Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le verdict

16/11/2011 | SEPULCHRE Jean-Marie

LE VERDICT

- Caractéristiques :

Cet objectif comblera les adeptes de l’objectif haut de gamme lumineux à angle large, mais pas ceux qui espèrent toujours un pancake discret (par exemple 28 mm f/3,5) pour pouvoir opérer discrètement en mettant leur Nex dans la poche d’une veste entre deux prises de vue dans la rue.

- Fabrication :

Les fûts en aluminium et sa finition austère montrent son appartenance à la ligne la plus haut de gamme des objectifs Sony. Un joint d’étanchéité serait cependant apprécié.

- Ergonomie :

L’autofocus est réactif, silencieux et rapide pour un modèle à détection de contraste et des essais en faible lumière n’ont pas montré de défaillance. La reprise manuelle du point est aisée et la mise au point rapprochée très intéressante.

- Qualité optique :

Le piqué est très élevé sur tout le champ aux ouvertures moyennes et déjà très bon à pleine ouverture, le vignetage et l’aberration chromatiques sont très bien contenus et seule la distorsion nécessite des corrections en paysage notamment urbain.

- Rapport qualité prix :

Le prix est hélas élevé, à la hauteur certes de la qualité de construction et des performances optiques, mais pour un « standard large » que l’on pourrait rapprocher d’un 35 mm f/2 de 24 × 36 il semblera quand même dissuasif à un large public, notamment celui des Nex d’entrée de gamme.

NOTE GLOBALE : 8,4/10

"Ce qu’on a aimé"

- Fabrication très soignée et présentation haut de gamme
- Autofocus précis et silencieux
- Très bon piqué et peu de défaut optiques

"Ce qu’on a moins aimé"

- Encombrant et lourd par rapport à la taille des boîtiers Nex
- Nécessite un peu de correction de distorsion
- Prix élevé

MDLP N°41, Novembre 2011
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Zeiss Sonnar SEL 24 mm f/1,8 dans notre numéro quarante-et-un du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 41 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonsoir
    Je suis gaucher de l’œil directeur donc le Nex 7 pas trop pour moi, par contre le 5N et son viseur articulé humm oui ::

    • Moi aussi oeil gauche directeur : donc un NEX7 "G" avec viseur à droite obligatoire (ou alors tenir l’appareil à l’envers) !
      Et puis on ajoute 50% de rabais sur le 1,8/24 (quand même cet encombrement et cette distorsion pour 1000€ ...) et j’achète sans sourciller !

    • Fred, je pense que l’encombrement est causé par une formule "style télécentrique" permettant d’avoir des rayons lumineux bien droits en direction du capteur. Quant à la distorsion je viens de le mesurer sur un NEX-7 avec correction automatique par le boîtier, elle descend alors à -0,05% ce qui est aux limites du système de mesure, donc cela ne sera jamais un problème. Reste que pour quelqu’un qui vise de l’oeil gauche un NEX-5n avec viseur optionnel au centre du boîtier sera peut-être un meilleur choix ;o)

  • bonjour Mr JMS,
    et merci pour ce test qui confirme ce à quoi je m’attendais :
    voila un excellent obj. pour le nex 7 ,
    mais avec le nex 5 sans viseur, l’idéal serait plûtot un ultra grand angle compact
    mais avec des qualités optiques à la hauteur du capteur ( à quel prix ?)
    d’autre part est-ce qu’ un nex 7
    (certes avec 24mpix, mais pour en tirer le max., combien d’heures de retouches logitielles ?)
    + un équivalent 35mm à 2000euros l’ensemble,
    sera plus performant qu’ un fuji X100 ???

    • personellement ,avec les actuelles optiques nex ,j’aurais préferé un nex 7 avec le capteur du 5n !
      et un autre nex 7 avec le capteur de l’ A900 avec systeme electronique d’aide à la mise au point
      + les optiques Zeiss ZM !

    • Difficile d’être affirmatif sur les capacités du Nex7 avec le Zeiss par rapport au Fuji X100, mais ce n’est pas le même concept même s’il peut s’adresser en partie aux mêmes clients : avec des bagues d’adaptation on peut utiliser des centaines d’optiques sur un Nex, alors que le X100 est un excellent compact de luxe, du style des anciens Rollei 35 ou Nikon Ti. Pour l’instant le Nex7 (que nous avons en ce moment en test à la rédaction) ne dispose toujours pas de ses logiciels définitifs, donc...un peu de patience ! Dès que des programmes comme Ligthroom ou DxO Optics Pro seront compatibles avec les RAW du Nex7, il faudra sans doute créer des profils de correction pour les hauts ISO, mais ensuite on traite par lots en cas types, donc cela n’impose pas des heures et des heures...Il manque cependant à ces Nex des pancakes qualitatifs et plus économiques, même s’ils sont moins lumineux que ce Zeiss, mais je pense que Sony y réfléchit.

    • Si on n’est pas fan des agrandissements géants, un Nex 6 (coque de Nex 7, capteur de Nex 5n) un peu moins cher serait en effet sympathique ! Quant à un Nex 24 x 36 j’ai des doutes, toute la gamme optique serait à refaire, sauf à utiliser toujours l’adaptateur Alpha qui nuit quand même à la compacité. Si c’est pour adopter le capteur de l’A900, pourquoi ne pas acheter un A900 tant qu’il en reste (voir nos tests de l’époque) ;o)

    • C’est sympa de penser aux proprios de Nex 5n et Nex 7 mais un propriétaire de NEX 5 comme moi est contant de voir enfin des nouveaux objectifs en monture E.

      On pourra avoir un test du LE-A2 et EA1 sur NEX 5 / 5N/ 7 pour voir ce qu’ils apportent aux propriétaire de NEX (différences, compatibilités....) .

      PS : quand je clique sur le bouton imprimer j’ai erreur 404