Publié le : 18/03/2011

Le piqué

Le test a été effectué avec un boitier K5 en style d’image « Lumineux » ce qui est la valeur par défaut. Le piqué est légèrement supérieur en JPG qualité maximale qu’en PEF développé par le logiciel Pentax d’origine, ce sont les premières valeurs qui sont retenues pour nos tableaux. Aux courtes focales, le piqué est de très haut niveau, si l’on ferme le diaphragme d’un cran voire deux en paysage, alors que les zones du centre et des tiers sont toujours très bonnes voire excellentes. Les bords restent de très haut niveau mais on sera plus circonspect sur les angles. A 70 mm et surtout 135 mm le rendement des bords et angles se dégrade, alors que le centre reste toujours très bon ou excellent, du fait notamment d’une montée significative de l’aberration chromatique. A 70 mm il vaut mieux choisir F11 pour du paysage bien détaillé et à 135 mm l’objectif est nettement plus adapté au reportage (centre et zone des tiers), les angles présentant une netteté insuffisante à toutes les ouvertures.

- Ci-dessous la Carte de piqué : Les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats.

- Piqué à 18 mm :
Seuls les angles sont en très léger retrait à la focale de 70 mm, mais de F5,6 à F11 l’ensemble du champ est au grade excellent.

- Piqué à 35 mm :
Le piqué est à son maximum de F4,5 à F11, on note une légère perte à F16.

- Piqué à 70 mm :
Le centre de l’image présente un piqué superlatif de F6 à F11, pour un rendu très homogène ne paysage on choisira de préférence F8.

- Piqué à 135 mm :
Le centre reste toujours excellent mais le reste du champ est en léger retrait, la meilleure valeur pour le paysage sera f/11 mais dès la pleine ouverture la qualité sera des meilleures en reportage.

Zoom ou fixes ?
Pentax est une des rares marques à avoir développé toute une ligne d’objectifs fixes compacts et légers, au détriment d’une luminosité souvent peu élevée, pour ses numériques à petit capteur APS-C, alors que dans cette gamme de modèles ses concurrents misent quasiment tout sur les zooms…ou sur d’anciens objectifs 24 × 36 parfois peu adaptés au numérique : on trouve ainsi des optiques de focale 15 mm, 21 mm, 35 mm, 40 mm et 70 mm…le macro 100 mm pouvant ensuite prendre le relais. Evidemment, le lot de fixes sera beaucoup plus onéreux que le zoom, mais la qualité optique est supérieure, le dernier modèle sorti (35 mm F2,4 proposé à 199 €) étant tout simplement excellent sur tout le champ et à toutes les ouvertures !


- Ci-dessus : Piqué selon l’ouverture du nouveau 35 mm F2,4.

Les autres pages de l'article

01
02
03
04

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]