Publié le : 12/05/2011
Par : Laurent Katz

Le Panasonic G3 est en route

La troisième génération. Déjà ! Pleine de promesses avec un nouveau capteur de plus 16 Mpxl, un afficheur tactile et orientable, la Full HD, des assistances à la mise au point. Mais une optique de base qui n’a pas subi d’autre mue qu’esthétique.


Le G2 n’est pas encore mort, mais vive le G3 qui va lui succéder en juin et combler quelques petites frustrations suscitées par son ainé, un hybride que l’on avait bien apprécié dans son ensemble. À commencer par un volume réduit de 25 % sans que la taille du LCD n’en pâtisse. Il est même devenu multidirectionnel et tactile. Pour résumer, on a quasiment affaire à un GF2 avec un grip un peu plus proéminent et une protubérance sur le dessus abritant le viseur électronique. Toujours fondé sur un mini LCD de 1,44 Mpts offrant une image bien fine, grande, mais très contrastée. Panasonic indique que les effets d’arc-en-ciel que certains percevaient en raison d’un affichage séquentiel des plans RVB étaient diminués. Avec les pancakes F1,7/20 mm ou F2,5/14 mm, voilà un couple discret, sauf au déclenchement qui n’a rien de silencieux, obturateur à rideau oblige.

À l’image des reflex

Le nouveau capteur Live Mos produit des images en 15,8 Mpxl, au même niveau qu’un D5100 de Nikon. À la question de savoir si le surcroît de pixels se traduisait par un niveau de bruit à la hausse aux sensibilités élevées, Panasonic répond par un argument technique : un soin particulier apporté à l’électronique de transfert au niveau du photosite et de l’amplification du signal. Ce qui lui permet de revendiquer, image à l’appui, un meilleur rendu à 3 200 Iso, que les G2 et GH2.

Un autofocus affiné

Le G3 bénéficie d’un autofocus à détection de contraste rapide… et désormais actif en tout point de l’image, que l’on choisit du bout du doigt sur le LCD tactile. La mise au point, tant manuelle qu’automatique avec retouche de la distance, dispose d’outils comme une loupe mobile et de taille variable. Par ailleurs, les rafales ont progressé au niveau de la cadence : 4 im/s à pleine définition avec maintien de la visée et à 20 im/s, en 4 Mpxl et sans visée continue. Un mode restrictif, mais pas inutile quand le sujet ne bouge pas dans le cadre (un golfeur, un enfant qui court vers soi…). L’autofocus est bien sûr permanent en vidéo. Il assure également le suivi d’un sujet que l’on a pointé du doigt sur le LCD, en se basant sur la différence de couleurs avec l’arrière-plan. Ne comptez donc pas l’appliquer au petit chaperon rouge gambadant au milieu d’un champ de coquelicots.

En matière d’interface, le G3, bien qu’équipé d’un afficheur tactile (pas multipoint), présente une ergonomie plus adaptée à un usage expert que ne l’est le GF2. Simplement parce que le barillet des modes d’exposition a été maintenu et que deux touches sont même programmables.

On sait que le processeur Venus Engine FHD est bourré d’intelligence. Pour corriger à la volée les défauts optiques et gérer les automatismes. Il embarque le D-Range, qui se charge de ressusciter les détails dans les noirs bouchés et les blancs écrêtés. Comme le D-Lighting de Nikon ou le DRO de Sony. Des techniques éprouvées. La fonction iA, qui optimise le paramétrage après une analyse de la scène dans toutes ses composantes (luminosité, éclairage, distance, mouvement) est prolongé par un mode iA+. Pas comme chez Sony qui, avec le système Auto Intelligent+, amène un HDR automatique ou un empilement d’images pour réduire le bruit d’une scène nocturne. Ici, l’évolution permet au photographe d’intervenir sur la profondeur de champ, la luminosité et la couleur, de manière très simple.

La vidéo est passée au stade de la Full HD avec son stéréophonique, réglage du micro interne et affichage d’un vumètre. Mais pour ne pas trop empiéter sur les plates-bandes du GH2, il n’y a pas de prise micro et le niveau minimal de compression est plus élevé. Mais pour qui privilégie la photo, le petit nouveau, en finition noire ou chocolat, a bien des atouts, avec un prix un peu plus élevé que ce celui d’un kit reflex d’entrée de gamme (700 € avec le 14-42 mm).

Une fausse nouvelle optique

Le zoom 14-42 mm du kit de base s’est vu doté d’une modification cosmétique : le fût est totalement noir, simplement agrémenté d’une couronne métallisée. S’il embarque le système de stabilisation Mega OIS, il ne bénéficie pas de techniques lui apportant le même silence de fonctionnement que le 14-140 mm, estampillé HD, signifiant qu’il ne va pas perturber la vidéo par des nuisances sonores. Il serait temps que Panasonic mette en chantier un transstandard moins ambitieux en amplitude de focales, mais plus abordable.

Quelques éléments de l’interface

- Formats et définition
Pour chacun des ratios largeur/hauteur (4/3, 3/2, 16/9 et 1/1), le G3 propose trois tailles d’image. Par exemple 16, 8 ou 4 Mpxl pour le format 4/3.
- Touches de fonction
Deux touches sont programmables, chacune sur une commande à choisir parmi dix-sept. Au chapitre desquelles le testeur de profondeur de champ ou l’affichage de la grille de composition.
- Réglages vidéos
Bien que Panasonic ne revendique pas pour le G3 les capacités du GH2, les réglages sont abondants, incluant la définition, le mode de mise au point ou encore des ajustements pour moduler le rendu de l’image.
- Réglages du son
Cela sans devenir une constante sur les hybrides de la marque, afficher un vumètre pour évaluer le niveau sonore et permettre d’ajuster au mieux la sensibilité des microphone stéréos.

- Marque : Panasonic
- Modèle : G3
- Prix : 600 € nu, 700 € avec F3,5-5,6/14-42, 1 000 € avec F3,5-5,6/14-42 et F4-5,6/55-200
- Site : www.panasonic.fr

LIEN COMMERCIAL : Achetez ce produit sur Amazon
Panasonic Lumix DMC-G3 - Compact hybride - boitier nu - 16 Mpix - Noir - Livraison Gratuite : 537,90 €

Fiche technique

- Capteur : LiveMOS 17,3 x 13 mm, 16,6 Mpxl, format 4/3
- Définitions photo maximales : [4:3] 4 592 x 3 448 [3:2] 4 576 x 3 056 [16:9] 4 576 x 2 576 [1:1] 3 424 x 3 424
- Définition vidéo maximale : 1080i (25 im/s, AVCHD)
- Stabilisateur : -
- Antipoussière : Oui
- Protection du boîtier : -
- Sensibilités : 100-6 400 Iso
- Formats de fichiers : Jpeg, RW2, MTS, MPO
- Monture : Micro 4/3, coeff. mult. 2x
- Mise au point  : Automatique, automatique continu, manuelle ; 1 ou 23 zones (choix auto), tout point de l’image (choix manuel) détection de visage, suivi
- Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, iA
- Type de mesure : Évaluative multizone (144) pondérée centrale, ponctuelle, IL 0-18
- Compensation d’exposition : +/-5 IL par 1/3 IL
- Bracketing d’exposition : 3, 5 ou 7 im, à +/-2 IL, par 1/3 ou 2/3 IL
- Vitesses : 1/4 000 à 60 s, synchro X 1/160 s
- Rafale : 4 im/s avec visée en 15,8 Mpxl (7 Raw, illimité en Jpeg), 20 im/s sans visée en 4 Mpxl
- Balance des blancs : Auto, préréglée (5), manuelle (2), correction bleu/ambre ou vert/magenta, 2 500 - 10 000 K, bracketing
- Réglages divers : Mode Films (contraste, saturation, accentuation, bruit)
- Flash intégré : NG 10,5 (100 Iso)
- Compensation d’exposition au flash : +/-2 IL par 0,3IL
- Visée : Électronique (1,44 Mpxl,100 %, grossissement 1,4x/0,7x, dégagement 17,5 mm)
- Moniteur : LCD tactile 3 pouces/460 kpts orientable
- Affichage : Zoom 16x maxi, index (12 et 30 im.), hautes et basses lumières, calendrier, diaporama
- Stockage : SD/SDHC/SDXC
- Microphone : Sstéréo avec réglage et vumètre
- Connectique : Micro stéréo, Hi-speed USB/vidéo, mini HDMI, télécommande
- Personnalisation : 2 config. utilisateur, 2 touches
- Logiciels : PHOTOfunStudio 6.2 HD Edition, Silkypix Developer Studio 3.1 SE
- Accessoires fournis : Accu et chargeur/adaptateur secteur, bandoulière, câble USB/vidéo
- Alimentation : Un accu Li-Ion (7,2 V, 1 010 mAh)
- Dimensions/poids : 115,2 x 83,6 x 46,7 mm/544 g (avec accu, SD et zoom 14-42 mm)

LIEN COMMERCIAL : Achetez ce produit sur Amazon
Panasonic Lumix DMC-G3 - Compact hybride - boitier nu - 16 Mpix - Noir - Livraison Gratuite : 537,90 €

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]