Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le Canon EOS 5D Mark II de A à Z

20/09/2009 | Benjamin Favier

20/09/2009- Un an après l’annonce de l’EOS 5D Mark II, voilà un ouvrage qui comblera les possesseurs du reflex semi-pro de Canon.

Au-delà du précieux décryptage qu’il offre sur le plan photographique, Obtenez le maximum du Canon EOS 5D Mark II se démarque par une approche approfondie de la vidéo. Souvent négligée ou traitée en quelques pages dans la plupart des livres de ce type, cette fonction a ici droit à un chapitre entier. Qui a même été rogné, pour ne pas excéder le nombre de pages prévu ! Un complément gratuit (pour les possesseurs de l’ouvrage) est ainsi disponible sur le site de l’éditeur, Dunod. Une partie riche d’enseignements. Sous la houlette des deux auteurs, dont Claire Riou, collaboratrice au Monde de la Photo et grande connaisseuse de l’univers des caméscopes, on apprend foule d’astuces, sur les plans technique et ergonomique. De petits encadrés viennent mettre en lumière les points les plus importants, comme l’interdiction de filmer en position verticale, réflexe pourtant naturel pour un photographe, ou les raisons de préférer une mise au point manuelle. L’enregistrement du son passe aussi sur le billard, avec ce constat à étendre à tous les reflex dotés de la vidéo : les micros internes sont de piètre qualité. De nombreuses solutions externes sont abordées.

Regard critique

Critiques, les auteurs le sont quand il faut (absence de flash intégré). On apprécie notamment le chapitre consacré aux tests optiques sur le 5D Mark II, qui se montre exigeant, avec un capteur de 21 Mpxl. À la baguette, Jean-Marie Sepulchre. Mesures et schémas à l’appui, les optiques emblématiques de la série L n’échappent pas au regard critique de notre testeur. On bénéficie en outre de conseils sur l’achat de matériel d’occasion, ainsi que d’un précis exhaustif aidant à ingurgiter le jargon de la marque (EF, EF-S, IS…).
Ce livre ne se contente pas de présenter - fort bien - l’EOS 5D Mark II. Les différentes analyses et critiques sont assorties de propositions pertinentes. Jacques Mateos et Claire Riou élargissent le champ au-delà du boîtier. Le chapitre consacré à la vidéo, le plus riche que l’on ait pu lire jusqu’ici sur ce thème, se révèle indispensable. Si un aspect plus sobre n’aurait pas nuit à la couverture (étrange gestion des caractères dans le titre), le contenu est séduisant : maquette aérée richement illustrée, code couleur agréable pour distinguer les cinq chapitres. Le tout à un prix très raisonnable. Incontournable.

- Obtenez le maximum du Canon EOS 5D Mark II
- Par Jacques Mateos et Claire Riou
- Éditions Dunod
- 320 pages
- 26,50 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • "Critiques, les auteurs le sont quand il faut (absence de flash intégré)."

    Lol ! Ca c’est de la critique... un flash popup sur un boitier semi pro... détail. Il y a des choses sérieuses à critiquer sur ce boitier mais le flash, soyons sérieux. Cette remarque ôte de la crédibilité a ce post et au livre lui même, je trouve. L’ouvrage souffre déjà d’une couverture d’une extrême laideur vraiment suspecte.
    Quand ensuite on apprend qu’il a été rogné pour ne pas dépasser le volume prévu...

    Je crois que ce post a l’effet inverse de celui escompté.

    • Bonjour,

      Votre sens de la nuance est remarquable.

      La phrase, dans le livre, indique deux raisons : déboucher un contre-jour et piloter des flashs externes. Des arguments parfaitement recevables et que tout utilisateur de bonne foi aura deviné sans qu’il faille les mentionner dans la chronique.

      Que le livre ai été rogné de quelques pages n’est évidemment pas à l’avantage de l’éditeur, je vous l’accorde. Mais les auteurs n’y sont pour rien et se sont évertués à infiltrer leur savoir-faire et ne pas écrire la paraphrase du manuel Canon. Et cela mérite plus de respect que vous sembler leur montrer.

      Mais peut-être avez-vous lu le livre pour étayer votre propos...

      Laurent

      PS. En plus, vos propos sont désobligeants pour Benjamin, car ils laissent penser qu’il recommande un livre (qu’il a lu !) sans discernement. L.

    • Bonsoir,

      un boîtier de la même catégorie comme le Nikon D700 propose un flash intégré, qui permet de piloter des flashs externes. Comme le nouvel EOS 7D, d’ailleurs. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un « détail ». Cependant, libre à vous de nous faire partager votre opinion, tant qu’elle est constructive…
      Concernant la couverture, elle ne rend vraiment pas justice au contenu. Il serait dommage de s’arrêter à ça. En outre, comme le dit Laurent dans son post, les auteurs sont plutôt victimes dans l’affaire, car ils auraient préféré proposer un chapitre entier ! Cela dit, la partie coupée est disponible gratuitement au téléchargement.
      Pour le reste, je vous renvoie à la réponse de Laurent, étant bien sûr totalement solidaire de son propos.

      Cordialement,

      Benjamin

    • hé hé hé voilà le cœur des vierges effarouchées qui se reveille... Bouhhhhh le vilain Canon sans flash alors que ce beau nikon avec son demi capteur et ses 12 méga ça c’est de la balle...

      Franchement ça devient risible de voir à quel point vous êtes payés par Nikon et sa pub... la preuve ? La petite étiquette noire et jaune en haut de mon écran. Et je ne suis pas inquiet dans la minute ou cette petite étiquette sera devenue rouge vos deux vestes se retourneront dans un très bel ensemble.

      Sachez simplement que dans "le monde" de la photo ça commence vraiment à se voir et à nous faire bien marrer.

    • « Nous » ? Votre courage vous honore. Pour la petite histoire, je ne possède que du matériel Canon (un EOS 5D sans flash…).
      Plus sérieusement, votre premier post - si vous en êtes l’auteur - avait le mérite de soulever un problème de fond. Le second, en revanche, n’apporte rien. Navrant.

      Les vierges effarouchées vous saluent.

      Benjamin

    • De plus en plus mort de rire... N’étant pas l’auteur du premier post c’est pour cette raison que je parle au pluriel... d’ou le "nous". La formulation de la phrase était claire, apprenez à lire, vos écrits n’en seront que meilleurs (si on peut parler d’écrits pour des copier-coller de dossiers de presse).

      Force est de constater que vous favorisez la plupart de vos annonceurs et pas les autres et ça se voit, je ne suis pas le seul à faire cette constatation ici.

      A force de ne pas voir ce que l’on vous montre, vous avez donc raison, je ne devrai pas vous (pluriel) qualifier de vierges effarouchée mais plutôt d’autruches qui restent désèspérément la tête dans le sable.

      A bientôt

    • En haut de ma page à moi, je vois effectivement un logo Nikon, qui est bien une pub mais celle d’une boutique parisienne.

      En dessous, il me semble reconnaitre un objectif Tamron. Encore au dessous un boîtier Fuji, puis un GROS visuel d’un livre à la gloire du Canon 5D Mark II ...

      Tout en bas je tombe enfin sur un post complètement crétin qui reproche au magazine d’être vendu à la Pub.

      "Moi on m’la fait pas, Môssieur, chuis pas tombé de la dernière pluie !!!" .... Parfois je vous plains ...

      Puisque vous êtes assez "sport" pour laisser tout le monde s’exprimer sur ce forum sans modérateur, continuez à nous informer et ne perdez pas votre temps à répondre à ces agressions stériles

      Bon courage

      Stan

    • Chez Stan,

      effectivement, la censure ne fait pas partie de nos pratiques. Merci de nous ramener à la raison. Et à nos priorités !

      Cordialement,

      Benjamin

    • Bonsoir

      Je découvre le fil de discussion. Et je dois dire que votre intervention m’amène à plusieurs commentaires.

      En tant qu’éditeur du site et du magazine LemondedelaPHOTO.com je tenais à vous informer que l’ensemble des fabricants d’appareils photo du marché sont annonceurs chez nous comme ils le sont chez mes confrères Chasseur d’ Images ou Réponses Photo.

      Je suis toujours consterné quand des attaques aussi insidieuses sont menés sous couvert d’anonymat. Je suis encore plus étonné quand ces personnes dénigrent notre travail et que je les retrouve mois après mois dans nos forums. Preuve que notre information ne semble pas si dénuée d’intérêt que cela....

      Le grand avantage d’Internet c’est que personne ne vous oblige à nous lire et le web foisonne de tellement de sites. Il est difficile alors de comprendre les véritables motivations de vos interventions diffamatoires si ce n’est un obscur dessein partisan. Les journalistes qui travaillent au journal sont d’une conscience professionnelle et d’un engagement que vous ne pouvez même pas soupçonner ! Et je tiens ici à leur témoigner ma solidarité et ma reconnaissance.

      Nous avons créé cette plate-forme non pas pour divulguer notre vérité mais pour encourager un débat sein et sincère entre passionnés. Certes nous émettons des avis ; et en cela nous espérons par nos conclusions provoquer un échange ou chacun pourra se faire son idée.Vous salissez cet esprit et cela m’ennuie profondément. Vos pseudo allégations sont tout simplement ridicules et infondées.

      Le mois dernier plus de 335 000 lecteurs ont consulté les pages de notre site. Avouez que si notre information était aussi dénaturée et vendue à nos annonceurs il serait difficile de parvenir à un tel résultat.Par vos insinuations vous insultez non seulement les professionnels que nous sommes mais également cette communauté de lecteurs.

      Faire la part des choses, cela exige sang froid et intelligence. Deux qualités dont visiblement vous ne débordez pas.

      Vous signez votre dernier post d’un surprenant "À bientôt". Vous pouvez expliquer ?

      Je crois que définitivement le ridicule ne tue pas...

      Vincent Trujillo
      Directeur des Publications LemondedelaPHOTO.com

    • Argumentation classique et navrante du directeur de publication qui vend sa salade, je ne vous le reproche pas tout le monde doit vivre. Je fais simplement état de faits persistants dans votre publication que je semble ne pas être seul à constater.

      Votre journal est d’une partialité totale avec vos annonceurs, c’est la raison pour laquelle je ne l’achète plus et que je consulte ici (gratuitement) de simples copier coller des dossiers de presse que vous recevez, informations que je croise avec d’autres sites et qui sont souvent identiques à la virgule prète... cela me suffit largement. Je ne dénigre pas je donne un avis.

      Maintenant que vous fassiez votre petit numéro de grand patron de presse avec à la clef la dénonciation de l’anonymat me fait franchement marrer.

      Un moyen simple contre ces odieux anonymes qui souillent votre image de blanche colombe... Faire payer un abonnement pour s"exprimer ici... Mais là c’est une autre histoire car de fait la diffusion serait contrôlable un peu à la manière d’un OJD si vous voyez ce que je veux dire.

      Et là outre le fait que vous devrez avoir de vrais clients a qui il faudra vendre du vrai journalisme et autre chose que du blabla, il vous faudra convaincre l’annonceur de payer pour de la pub bien comptée et nous serons peut être loin des milliards de lecteurs qui vous lisent quotidiennement...

      Trop dure la vie non !? Une autre chose qui me fais bien marrer et qui est significative c’est que tout directeur de la publication que vous êtes vous paumez un temps monstrueux à répondre à un glandu comme moi et là, Vincent je dis :
      ATTENTION...
      L’actionnaire ne va pas être content de payer des millions d’euros à un DIRECTEUR pour éxécuter les basses tâches et défendre mordicus ses stagiaires. Noooonnnnnn mais !

    • Vous semblez bien informé...

      1. LemondedelapHOTO.com a été fondé avec des capitaux propres. Nous devons rendre de compte qu’à nous même = 1 ère allégation

      2. Nous n’employons aucuns stagiaires à ce jour. = 2ème allégation.

      3. Je vous mets au défi de signaler dans ce forum un copier / coller de communiqué de presse publié sur ce site = 3ème allégation

      4. "informations que je croise avec d’autres sites et qui sont souvent identiques à la virgule prète" . Je veux bien également que vous nous citiez vos sources car ça m’intéresse de lutter contre le plagiat étant donné que bien souvent nous sommes les premiers à publier = 4ème allégation

      5. Répondre à ces lecteurs n’est pas à mon sens, je vous cite "paumez un temps monstrueux" = 1ère ineptie

      Cher visiteur ( car vous n’avez rien d’un lecteur en effet) passez votre chemin car je commence à me demander où vous voulez vraiment en venir. Tout porte à croire que vous travaillez dans le métier et que vous déversez ici dans ce forum une aigreur bien suspecte ....

      Vincent Trujillo
      Directeur des Publications

    • Entreprendre une joute verbale avec un journaliste ou un directeur de publication est une bouffée d’existence pour le premier premier "glandu" venu bien planqué derrière son ordinateur et vous n’êtes pas le premier forum à en faire les frais

      C’est tout en votre honneur de ne pas refuser le débat mais une suppression pure et simple de la bile vomie par ces individus permettrait de ne pas polluer ce forum

      L’histoire est pleine de gens qu’on aurait dû censurer, on ne vous en voudra pas

      Marco

    • Cher Marco

      Il y a beaucoup de vérité dans ce que vous dites.

      Je vous rassure, c’était ma dernière intervention avec cet individu dont tout le monde aura compris (j’espère) les intentions malhonnêtes et gratuites.

      La vérité c’est que vous êtes de plus en plus nombreux à nous soutenir et c’est la notre plus grande récompense.

      Un grand MERCI à nos lecteurs qui font que chaque mois notre aventure éditoriale et communautaire est possible.

      Cordialement

      Vincent Trujillo
      Directeur LemondedelaPHOTO.com

    • Je partage ce point de vue. Toute personne intelligente aura compris que les critiques formulées ne volaient pas très haut et n’avaient surtout aucun intérêt et aucune pertinence. N’en soyez aucunement affectés, c’est le propre d’un site ouvert. Merci pour le livre et vos articles.
      Olivier MAHY

    • Tout-à-fait d’accord pour la couverture. C’est très eighties. Et puis le flash intégré ne sert jamais, au grand jamais.
      manu

  • "(...) une approche approfondie de la vidéo (...) souvent négligée (...)"

    ça, on peut le dire !

    Canon continue de nous fourguer le logiciel Digital Photo Professional depuis toutes ces années pour lire et traiter les RAW (logiciel qui est un peu mieux qu’avant, avec le temps), mais, non content de faire un max de pub et de campagne marketing sur la Vidéo HD du 5D Mark II, Canon ne se donne même pas la peine de livrer avec le boitier un logiciel, même minimum, pour lire et monter les Vidéo !

    Scandaleux !

    Du coup, si on veut pas tomber dans les logiciels gratuits (après tout, on est des pro, puisqu’on a le 5D Mark II avec Vidéo HD...), ben y a plus qu’à passer des heures sur le web pour trouver un logiciel Vidéo digne de ce nom, et qui bugue pas, car en HD, ça pèse un âne mort, un clip vidéo avec le 5D Mark II...

    PS : pas la peine de lire ce livre : ça fait des mois et des mois que j’utilise le 5D Mark II dans toutes les conditions, et à tous les modes possibles et imaginables, et le constat est accablant :

    il surexpose sans arrêt, pour un oui ou pour un non...

    Et on oublie, évidemment, la mise à jour du Firmware du 5 D Mark II pour les problèmes d’aberrations chromatiques dans le mode sRAW juste quelques mois après sa sortie, on oublie aussi la mise à jour du Firmware du 5 D Mark II pour la Vidéo, justement, etc.

    Scandaleux, pour un appareil de cette gamme, et surtout de ce prix...

    ’bécile : 21 millions de pixels ou pas, j’aurais du garder mon 5D...

    D’ailleurs, je connais plein de photographes qui ont revendu leur 5 D Mark II pour reprendre leur ancien 5 D.

    Exactement la même chose qu’avec le PowerShot G10, qui, lui, est le compact "expert" du bruit et des aberrations chromatiques en tous genres :

    Canon va redescendre (encore) avec le G11, pour retomber à 10 millions de pixels au lieu de 14,7, car le capteur, il les supporte pas, les 14,7 millions de pixels...

    Tout ça pour ça...

    NB : tiens, du coup, je vais sûrement reprendre mon vieux boitier argentique Canon, avec mes bonnes vieilles pellicules diapos Velvia et Provia...

    http://www.fx-images.com

    Blog : http://www.wmaker.net/fximageswebzine/

    "Le Monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient".
    Le Bouddha.

    Voir en ligne : http://www.fx-images.com

    • mmm... mon cher FX, si je partage une partie de tes critiques sur le G10 cf ceci :

      http://www.macandphoto.com/2009/09/test-terrain-canon-g10-dans-la-jungle-en-attendant-le-g11.html#comments

      ...je ne trouve pas que mon 5D Mk2 surexpose tant que ça.

      Tout cela me surprend.

      Peut-être la régularité de son expo ne rivalise-t-elle pas avec un D300, mais de la à dire qu’il surexpose souvent, je ne te suis pas.

      Voir en ligne : Exposition du Canon EOS 5D Mk2

    • Bonjour François Xavier,

      C’est la 2ème fois que je lis dans un post quelqu’un qui dit avoir ses images toutes surexposées. Je te crois tout à fait.

      Pour le livre on en a utilisé 2, achetés ds le commerce, à 2 endroits différents à des périodes différentes et avec des n°s de série très différents.

      Nous n’avons jamais observés de tels soucis, par ailleurs, on a justement tenté toutes sortes d’expo : lac, sous bois, montagne, contre jour et on ajustement trouvé qu’il s’en sortait bien. Dans la lignée du 1000D qui nous avait très étonné.

      Si tu peux me transmettre des infos détaillées avec le fichier d’origine, je le ferais remonter au Responsable produit.

      Pour la Vidéo, tu n’as pas du essayer car Zoom browser te permet de les lire parfaitement fluide alors que la plupart des lecteurs du marché (et on en a essayé un paquet !!) présente des sautes d’images, remarque que c’est pas clairment explicite ds la doc, je te l’accorde.

      Comme pour les caméscopes, les logiciels de montage digne de ce nom sont des softs spécialisés et Canon n’ira pas dans cette voie, ils n’y ont strictement aucun intérêt (commercial ni technique) avoir un Zoom browser embarqué sur ton notebook pour visualiser (vite fait à l’hotel) des rushs à l’autre bout du monde, ça suffit largement.

      Cela dit, il faut être conscient d’un point en ce qui concerne la vidéo (et arrêter de crier "au scandale") Canon a ouvert une voie, tout n’est pas parfait, comme les 30 images sec... qui a (va) été corrigés ds le prochain firmware à la demande des utilisateurs. La peinture est à peine sèche....

      Nous sommes en contact avec des vidéastes (on va les appeler comme ça) qui ont sautés tous ensemble sur le 5D MKII pour faire de la captation, je les entends moins râler que les autres (les autres sont ceux qui ne l’utilisent pas mais ont toujours quelque chose d’intelligent à dire sur un sujet qu’ils ne maitrisent pas)

      A plus tard pour la suite de cette intéressante discussion, j’aime bien les échanges constructifs et à condition qu’on ne parte pas dans les superlatifs de comptoir.

      jacques M

    • J’y vais de mon p’tit lien perso aussi !
      Merci françois-xavier je n’avais pas saisi ta remarque sur le site de jean françois ;-) Et je serais ok avec toi sur le fait que le 5D2 a tendance avec moi aussi à surexposer, mais je ne suis surement pas au niveau d’utilisation et d’expertise que toi FX et de JF.

      Voir en ligne : Latelier12 - mon expo photo perso

    • Merci pour ces infos complémentaires Jacques !
      Cela donne un peu plus envie d’ouvrir le livre (effectivement au premier jet d’oeil.. on a envie de le refermer direct !) et de s’essayer à la vidéo...
      Je vais suivre avec attention cette discussion si elle a la chance de se poursuivre !!

      Voir en ligne : Latelier12

    • Mouais…

      Et bien moi, je l’ai lu ce livre et je suis loin de partager l’enthousiasme du chroniqueur...

      Je regrette que les textes "coupés au montage" dans la rubrique sur la vidéo ne soient pas les innombrables redites ou les éléments recopiées dans le mode d’emploi. Ca fait désordre. Ou encore les X pages de détails techniques sur le codage et qui n’ont rien de concret pour les photo-hypothético-vidéastes que nous sommes. Vous voulez en venir où ? Franchement, c’est effrayant et ça ne relate en rien du potentiel du boîtier en la matière, encore moins de la façon d’aborder la chose. Bref, ça fait peur au lieu de donner envie.

      Le reste n’est pas trop mal, mais ce qui se veut technique est souvent raccourci, parfois jusqu’à l’absurde et les (rares) photos sont presque aussi moches que la couverture.

      Faudrait que les auteurs se rendent compte que les lecteurs ont le mode d’emploi de leur appareil et qu’ils attendent autre-chose, surtout sur un appareil annoncé expert/semi pro (même sans flash intégré).

      Bref, passablement déçu...

      Georges

    • Salut Georges,

      je vais te dire une chose, la main sur le coeur et les yeux dans les yeux : il n’y a pas une ligne de recopiée du Manuel, pas une seule !!

      Les "X pages sur le codage" c’est une blague, tu es sur que tu l’as lu ? tu peux me donner les n°s de page stp ?

      Alors comme ça, tiens une question : tu sais passer de 30 images/sec à 25 ?

      Sinon "les points techniques simplifiés jusqu’à l’absurde", je veux bien un exemple, on est perfectible, on en doute pas une seconde. Le soucis, c’est que ce ne seront pas les mêmes points pour toi que pour un autre...

      Tu n’as jamais du écrire d’ouvrage, si ? non ? c’est toujours les même questions fondamentales :

      - on écrit pour qui ? les aficionados des forums ou les acheteurs lambda qui peinent à piger le manuel et qui se sont fait plaisir ?

      - on veut parler de quoi ? faire 3 pages sur les collimateurs d’assistance et 2 sur Cfn IV-1 ?

      Bref, soit tu fais un livre pour ceux qui n’en ont pas besoin (enfin souvent c’est ce qu’ils croient) car ils passent du temps à apprendre la photo sur les forums et connaissent surement le manuel par coeur. Soit tu le fais pour les gens qui font simplement des photos mais qui ne sont pas à l’aise avec les forums, les manuels indigestes ou tu fais un mixte des 2.

      Dans tous les cas on aura des critiques, dans tous les cas... Toute l’équipe s’est "déchirée" pour sortir le mieux, l’éditeur a bossé une nouvelle maquette en prenant en compte les remarques fondées de certains retour de lecteurs. On a écouté ce que demandaient les acheteurs de 5D MKII (pas forcément ceux qu’on entends le plus sur les forums)

      Tu mets plus de photos ? ok, mais alors tu coupes du texte, sinon tu augmentes le prix. Tu vois l’équation, non c’est pas simple. Tu fais des petites fiches avec photos, ok c’est joli mais ça sert à quoi ? concrètement ?

      Bref, tu auras compris, il n’y a pas de recette miracle qui permet de satisfaire tout le monde et on entends toujours les mêmes râleurs.... les spécialistes du Yaka et du Fokon.

      Alors bon....

      @+ bientôt.

      Jacques M

    • Salut Jacques

      Je comprends ton discours et tes arguments, bien exposés, me donneraient plutôt envie de lire ton bouquin (mais je ne suis pas canoniste ;)

      Je me suis frotté à l’exercice d’écrire pour les photographes. Régulièrement en presse, puis dans un livre. Il est effectivement très difficile de trouver le bon ton entre le débutant qui investi dans un bouquin pour mieux comprendre et l’expert qui cherche l’info qu’il n’a pas trouvée ailleurs.

      En plus, il faut tenir compte de l’avis de l’éditeur qui aimerait que son livre se vende et qui a le dernier mot en cas de divergences d’opinions.

      Perso, la couv ne m’attire pas non plus. Mais j’ai l’exemple d’un bouquin qui a cartonné avec une couv sur laquelle je n’aurais pas parié un kopek alors, … !

      En tous cas, content que vous vous soyez réapproprié le sujet de ce forum après quelques dérives un peu pénibles.

      Good luck

      Gaetan

    • à Jacques M.

      Bonjour Jacques,

      Ton propos est vraiment sincère et donne envie de t’aider à perfectionner l’efficacité de ta prose technique. Je vais, en tous cas, lire ton livre !

      JC

    • "La main sur le coeur et les yeux dans les yeux"… Pffff… C’est pathétique.

      Un procès étant vite arrivé, évidemment vous avez bien veillé à ne pas recopier le mode d’emploi (encore qu’on puisse discuter de la page 77, entre autres...), mais vous y êtes allé de votre petite paraphrase ici et ailleurs. Un exemple en soi disant "astuce" page 121. Manque de bol, la description que vous faites est fausse, à l’inverse de la manipulation du boîtier. De plus, savoir comment activer tel ou tel réglage est du domaine du mode d’emploi (livré avec l’appareil) et je le répète, on attend autre-chose d’un livre un minimum sérieux.

      Pour ce qui est du numéro des X pages de codage, c’est 286 à 293 (incluses)
      Et malgré leur lecture, je ne sais toujours pas convertir une vidéo de 30 à 25 images par seconde. Mon logiciel, lui, si.

      Je n’ai peut-être jamais écrit de livre, mais j’en ai lu d’infiniment mieux faits et de plus sérieux. Par des gens compétents qui prennent au moins le temps de structurer les informations et de les vérifier. Mais quand je vois ce que certains sortent, je me dis que je ferais bien d’envoyer quelques CVs ici et là.

      Avant de vous lancer dans le Zone System, l’échantillonnage sur 14 bits l’exposition à droite (que vous avez tous raccourcis jusqu’à l’absurde), vérifiez déjà vos explications sur les bases, la mesure de lumière par exemple. Je cite "La mesure est faite en luminance, le décodage des couleurs par la matrice de Bayer n’’ayant pas encore été appliqué au moment de la mesure par la cellule" (mesure évaluative page 52) C’est absolument faux dans la mesure (!) où la mesure est réalisée par une cellule indépendante du capteur de prise de vue et sans aucun lien avec la mosaïque de Bayer. Vous confondez allègrement définition et résolution,

      Au lieu de vous demander pour qui vous écrivez, posez-vous la question de savoir si vous en avez les capacités (techniques et stylistiques) ! Ou alors faites-vous relire par quelqu’un qui sait de quoi il parle. Et pour mettre plus d’images sans monter le prix du livre, relisez-vous, coupez les innombrables redites, vous gagnerez déjà au moins 15 pages...

      Ce livre est une imposture !

      Georges

    • Nous avons lu avec intérêt vos considérations. Nous ne sommes évidemment pas d’accord, et nous relevons des quantités d’inexactitudes dans vos propos, mais chacun a le droit d’exprimer une opinion même si le ton particulièrement désagréable que vous employez révèle plus de vanité que de compétence.

      Claire Riou

    • bonjour je suis tout nouveau possesseur d’un EOS 5D MARK 2 que j’ai acheté d’occasion et j’avoue ne pas avoir remarqué de surexposition
      j’ai été par contre stupéfait de la qualité en macro quel régal et je suis un fan du grand angle et je retrouve enfin les sensations que j’avais en argentique
      pour la photo de monuments et de paysages avec le zoom 12/24 (je suis un admirateur des photos au grand angle de Jean Loup Sieff notamment sa série
      sur la vallée de la mort en noir et blanc etc etc )
      (je l’avoue j’utilise encore mes boitiers argentiques régulièrement)

      je viens de faire aussi plus de 1000 photos pour un mariage au flash et je suis aussi très content de la qualité des photos au flash avec le cobra pas une seule fois les yeux rouges et les visages ne sont pas crâmés par contre là je dirais que parfois au contraire il y a de la sous exposition mais du fait que dans les églises et les mairies il n’y a pas de reflexion sur les murs(les pièces étant trop grandes ) et donc j’aurais du prévoir de surexposer un peu malgré le Fash TTL
      mais en RAW il n’y a pas de souci je rattrape sans problème

      pour le logiciel de développement RAW si quelqu’un peut me conseiller un super logiciel (dont il a a l’expérience et dont il est très content je suis preneur)

      je viens justement d’acheter deux bouquins un sur le RAW et un autre sur le EOS 5D MARK 2 mais pas celui dont il est question et un sur la photo HDR
      qui est un fantasme pour moi depuis des années et je vais emporter tout ça à dévorer pour mes vacances

      par contre je ne suis pas un Ayatollah de Canon et j’avais acheté le "frère jumeau" du G10 le NIKON P 6000 et qui avait un capteur de 13 millions de pixels
      et c’est vrai que j’avais été très déçu par le capteur très bruité dés que la sensibilité augmentait en plus le GPS intégré était poussif et peu fiable un gadget
      peu intéressant en définitive et j’ai racheté à la place un bridge NIKON P 100 très sympa quand on part en week end et que l’on ne veut pas se casser le dos
      ave le reflex et tous ses objectifs (j’ai un sac a roulettes LOVE PRO heureusement) mais le bridge Nikon ne fait pas le RAW
      mais si on a que des monuments et des paysages a photographier c’est léger
      par contre je fais souvent de la randonnée en montagne et on aimerait un bridge qui soit moins fragile et protégé du ruissellement de la pluie de la neige
      etc j’ai pu photographier des chamois et notamment des familles avec les petits chamois trop mignons grâce à l’amplitude du zoom ,sans les effaroucher
      je suis étonné qu’OLYMPUS qui fait de très bons appareils compacts baroudeurs et qui a une grosse expérience des bridges(souvenez vous c’est OLYMPUS qui faisait des bridges argentiques les IS qui étaient très côtés ) je disais que je rêvais qu’OLYMPUS sorte un bridge pour baroudeurs cela je pense comblerait tous les amateurs de montagne comme moi ou les amateurs de voile aussi (dont je fais partie aussi) car les zooms des compacts sont limités en amplitude et emporter le reflex c’est galère (et risqué)
      mais j’ai fait de jolies photos avec le Mu 6000 tough Olympus en montagne et je suis étonné de la qualité des macros que j’avais faites au printemps il y a eu cette année du fait de la météo une "explosion " de fleurs sauvages toute aussi belles l’une que l’autre et je ne savais ou donner de la tête tellement il y en avait
      heureusement j’avais une carte de 4 Gigas
      bon je pense qu’il faut prendre tout ce qu’il y a de bon dans chaque marque et savoir détecter les points forts dans chaque marque pour des utilisations particulières
      et puis laisser de côté ce qui ne va pas dans une autre marque
      et ne pas avoir d’œillères et être un photographe heureux !! et que le forum devrait être un échange de bons conseils ,d’astuces de bonnes adresses et de "coups de main" et éviter les polémiques stériles
      bonne photos a tous et merci d’avance à ceux qui voudront bien me répondre pour me donner des conseils avisés sur l’utilisation du CANON EOS Mark 2

    • Bonjour.
      Loin d’avoir votre talent à tous, je suis possesseur d’un Mk2 depuis Noël seulement. Auparavent j’avais un 30D dont je développais les RAW avec DxO Optics pro V6
      et j’ai dû investir dans une mise à jour vers "élite 7". Ainsi je m’affranchis de DPP de CANON. Si vous le connaissez, qu’en pensez vous ? Dans le cas contraire il existe une version d’essai qui n’est pas réduite.http://www.dxo.com/fr/photo/dxo_optics_pro/introduction
      Je viens de découvrir ce forum ce qui explique un temps de retard. Vos débats animés montrent votre passion pour la photo.
      Concernant le 5D Mk2 j’apprécie entr’autres la possibilité de créér un mode personalisé directement accesssible via la molette supérieure(j’ai préparé un mode pose longue) . Je cherche une "Bible" du 5 D Mk2, j’ai donc lu vos discussions.
      Un boîtier peut il être parfait ?
      Trés cordialement.

  • Bonjour , MOI le photographe amateur absolu , qui apprend toute le jours je remercie le site pour toutes les informations ....

    • Bonjour Mike, vos liens sont très intéressants, et je vous remercie de votre contribution au débat. Mais je pense que vous n’avez pas encore eu l’occasion de lire notre livre, et particulièrement le chapitre supplémentaire offert, car notre livre – tout en français - contient davantage de tutoriaux que les sites anglophones que vous indiquez. Nous allons plus loin sur la question de l’enregistrement du son, du montage et sur les autres sujets abordés, et nous expliquons où trouver les accessoires évoqués en France (y compris en location, avec une idée des tarifs).

      Nous proposons dans notre ouvrage au total 90 pages (chapitre offert compris) dédiées entièrement à la vidéo. C’est plus que tout autre livre pratique dédié à un reflex qui filme, et ces pages sont d’ailleurs valables également pour les possesseurs d’un autre reflex-vidéo que le 5D Mark II…

      Il est évidemment dommage pour nous que le sommaire complet du contenu d’Obtenez le maximum du Canon EOS 5D Mark II (chapitre en ligne compris) ne figure pas dans le livre ni sur le site de l’éditeur (cela devrait changer, nous a-t-on dit), car vous verriez qu’on y trouve une méthode concrète pour prendre en main facilement les logiciels de montage, avec un pas-à-pas pratique basé sur un logiciel peu coûteux (75 € environ, contrairement à la suite Final Cut Studio préconisée par Philip Bloom qui est très puissante, mais qui coûte quand même la bagatelle de 1000 €. De plus, Philip Bloom n’explique pas comment on monte avec Final Cut Pro, et son DVD d’explications supplémentaires vaut entre 120 $ et 175 $…).

      Nous expliquons notamment comment réaliser ses premiers montages, comment réussir ses transitions et raccords et comment les penser dès la prise de vue lorsque c’est possible...

      Quant à la méthode de Philip Bloom pour passer de 30 i/s. à 24 i/s. avec la suite Final Cut, c’est évidemment très intéressant, et c’est, à vrai dire, un dérivé d’une des deux méthodes dont nous donnons un aperçu dans notre livre pour passer de 30 i/s. à 25 i/s. Du reste, cette manipulation n’est pas forcément nécessaire (rassurons les très nombreux possesseurs de 5D Mark II qui ne vendent pas leurs images à des télés pour une diffusion broadcast)...

      Pour revenir un peu à ce qui a été dit plus haut dans la discussion (pas par vous, rassurez-vous, cher Mike, le passage de 30 à 25 ou 24 i/s. n’est pas forcément indispensable, comme je le disais, mais lorsque l’on souhaite l’effectuer, il demande plusieurs manipulations. En effet, pour l’instant, il n’y a pas de logiciels grand public qui fassent l’opération "en un clic". Il ne s’agit pas simplement de couper 5 ou 6 i/s. (pour passer à 25 ou 24 i/s.) car cela provoquerait soit des sautes d’image et donc des saccades, soit des artefacts très marqués dans les mouvements (et pas toujours clairement visibles en basse def sur le web, c’est pourquoi certains spectateurs ne s’en rendent pas compte et croient que l’opération est plus simple qu’elle ne l’est en réalité)... de plus, il faut réserver le son à part avant de le "recoller" après avoir fait varier le rythme des images vidéo, car sinon on provoque des sautes de son...

      Toujours pour rebondir sur ce qui a été dit plus haut dans la discussion, nous avons fait tout notre possible pour expliquer le plus simplement possible la différence entre la compression pour la vidéo (surtout en HD) et la compression de l’image pour la photo (cette question est importante, elle conditionne le montage. Nos explications constituent, je pense, un petit "scoop", puisqu’en général, on ne daigne pas l’expliquer aux lecteurs vidéastes amateurs, ou alors, dans des ouvrages qui restent uniquement théoriques et beaucoup plus compliqués). Nous avons souhaité mêler le plus possible le théorique et le pratique pour réaliser un livre, certes, copieux, mais dans lequel chacun peut picorer à son rythme. On peut, à tout moment, revenir en arrière et relire un passage qui a pu sembler sur le moment peut-être un peu aride à un débutant en vidéo, mais qui est finalement très concret puisque nous donnons les conséquences pratiques et la marche-à-suivre quelques pages plus loin.

      Quels logiciels utiliser en fonction de son ordinateur ? Comment apprivoiser un logiciel de montage vidéo pour la première fois ? Dans quels cas peut-on monter directement en HD native ? Qu’est-ce qu’un codec intermédiaire et en quoi est-il parfois pratique d’y recourir ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles le livre répond (ce qui n’empêche pas, bien entendu, de lire également des articles en anglais sur le sujet, tout en gardant à l’esprit que c’est déjà dit d’une autre façon et en français dans le bouquin. Mais je comprends bien que parfois, des manières d’expliquer différentes se révèlent complémentaires)...

      En tout cas, nous voilà plongés dans une grande discussion… Vous reprendrez bien du thé et des biscuits ?

      Bonne journée à tous !

      Claire Riou

    • Bonjour,
      J’ai lu, partiellement, ce meli-melo de questions/reponses/critiques/defenses...etc....

      Puisque ce post concerne le canon EOS 5D MkII, je veux juste apporter une information qui pourrait avoir son importance :
      Le Canon EOS 5D MkII est un vrai succès commercial. Aujourd’hui (01 juillet 2010) on ne trouve quasiment plus de 5D MkII sur le marché. Il y a rupture de stock.
      Impressionant pour un boitier a 1900 euro le bout, non ?
      Je sais que le reflexe numérique revient à la mode mais le concept même du 5D MkII quelque soit ses défauts attire bon nombre d’amateurs, professionnels, eclairés ou non.
      Cela signifie qu’il colle parfaitement à la demande du moment.
      Le reste c’est beaucoup de blabla pour rien.

    • Le Canon eos 5D MII est un reflex hors norme.
      Je vais me l’offrir pour noél, j’ai me suis persuadé de l’achat aprés avoir vu ses test vidéo d’un groupe de jeune très prometteur.

      http://www.dailymotion.com/playlist/x1hd00_Thenewvisionhd_ma-cite-mes-potes-ma-realite#videoId=xg53a6

      Merci Canon