Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lab-Box : un labo pas comme les autres

24/02/2017 | MARC MITRANI

Le numérique ? Très peu pour Ars-Imago, bande de fondus de la bonne vieille photo analogique qui traque tout type de pellicules argentiques afin de les commercialiser aux amateurs. Et comme si cela ne suffisait pas, ces Zurichois un poil déjantés (si si, ça existe) ont concocté le Lab-Box, le premier laboratoire de développement nomade.

De mémoire de photographe, on n’avait jamais vu un tel concept : gros comme une boite à chaussures, Lab-Box permet de développer des films 120 mm et 135 mm sans même avoir à faire l’obscurité ! Grâce à un ingénieux mécanisme de dévidoir, le négatif est transféré de sa bobine protectrice au Lab-Box en quelques secondes avant de passer au révélateur/fixateur. Ars-Imago en propose de plusieurs sortes allant du classique processus à quatre bains pour le noir et blanc au monobain contenant le révélateur est le fixateur. Vous voulez un produit plus écolo ? Alors optez pour le Caffenol dont le révélateur est tiré de grains de café !

Ars-Imago travaille sur ce concept depuis septembre 2015 et a montré plusieurs prototypes fonctionnels, notamment à la dernière Photokina. La société fait appel depuis quelques jours au financement participatif via Kickstarter afin de pouvoir lancer la fabrication à grande échelle du produit. Selon le type de film que vous souhaitez développer, il faudra opter pour un module « 120 » ou « 135 », voire pour les deux si vous êtes un inconditionnel de la pellicule.
Ars-Imago propose sur la page du projet des bundles de tous types incluant un ou deux modules, des films et les différents bains de développement. À vous d’aller y faire un tour pour en savoir plus. À l’heure où ces lignes sont écrites, le projet Lab-Box est en financement depuis quatre jours. Les concepteurs demandaient 70 000 € : ils ont pour l’instant récolté près de 300 000… et la campagne de financement se termine dans un mois.
Comme toujours, il faut garder en mémoire qu’en finançant le projet, vous faites un pari sur la sortie du produit. Rien n’empêche un entrepreneur indélicat de mettre la clé sous la porte, d’abandonner le développement du produit et de ne rien rembourser. Toutefois, Ars-Imago a bonne réputation et ce genre de mésaventure semble peu probable.
Actuellement, Lab-Box est proposé à partir 99 € avec un module (+19 € de frais de port), les livraisons devant commencer en septembre prochain.

Plus d’infos par ici.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages