Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

La photographie à l’iPhone

02/07/2011 | Pascale Brites

Plus qu’un téléphone, l’iPhone est un formidable outil pour toute une communauté de photographes créatifs. Et pour inciter le lecteur à s’adonner lui aussi à cette pratique en vogue, la photographe et blogueuse américaine Stephanie C. Roberts propose un ouvrage au format original, entièrement dédié à cette pratique.

Après un premier chapitre consacré aux rudiments du module appareil photo et au fonctionnement des albums et de la visionneuse, Stephanie Roberts s’intéresse plus en détail à quelques applications spécifiques comme Photoshop Express, Tiltshiftfocus, Photo FX, Hipstamatic ou Lo-Mob. Sous la forme de pas à pas, elle parcourt les différentes options et rendus proposés par chacune. Ses explications sont claires et l’iconographie pertinente. On regrette juste que l’auteur ne détaille que peu d’applications différentes et que cette sélection ne soit pas justifiée. Une indication quant à la gratuité ou non de ces outils aurait également été appréciable.

Mais loin d’être un manuel de l’appareil et de ses applications, ce livre est surtout un recueil de conseils et d’images pour encourager le lecteur à pratiquer l’iPhonographie. À l’aide de cent exemples illustrés de ses propres images, l’auteur nous invite à voir dans toutes les situations du quotidien une occasion de photographier et de sublimer un sujet par l’emploi d’une application au rendu spécifique. Et si tous ces conseils sont appliqués à l’usage d’un iPhone, ils restent valables pour une pratique plus générale de la photographie. « En cultivant une approche par séries, vous vous donnerez un cadre pour juguler votre créativité (…) Il existe de nombreuses façons d’aborder le processus de création, et plus encore le traitement numérique des images. En vous fixant des séries ou des projets à réaliser avec des règles à respecter, vous pouvez concentrer votre énergie créatrice. » La démarche est intéressante et originale. Contrairement à de nombreux ouvrages techniques qui traitent des règles de composition, Stephanie Roberts mise sur l’observation et l’instinct.

Et pour compléter son iconographie déjà conséquente, elle propose en fin d’ouvrage neuf portfolios d’iPhonographes, majoritairement américains. Si les images reproduites dans l’ouvrage sont intéressantes, on regrette que le choix des auteurs ne reflète pas plus le caractère mondial de cette communauté. Une légende qui expliquerait la technique employée aurait également été appréciable.
L’ouvrage s’achève alors sur la notion de partage communautaire, dans un chapitre consacré à la mise en ligne des images, via Posterous ou Trumblr, ou vers un compte Flickr.

Un chapitre malheureusement assez superficiel. Et c’est d’ailleurs le sentiment qui prédomine à la lecture de cet ouvrage. Terriblement attirant par son format, son iconographie et son approche, il laisse un léger sentiment de déception par un manque d’information pratique et technique.

-  L’art de l’iPhonographie
- Stéphanie Roberts
- Éditions Eyrolles
- 160 pages, 12,4 x 23,1 cm
- 14,90 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Je trouve bien regrettable et pathétique que vous vous fassiez le relais de ce genre de non évènement...

    L’iphone, le truc à bobo par excellence, fait de la photo ? Non il truque, il triche, il artifice.

    Je pensais que Le Monde de la Photo méritait mieux qu’un évènement pour branchouilles ou bobos sans le moindre talent...
    En tout cas moi je vais prendre mes distance. Vous êtes un peu descendu de votre piédestal à mes yeux :(...

    • Je pensais que la photographie pouvait se faire avec n’importe quel appareil !!! Un instamatic, un iphone !!!
      Apparemment non ? Il y a des photographes intolérants...

    • Intolérant ?... Oui c’est le mot.. Car il est difficile de tolérer la tromperie.

      Vous mélangez la photo et les trucages en tout genre. Chez moi ce n’est pas tout à fait la même chose. Chez vous je ne sais pas...

    • y en a meme qui mettent des lensbaby en plastique sur des boitier a 5000ndollars.......ceux-la sont tres " tolerants "........

    • Mais qui es-tu David44 pour precher la bonne parole. Qui t’a enseigné que la photographie ne se faisait qu’avec un appareil photo...? Qui est-il ? As-tu entendu parler du stenopé, cette boite magique qui produit des images. As-tu entendu parler d’un certain Aristote de sa Camera Obscura, de Leonard de Vinci, de Louis Ducos du Hauron et de Charles Cros ? Manges-tu des pommes de terres ? Et le Docteur Lang ?. Quelle incroyable alchimie t’a piqué ?
      Bon, finalement je vais jeter mon stock de jetables !

    • Ben, pour ma part, ce livre est fantastique.... tout simplement. Je suis utilisateur d’un Canon 5D2 + de belles optiques à focales fixes "L", bientôt secondé d’un Leica (Système M numérique et 3 belles optiques).... et content de faire également de la photo avec mon iPhone 4 ! Oui, ils sont complémentaires, et ce que sait faire l’un, l’autre ne le fait pas..... bref ! Votre commentaire est d’une intolérance terrible et manifeste un état d’esprit très fermé.... Cordialement.

  • Bonjour,

    Je n’ai jamais réagis à un commentaire sur ce site, mais le commentaire de David44 m’a choqué par son intolérance et ses amalgames sur deux choses, sur lesquelles je me dois de réagir :

    - Comment peut-on catégoriser aussi facilement les gens ayant un iPhone ou tout autre appareil ? Pourquoi serait-ce nécessairement des bobos ? Pour information, il coûte moins cher qu’un réflex numérique expert et les objectifs qui vont avec. C’est un raccourci qui ne peut pas être un argument, et ça me choque qu’on puisse mettre autant de gens dans un panier pour leur jeter la pierre ensuite.

    - La photographie est un art vaste, qui ne saurait en aucun cas se limiter au matériel, qui n’est qu’un moyen d’atteindre cet art. N’importe quel passionné de photo le sait très bien.

    Enfin, David44, n’hésitez pas à parcourir d’autres sites internet sur la photographie : vous y trouverez les mêmes passionnés de photographie que moi, qui vous tiendront la même défense et vous remettront à votre place.

    • Complètement d’accord avec AnotherSteph dont la réponse est juste et mesurée, à l’inverse de notre ami David44.

      J’ai disposé pour ma part de plusieurs appareils photo : du dos numérique 39 Mpixels à l’Holga en passant par du Leica M6, Bronica 6x6, reflex numériques 24x36, etc. Et mon photoblog sur le Japon affiche quasiment que des images prises avec mon iPhone.

      D’ailleurs, sauf erreur de ma part, il me semble que l’iPhone est désormais « l’appareil photo » le plus utilisé sur Flickr ! N’en déplaise à certains...

      Pour résumer, je pense que le meilleur appareil photo est tout simplement celui que l’on a avec soi.

  • Mes plus beau lever de soleil ont été fait avec un samsung Galaxy, l’année dernière. Je n’allais surement pas prendre mon reflex pour faire des photos avec de l’eau jusqu’au ventre. Samsung, iPhone, HTC ou autre, même combat.
    Un appareil photo, quel qu’il soit, existe pour faire des photos. Pourquoi critiquer plus un téléphone qui fait lui aussi la couse à la qualité plutôt qu’un pocket ?
    Nous sommes la plupart des amateurs, pour notre plus grand plaisir !
    Bien qu’après l’iPhone 4, je ne renouvellerai pas mon choix sur apple, mais rien à voir avec son appareil photo.

  • Tous des possesseurs d’iphone, c’est ça ?... "Touche pas à ma secte Apple" ?... Oui, ddifficile de toucher à cette secte, plus encore aujourd’hui que jamais..

    Mais visiblement ne sachant pas lire.
    Ai-je dit qu’il fallait faire de la photo avec un reflex ? Non. J’ai fait beaucoup de photos avec feu mon Sharp 903, mobile remarquable à son époque et, son AF et sa mise au point manuelle (oui, sur un mobile...) Ai-je dit que les photos prises par un iphone ne sont pas des photos ? Non.

    Par contre ai-je parlé de trucage, de tricherie, d’effet de mode, de branchouille ? Oui !

    Alors il faut juste un peu réfléchir (savoir lire !) et connaître ce que permet l’iphone.Le problème ce n’est pas les photos prises par l’iphone mais les trucages et genre que permet l’iphone.

    Mach, au lieu d’étaler votre science et d’essayer de donner des leçons en donnant d’illustres exemples, renseignez vous sur ce que permet l’iphone en terme de tromperie. Proposer une photo dans une expo faite par un iphone avec un filtre type sténopé ou holga, c’est une arnaque ! Un holga donne ce qu’un Holga peut donner. L’imiter et faire passer ça pour de l’art ou tu talent c’est de l’arnaque, de la tromperie. Et c’est ça ce que fait l’iphone, ou plutôt ce que certains font de leur iphone et permettent de la branlette intellectuel avec des bobos qui s’extasient devant une photo sans aucun intérêt d’une ruelle à fort contraste type soleil couchant et avec un de ces filtres escroc.Il suffit que cela suivent une mode, un courant, comme les PDC ultra courte avec rien ou presque de net ou du sténopé pour qu’on s’extasie et crie au génie !
    Alors oui, c’est de l’arnaque, du trucage, de l’escroquerie.
    Ou est l’art, la sincérité, le travail, le mérite, le talent, l’originalité, l’honnêteté la dedans ?...

    Si vous voulez vous extasier tant mieux. Mais heureusement, certains résistent à la branchitude, à la boboïsation, à la tendance, ou à la dernière extase d’un pseudo averti en art (traduire branlette intellectuelle)

    • Ce qui ne tient absolument pas la route dans votre discours, c’est que quelque soit l’appareil numérique pour prendre des photos, il nous est toujours permis de les modifier avec toutes sortes d’applications possibles. Vous parlez des filtres permis avec des applications tierces sur téléphone. Mais il existe d’innombrables logiciels de retouches qui font la même chose sur PC, le saviez-vous ? Alors pourquoi centrer votre délire sur "la tromperie et le trucage" spécifiquement pour un appareil ?

      Après, cessez vos délires sur les possesseurs d’iPhone qui seraient sectaires, c’est un discours aujourd’hui dépassé : les possesseurs de ce téléphone (des dizaines de millions dans le monde) ne sont aujourd’hui plus stéréotypés comme ça a pu être le cas au début.

    • Tout simplement parce qu’on ne voit personne créer des expo ou des livres sur la photo que peut faire le nokia N8 ou tout autre téléphone mobile. Parce que, ne vous en déplaise, il y a un phénomène de mode et de tendance avec l’iphone.
      Ne pas admettre le phénomène branchouille voire bobo autour de l’iphone c’est être de mauvaise fois.

    • David44... 1 - si vous n’êtes pas content du contenu des articles qu’on peut lire sur "Le monde de la photo"... changez de crèmerie !
      2 - on peut faire des photos avec un iphone et les truquer juste pour le plaisir et sans aucune autre ambition
      3 - on peut être photographe pro ou expert et faire des photos avec un iphone
      4 - si des tirages issus de photos prises avec un iphone sont exposées ou éditées... qui est le "bobo" celui qui a pris la photo ou celui qui l’expose / l’édite ?
      5 - le trucage et la tricherie ont toujours existé en photo aussi bien à la grande époque de la chambre que du numérique. Je connais un photographe de renom qui travaille toujours à la chambre et parfois il les modifie, les truc dans le but de les magnifier et de leur donner une âme. Il lui arrive de faire des photos avec son iPhone... je vais lui dire que c’est un bobo tricheur branchouillard... ça va le faire beaucoup rire.

      Vous pensez vraiment que les personnes qui ont acheté un iphone ont été manipulées ? Ca sent l’amertume et la frustration a plein nez.
      C’est étranges tous les commentaires (excepté le votre) vont tous dans le même sens... oulala attention à la secte sur Monde de la photo !!! Vade retro satanas !!

  • Une fois de plus, en voilà un qui tente de combattre le ridicule par le lamentable.

    David44, ne vous est-il venu à l’esprit que certains utilisateurs d’Iphone font des photos tout simplement, en mode "appareil photo", sans aucune de ces applications "à singer les Lomo" ?

    Que faire si on se trouve par hasard devant une scène intéressante, une lumière inattendue, et que par malheur on n’a dans sa poche qu’un "jouet pour bobo-intelo-branchouille" genre Iphone (malgré un smic, bac-1 et une famille de prolos/chômeurs) ?

    L’Iphone et les autres téléphones-photo sont de remarquables outils photographiques. Bien sur, on peut critiquer ce que certains en font. Mais aller jusqu’à raconter que l’Iphone est le tombeau de "l’art pur et vrai" (OMFG !!!)...c’est pousser un peu loin le bouchon.

    • Il vous suffirait de relire mes messages pour voir que ce que vous venez d’écrire c’est enfoncer les portes ouvertes. Alors relisez tout attentivement.
      En résumer, je l’ai déjà mis et je le redis là :
      Je ne critique pas ceux qui font de la photo avec leur mobile.
      Et seul l’iphone donne des expo branchouilles, aucun autre mobile. Hasard ?... lol

    • Enfoncer des portes grandes ouvertes. Certes. Mais suis-je le seul ?

      Mais alors, puisque vous semblez détenir la clé : pourquoi l’Iphone et pas un autre mobile ? Les bobos-branchouilles ont-ils tous un Iphone ? Tout les propriétaires d’Iphone sont des bobos (sauf moi hein...) ?

    • David

      Vous n’êtes pas Iphone, on l’aura compris.

      Là où vous semez le doute c’est quand vous critiquez la manipulation d’images, possible avec cet appareil. Vous semblez omettre que ces "trucages" sont réalisables à partir de nombreux logiciels, et avec des fichiers issus d’un Iphone, d’un autre téléphone, d’un boîtier photo,... ou même d’un scan de diapo !

      Je pense que vous vous emballez en critiquant tout le monde, y compris ce site qui relaie l’information. Contrairement à d’autres, MDLP nous informe plutôt bien de l’évolution de la photo, tous supports confondus. Ne nous en plaignons pas.

      L’image explose dans tous les sens et bien malin celui qui sait avec quoi seront faites les photos de demain.
      Ce n’est pas si idiot que ça de s’intéresser à toutes les pistes aujourd’hui

    • Bravo David 44 !!!

      Vous dites tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Les applications photo iphone font plus appel à la chance et à une effet de mode qu’a un véritable sens artistique.
      Une photo doit être contrôlée de A à Z par son auteure et non bidouillé automatiquement par un logiciel. Les applications photo iphone ne sont pas faites pour créer une oeuvre d’art, elle permettes uniquement de donner l’illusion que l’on est un artiste.
      C’est de la pseudo création de masse !!!

    • C’est une blague ce commentaire ?

      Pensez-vous vraiment que ceux qui photographient avec leur iPhone (ou n’importe quel autre téléphone) se prennent systématiquement pour des artistes ? Le propos n’est absolument pas de dire ça.

      Le sujet est que le téléphone (l’iPhone en l’occurrence dans l’article) est un formidable outil pour prendre des photos puisque nous avons toujours notre téléphone sur nous, ce qui augmente fortement nos chances de saisir de formidables instants en photo. A partir de ce constat, pourquoi ne pas s’intéresser à un pareil moyen de faire de la photo ? Pourquoi forcément rejeter en bloc comme vous le faites ?

      Et même si l’on revient à l’art (ce qui n’est pas forcément le sujet), je n’adhère pas du tout à votre mentalité : Vous parlez d’art comme s’il s’agissait d’une propriété privée. Vous semblez penser qu’il existe des règles pour atteindre l’art, certes, mais que celles-ci sont figées. Je pense que la majorité des artistes, photographes ou autres, ne sont pas d’accord avec cette vision des choses. Et personnellement, je suis convaincu que vous vous fourvoyez complètement.

    • Que de rancoeurs et de raccourcis dans cette intolérance à la photo spécifiquement iPhone (que l’on peut bien sûr utiliser sans instagram ou hipstamatic).
      Ce que je lis me fais rire jaune, ça me rappelle le même genre d’inepties lorsque j’étais aux Beaux-Arts, et qu’il ne fallait surtout pas dessiner à l’aérographe, trop superficiel et branchouille, pas assez puriste, pas "beaux-arts" (effectivement, faire un dégradé prenait 10 secondes, contre un glacis à l’huile qui prenait 2 heures).
      Le problème avec les puristes besogneux, c’est toujours la même chose, ne pas accepter que les techniques évoluent sans cesse, qu’elles influencent le monde, qu’elles démocratisent des "arts" qui sont jamais des chasses-gardées, alors qu’au fond c’est surtout un probleme de reconnaissance : "j’ai du matériel très cher et des heures de pratique : je ne tolère pas que n’importe qui s’amuse avec un truc branchouille et en plus "estampillé Apple", oh sacrilège, un gadget geek !, sur MON terrain, parce moi, monsieur JE suis photographe..."
      Sauf que liphone est l’appareil qu’on a dans la poche, si cette machine suscite des vocations à aller plus loin, il me semble que les reflex ne se sont jamais aussi bien vendus, les clubs photos archibondés, les visiteurs aux expos de photos toujours plus nombreux. Tout ceci tire tout le monde vers le haut.
      Que dire des peintres qui ont assisté à leur époque à l’arriver de la photographie > un truc de branchouille certainement. Que dire du polaroid dans un monde de photos tirées en labo > un appareil de branchouille aussi...
      Allons, allons, un photographe observe le monde avec sensibilité, saisi des instants, des couleurs, des regards avec passion et justesse, chaque humain peut s’exprimer, et s’exprimer avec les outils adaptés à son ouverture d’esprit, y compris avec un iPhone. Tout le monde sait que ce n’est pas l’appareil qui fait la photo, mais l’oeil.

    • Peut être que vous n’arrivez tout simplement pas a faire de belles photos avec tout votre matos,et de voir certaine images faite avec un simple iPhone ben, ça agace.
      Je pense que c’est la tout le problème. Au lieu de critiquer une nouvelle vague artistique mettez vous au boulot et montrer nous votre vision de la photo.
      Message écrit en direct de mon iPhone désole pour Les erreurew de frappe.

    • BOF BOF la nouvelle vague artistique !!!

    • Il manque de la matière, de l’ âme et de l’authenticité à cette nouvelle vague pseudo artistique. Avec toutes les possibilités de truchement donnée par les applications photo i phone à la prise de vue, il y a un risque de s’éloigner du contenu même de la photographie.

    • Au lieu de vous exciter sur "l’iphonography" (sic), comme d’autres (ou les mêmes) se sont excités sur la lomography (resic), vous devriez jeter un oeil sur le travail de "photographes bobos" tels qu’ Anton Kawasaki, sur instagram, par exemple. Tout simplement génial.

  • Il y a quelques années quand les appareils numériques de photo sont arrivés, les photographes 1.0 argentiques ont bien rigolés déclarant que le numérique en photographie était une ineptie.. J’ai l’impression à lire les commentaires de ce post que l’on recommence... Je pense que Steve Jobs va "disrupter" la photo (il l’a prévu avant son décés).. comme il l’a fait pour la musique, le téléphone.. comme Apple va le faire pour la télé... Et au lieu de rigoler les photographes 1.0 feraient mieux de faire attention... Canon, Nikon et autres vont avoir des problémes...