Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le Nikon D300, quasiment professionnel

23/08/2007 | Laurent Katz

Il faudra patienter jusqu’en novembre, pour acquérir le D300, successeur du D200. Et débourser 1 749 €, ce qui reste un prix raisonnable quand on voit tout ce que propose ce modèle. Avec son capteur Cmos de 12 Mpxl, mais au format DX (APS-C), il offre des caractéristiques que seuls les modèles professionnels proposent, par exemple la visée à 100 %, quand cette catégorie d’appareils flirte avec les 95 -96 %. Obtenir réellement ce que l’on a vu dans le viseur est un atout considérable.

Même si son boîtier n’assure pas le même niveau de protection que celui du D3, il reste néanmoins tropicalisé. L’obturateur qi devrait supporter au moins 150 000 déclenchements et la technologie Expeed lui permettent de tenir des rafales à 6 im/s et même 8 im/s si l’on monte la poignée d’alimentation MB-D10. Au lieu de l’accu EN-EL3e, il faut employer celui du D3, le modèle EN-EL4. On sait grée à Nikon d’avoir conservé la visée à 100 %, l’écran 3 pouces VGA, la sortie HDMI (vidéo HD), le même capteur d’exposition à 1005 photosites et, s’il n’y a qu’un lecteur de CF, il est doté de la technologie UDMA, pour des transferts rapides. En plus, un petit flash assure les dépannages, capable de piloter sans fil des flashs distants.



- Les menus, selon leur catégorie, sont découpés en onglet. On remarque tout de suite leur richesse, d’autant que certaines options renvoient vers des sous-menus ou des écrans de choix. Heureusement, un système d’aide intégré apporte un éclaircissement sur le terrain.


- La visée en temps réel sur le LCD montre, à la demande, une grille de composition, la partie centrale reflétant la zone prise en charge par l’autofocus. Au bas, les paramètres de prise de vue.

- Les réglages d’optimisation de l’image font place à une représentation plus graphique et plus synthétique des paramètres portant sur le contraste, la saturation, la netteté, la luminosité et la teinte.

- En Noir & Blanc, les ajustements du contraste et de la luminosité sont inactifs, remplacés par l’ajustement facultatif d’un filtre et l’application, elle aussi optionnelle, d’une teinte de virage.

- La sortie HDMI est paramétrage selon les normes vidéos 480p, 576p, 720p et 1080i.


Principales caractéristiques
- Capteur Cmos DX de 12,3 Mpxl effectifs
- Système antipoussière
- Visée 100 %, grossissement 0,94x, dégagement 19,5 mm
- Écran LCD 3 pouces 640 x 480
- 6 im/s avec l’accu EN-EL3e (64 vues Jpeg, 21 Raw 12 bits ou 17 Raw 14 bits), 8 im/s avec l’accu EN-EL4a dans la poignée MB-10
- 200 à 3 200 Iso, extensions à 100 Iso et à 6 400 Iso
- Obturateur 150 000 déclenchements
- 30 s – 1/8000 de s
- Exposition P, S, A ,M
- Mesure de l’exposition matricielle couleur 3D II
- Capteur AF Multi-CAM 3500FX à 51 collimateurs
- Flash intégré NG 12
- Fonction LiveView
- Calibration des objectifs
- Active D-Lighting
- Optimisation d’image Picture Control
- Lecteur de carte CF, compatibles UDMA
- Prise USB High-speed
- Sortie video HDMI, Pal, Secam
- Compatibilité Wi-Fi
- 147 x 114 x 74 mm
- 825 g sans accu

Le site de Nikon

ET AUSSI
Retrouvez dans le dossier réalisé par Laurent KATZ un article sur les nouvelles technologies que Nikon a développé pour équiper ses deux nouveaux reflex numérique, le Nikon D3 et le Nikon D300.

Lire Des bonds technologiques attendus

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.