Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Kits reflex Pentax : précisions sur l’objectif

13/11/2013 | Franck Mée

Cet été, Ricoh a lancé deux reflex intéressants : les Pentax K-500 et le K-50. La principale différence entre les deux porte sur la tropicalisation, y compris au niveau de l’objectif. Recevant récemment un K-50 en kit, nous avons noté un détail : son objectif n’est pas tout à fait celui du K-5 II, Pentax ayant séparé les optiques de kit de celles vendues au détail.

Jusqu’ici, Pentax vendait en kit deux versions de son 18-55 mm f/3,5-5,6 : la DA L AL et la DA AL WR. La première accompagnait les boîtiers d’entrée de gamme comme le K-r ; la seconde était vendue avec les boîtiers plus avancés, K-30 et K-5, et sans appareil.

La différence la plus évidente : la version WR (pour "weather resistant") recevait des joints de protection, dont la version L était dépourvue. Ainsi, l’objectif vendu avec les boîtiers tropicalisés était lui-même protégé contre les aléas climatiques, et celui des boîtiers allégés limitait lui aussi les coûts. Au passage, deux autres différences les séparaient : la version L avait une baïonnette en plastique, réputée moins solide que la baïonnette métallique de la WR, et perdait l’embrayage qui permettait de retoucher le point en mode autofocus simple.

Avec les K-500, K-50 et désormais K-3, un petit ajustement a été opéré. Si le premier reçoit logiquement le DA L, les autres ne sont pas accompagnés du DA 18-55 mm AL WR mais d’un nouveau DA L 18-55 mm AL WR. Si la mention WR vient rassurer sur sa construction, très proche du WR normal (avec notamment un joint caoutchouc entre l’objectif et l’appareil photo), le L indique des économies : comme le L classique, il possède une fixation en plastique et ne permet pas de modifier la mise au point sans passer l’appareil en mode manuel.

Le DA WR classique, avec baïonnette en métal, n’est donc plus disponible qu’en l’achetant sans appareil photo. Au passage, il est alors accompagné d’un pare-soleil, absent des kits.

Nos tests ont montré une qualité optique similaire : le 18-55 mm Pentax, qu’il s’agisse du DA L, du DA L WR ou du DA WR, n’est pas un "caillou" extraordinaire, mais c’est un objectif de kit abordable qui fournit des images correctes pour peu qu’on ferme un peu le diaphragme. Mais les amateurs les plus exigeants seront intéressés par les différences de construction...

- Le site de Ricoh Imaging

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Marrant, L signifique Luxury chez Canon, mais Light chez Pentax. ;) Tout ca ca fait qd meme pas mal d’optiques differentes a fabriquer, ca doit etre bien casse tete au niveua logistique.. Toujours est il que Pentax est l’un des seul fabricant a offrir des boitiers tropicalises "a pas trop cher"

  • Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pourquoi autant de lettres pour designer un si petit objet ? pq pas simplement DA. Le "L" chez canon desig’ne des objectifs haut de gamme, ici, c’est le bas de gamme. L’article ne dit pas non plus si petit zoom WR est toujours fourni avec les boitiers plus sophistiqués ? Cela ressemble un peu a du chipotage chez Pentax, méthode qui est récurrente chez eux.

  • Ouais ... ça sent plutôt de la fin de stock à écouler, ça.
    Ceci-dit, proposer un réflex avec un zoom aussi limitatif qu’un 18-55 demeura à jamais pour moi un non-sens.
    Nikon l’a compris depuis longtemps en proposant ses appareils avec son polyvalent 18-105, range quand même plus agréable qu quotidien.
    On n’achète pas un reflex pour sa compacité, mais pour sa praticité.
    Et un 18-55 c’est tout sauf pratique tellement le range est limitatif.
    D’ailleurs, c’est de plus en plus illustré par les ventes de kit avec qui du 18-105, qui du 18-135.

  • Surtout avec un K-5 II, ou a fortiori avec un K-3 : un zoom de course 16-70 ou 17-70 f2.8 s’imposerait. A ce jour, l’offre est limitée au f4, ou il faut aller chercher ailleurs

  • Bonjour,

    J’ai acheté cet été un kit Pentax K30 avec objectif 18-55 et il s’agit de la version DA 18-55 AL WR...donc version avec pare soleil et bayonette métal.....Donc Pentax fourni encore avec ses kits des versions avec bayonette métal....CQFD

  • Bonsoir,

    L’achat du K-30 avec l’ancienne version du 18-55 WR (metal et pare soleil) est normale puisque cette réorganisation ne concerne que les kits vendus depuis le K-50 (le K-30 étant antérieur). On peut signale que le 50-200 se voit aussi affubler de la même stratégie marketing. Sur un K-50 je peux comprendre mais sur le K-3 j’ai du mal.

    Quand au 18-55 il n’est pas spécialement limitant, il faut juste savoir ce qu’on peut faire avec ! En argentique on utilisait le 24-70 maintenant c’est le 18-55, complété avec le 50-200 de la marque je ne suis vraiment pas sûr du tout que le Nikon 18-105 fasse mieux quoi qu’en dise les tests web.

    Le labo et le terrain sont 2 mondes différents