Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

L’interface avec DxO Optics Pro

14/01/2008 | Gilles Théophile

Lightroom a été conçu comme une application capable de dialoguer avec des programmes externes, comme Photoshop ou tout autre programme de votre choix. Il sera probablement possible d’aller un jour plus loin en permettant aux éditeurs tiers d’intégrer des outils ou des modules entiers à l’interface, grâce à sa structure modulaire, lorsque le kit de développement (SDK) complet sera disponible.
Un éditeur de logiciels, et non des moindres puisqu’il s’agit de DxO, a parfaitement compris le potentiel de Lightroom en tentant de faire dialoguer son logiciel DxO Optics Pro avec celui d’Adobe.

En attendant une intégration encore plus poussée, la version 5 offre trois possibilités de dialogue avec Lightroom, dont la dernière qui permet de naviguer directement dans ses catalogues.

Ayant déjà abordé le principe des éditeurs externes dans le didacticiel n°9, je vous propose aujourd’hui d’explorer ce qui sera certainement, à plus ou moins court terme, une solution logicielle pour photographes particulièrement complète et séduisante : DxO Optics Pro et Lightroom.

Traitement dans DxO Optics Pro et exportation vers Lightroom

Dans ce cas, vous devez trouver le dossier des images à traiter dans l’arborescence du système (fig.1, cadre vert ci-dessous). Sélectionnez les images à traiter, appliquez votre traitement en suivant le flux de travail DxO.

Une fois les images traitées, vous devez passer dans le dernier onglet de revue, sélectionner les images à exporter dans la colonne de gauche puis, en faisant un clic-droit, choisir la commande d’exportation vers Lightroom (fig.2, flèche rouge ci-dessous) ou bien le bouton d’exportation vers Lightroom, en haut à droite (fig.3, flèche verte ci-dessous).

Figure 2

Figure 3

Dès que le processus d’exportation est terminé, Lightroom se lance automatiquement et affiche le menu d’importation dans lequel vous pourrez appliquer des mots-clés ou des paramètres de développement (fig.4 ci-dessous).

Figure 4

Notez que vous pouvez exporter en Jpeg, Tiff et DNG. Lors de la première exportation, DxO Optics Pro demande de localiser Lightroom.

Traitement dans DxO Optics Pro à partir de Lightroom

Nous utilisons ici l’expédition d’un fichier de Lightroom vers DxO Optics Pro au travers de la fonction d’édition externe de Lightroom, à paramétrer dans les préférences (fig.5, cadre cyan ci-desous).

Figure 5

Sélectionnez une ou plusieurs images puis, à l’aide du clic-droit, choisissez la commande Modifier dans DxOOpticsPro5.exe (fig.6, flèche rouge ci-dessous).

Figure 6

Le dialogue de retouche externe apparaît pour modifier les options de format, d’espace de travail, etc. et empiler l’image traitée avec l’original au retour dans Lightroom (fig.7, cadre magenta ci-dessous). Si vous expédiez un fichier Tiff ou Jpeg, toutes les options seront accessibles.

Figure 7

Notez que, bien que le dialogue annonce la possibilité de modifier une copie de l’original avec les corrections de Lightroom (fig.7, flèche or), la documentation officielle de DxO précise que leur logiciel ne tiendra aucun compte des modifications Lightroom.

Une fois l’image arrivée dans DxO Optics Pro, vous constatez que ce dernier fonctionne en mode Plug-in et que seuls les onglets de préparation et de développement apparaissent (fig.8, cadre rouge ci-dessous).

Figure 8

Après traitement, l’image est développée selon vos exigences et réexpédiée (fig.9 ci-dessous) vers Lightroom (fig.10, flèche rouge : original, flèche verte : image de retour, ci-dessous ).

Figure 9

Figure 10

Exploration de la bibliothèque Lightroom à partir de DxO Optics Pro

A partir de la version 5, les développeurs ont poussé encore plus loin le dialogue entre les deux application en permettant à DxO Optics Pro d’explorer les catalogues de Lightroom, y compris les collections et la collection rapide (fig.11, cadre rouge ci-dessous).

Figure 11

Pour lancer DxO en mode d’exploration des catalogues, il suffit de cliquer sur l’icône Lightroom en haut à droite.

D’autre part, contrairement à Lightroom, on peut passer d’un catalogue à l’autre sans relancer l’application, DxO Optics Pro détectant automatiquement tous vos catalogues, quel que soit leur emplacement dans votre système.

Dans l’état actuel des choses, cette solution ne permet pas le rapatriement automatique des images traitées dans Lightroom. Elles doivent être réimportées de manière classique dans la Bibliothèque.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.