotation de la bague avant, c’est perdre entre 1,3 IL et 10 IL, quasiment de quoi effectuer un fondu au noir en vidéo.

Kenko propose le filtre en deux diamètres : 77 mm et 87 mm, pour respectivement — ne sursautez pas — 430 € et 450 €, avec la faculté d’employer une bague de réduction (77-67 mm ou 87-67 mm).

- Le site de Kerpix
- Le site de Kenko

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



FUJIFILM

Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

CEWE