Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

La photographie au cœur de la Première Guerre mondiale

22/08/2014 | Maxime Farges

La Première Guerre mondiale a marqué l’histoire en raison de la violence des combats et d’un nombre de morts très élevé. La photographie, alors en plein essor, a joué un rôle important pour rendre compte de la situation sur le front, comme le montre ce livre paru dans la collection Photo Poche.

Réalisé à l’occasion de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, ce livre de la collection Photo Poche, éditée par Actes Sud, est un recueil de clichés qui proviennent de sources internationales. Classées par ordre chronologique, les photos montrent l’évolution des visages au cours des quatre années de combat. Au fur à mesure, les traits se crispent, les corps sont mutilés et les paysages complètement ravagés. La plupart des clichés ont été pris sur les lignes arrière ; où les blessés étaient rapatriés.

JPEG - 219 ko
Éclatement d’une mine dans une tranchée.
Photo : BNF

Certaines images, parmi les quatre-vingt-douze publiées, ont été colorisées, ce qui nous permet de mieux nous rendre compte du chaos des différents champs de bataille. Le texte d’introduction, signé Christian Joschke, maître de conférences à l’université Paris – Ouest – Nanterre – La Défense, apporte un éclairage intéressant sur les conditions de travail des photographes, souvent censurés par les armées, l’influence des images médicales ou encore les clichés méconnus effectués par des soldats : beaucoup portent la mention « Anonyme », à l’instar d’une série de portraits saisissante d’une « Gueule cassée » ou d’une photo prise sur le vif d’un chien messager allemand sautant au-dessus d’une tranchée.

JPEG - 123.8 ko
Français offrant des fleurs aux soldats anglais, août 1914.
Photo : Maurice-Louis Branger / Roger-Viollet

Dès la mobilisation générale en août 1914, la grande majorité des journaux ont utilisé la photo pour rendre compte de la situation. C’est ainsi que de nombreux reporters photo se sont aussi rendus sur le front. Cependant, le poids du matériel utilisé et les restrictions imposées par les armées ne permettaient pas aux photographes de se placer au plus près des combats. La plupart des clichés de batailles sont des scènes reconstituées ou alors prises sur les lignes arrière. Le fait d’illustrer un conflit armé n’a alors rien d’inédit ; mais c’était la première fois que des photographes couvraient une guerre de dimension internationale : les photos des différents champs de bataille ont fait le tour du monde à l’époque.

- La Guerre 14-18
- Éditions Actes Sud, collection Photo Poche
- Par Christian Joschke
- 92 pages
- 13 €

Lire aussi :
Dans le même sujet, une exposition photo gratuite, pour le Centenaire de la Grande Guerre est actuellement installée sur les Champs-Élysées.

Photo Logo : Fugitifs belges traversant le nord de la France, 1914 / BNF

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.