Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le test des briques

19/10/2010 | Jean-Marie Sépulchre

Les essais sur briques laissent à penser que le résultat obtenu à longue distance est encore plus régulier que ce qu’indiquent les mesures sur mire effectuées sur une cible proche de l’appareil. Une fois n’est pas coutume, un autre immeuble a été la cible de nos soins attentionnés.

Champ couvert à 20 mm.







Essais à pleine ouverture et F8, pour les focales 20, 35 et 50 mm.

Sur le terrain

L’utilisation sur le terrain est aisée, dès lors que l’écran arrière (très fin et nuancé) reste bien visible, car nous n’avions pas à disposition le viseur complémentaire à hauteur d’œil, et cadrer des paysages avec soleil direct sur l’écran ou à contre jour (quand on reçoit le soleil dans l’œil !) est très délicat. Les bons résultats ont toujours été de mise dès que la lumière était suffisante, sinon on risque d’avoir des photos floues ou bruitées.
En proxi photo on constate un très bon rendement, avec de beaux flous arrière quand on est assez proche du sujet.



Prises de vues à 24 et 50 mm.


Proxi photo à distance minimale à 28 et 50 mm.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.