Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le tournage

10/06/2011 | Benjamin Favier

Il y a deux ans environ, lorsque Frédéric Sojcher contacte Carlo Varini, il lui fait part de son envie : jouer le plus possible avec la profondeur de champ sur son prochain film, HH, Hitler à Hollywood. Le chef opérateur, qui a notamment commis Le grand bleu, Subway ou Les choristes, se penche sur le mode vidéo du Canon EOS 5D Mark II. À cette époque, les cinéastes sont unanimes sur le potentiel du boîtier en matière de qualité d’image. Reste à l’utiliser dans les meilleures conditions possibles. Lors de sa prise en main, Carlo note tous les problèmes qu’il va falloir résoudre. Heureuse coïncidence, Canon met à jour le firmware de l’appareil en juin 2009, juste avant le début du tournage : ce dernier permet d’avoir un meilleur contrôle sur les paramètre d’exposition en mode manuel. Carlo Varini décide de tourner l’intégralité du long-métrage avec le boîtier, muni du seul 24-105 mm F4L IS USM (il a utilisé un 50 mm plus lumineux pour tourner une scène nocturne), avec l’obligation de filmer en 30 im/s (NTSC). La mise à jour permettant de tourner à 24 ou 25 im/s est arrivée plus tard. Il nous explique dans l’entretien vidéo ci-dessous comment il a entrepris ce projet ambitieux.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.