Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Leica M-P, version numérique

21/08/2014 | Benjamin Favier

Cette version « P » repose sur une construction et une fiche technique identiques à celles du Leica M. Le design se veut plus discret, le logo et le nom de l’appareil disparaissant en façade. Ce modèle intègre un stockage de 2 Go, ainsi qu’un LCD plus résistant.

Présentation

Il existe déjà un modèle M-P dans la fameuse lignée des appareils télémétriques Leica. Dévoilé en 2003, il avait des faux airs de M3 et reprenait les caractéristiques du M6-TTL : il s’agit du dernier M argentique.

Ce nouveau Leica M-P (pour Mechanical Perfection), est en fait un Leica M auquel on a ôté la fameuse pastille rouge et la lettre en façade. Leica avait procédé de la même manière sur le M9-P. Sur le capot, on retrouve le logo créé cette année pour célébrer le centenaire de la marque. Autres différences avec le Leica M, le boîtier est doté d’une mémoire de 2 Go et l’écran LCD est protégé par un verre saphir. L’addition est plutôt salée, puisque le Leica M-P vaut 6 700 €, nu (le Leica M ne coûte que 6 200 €)… Il sera proposé en deux versions : laqué noir et chromé argent.

Dévoilé lors de la précédente Photokina 2012 (la prochaine aura lieu dans trois semaines à Cologne), le Leica M a constitué une petite révolution, avec l’arrivée de la vidéo et d’un viseur électronique externe. Nous avions consacré un large dossier à ce boîtier et à la saga des M dans notre numéro 57, l’an dernier. Depuis, Leica est allée encore plus loin avec le Leica T, appareil hybride à optiques interchangeables (lire notre test dans le numéro 68, actuellement en kiosque)…

JPEG - 52 ko
La tête Leica 18 existe en deux tailles.

Outre le Leica M-P, plusieurs accessoires font leur apparition, à des tarifs assez délirants : la tête Leica 18 munie d’une rotule, conçue pour être utilisée avec des mini pieds, vaut 210 €, quelle que soit la taille du modèle… La marque propose également des étuis en cuir griffés Leica à 40 €, qui accueillent à la fois une carte de crédit et des SD. Ainsi que des boutons à visser sur le déclencheur, au même prix.

- Le site de Leica

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 24 Mpxl plein format
  • Visée sur LCD : Oui
  • Stabilisateur : -
  • Protection du boîtier : Oui (poussières et projection d’eau)
  • Wi-Fi : -
  • GPS : opt. (via la poignée multifonction)
  • Format : 3/2
  • Définition photo maxi : 5 952 x 3 976 pixels
  • Définitions vidéo : 1080p (30 im/s, 25 im/s, 24 im/s ; M.Jpeg), 720p, VGA
  • Sensibilités : 200 - 6 400 Iso (extension 100 Iso)
  • Bracketing sensibilité : NC
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw, Mov
  • Espace de couleurs : sRGB, AdobeRGB
  • Monture : Leica M (codage 6 bits)
  • Coefficient multiplicateur : 1x
  • Mise au point  : télémétrique
  • Modes d’exposition : Manuel, priorité ouverture
  • Mesure de l’exposition : TTL
  • Plage d’exposition : NC
  • Type de mesure : Pondérée centrale en visée optique ; multizone, pondérée centrale ou ponctuel en LiveView
  • Histogramme : NC
  • Compensation d’exposition : +/- 3 IL par 1/3 IL
  • Bracketing d’exposition : 3 ou 5 im. sur +/- 3 IL
  • Vitesse : 60 s - 1/ 4000 s
  • Vitesse de synchro X : 1/180 s
  • Rafales : 3 im/s
  • Retardateur : 2, 12 s
  • Balance des blancs : Auto, prédéfinie (7), mesurée, manuel (2 000-13 100 K)
  • Bracketing balance  : NC
  • Réglages divers : -
  • Prise flash : Sabot
  • Contrôle du flash : Mesure TTL
  • Flash intégré : -
  • Compensation d’exposition au flash : NC
  • Commentaires sonores : NC
  • Visée : Optique télémétrique avec mesure de base effective de 47,1 mm, grossissement 0,68x ; VF2 électronique 1,44 Mpxl orientable (en option)
  • Moniteur : LCD 3 pouces/920 kpts, verre saphir
  • Écran LCD de contrôle : -
  • Modes d’affichage : Zoom 10x pour contrôle du point, peaking
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC et 2 Go de mémoire interne
  • Interfaces : NC
  • Configurations utilisateur : 4
  • Touches personnalisables : NC
  • Divers : Peaking de mise au point
  • Télécommande : NC
  • Logiciels : Lightroom
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur, sangle
  • Alimentation : Accu Li-Ion 7,4 V, 1 800 mAh
  • Dimensions : 139 x 42 x 80 mm
  • Poids : 680 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • voilà une nouveauté qui va encore susciter de nombreux commentaires, probablement sur le prix, et j’en passe. et pourtant, en ce qui me concerne, ce n’est pas le rpix qui m’interpelle. Un verre indestructible, des cadres comme sur les vieux leica mécaniques, tout cela pour nous faire croire qu’avec ce Leica, on va prendre des photos comme Cartier Bresson. C’est bien là qu’estle problème. A l’époque où le photojournalisme est en crise, où on photographie avec des smartphones qui transmettent illico la photo par mail, où est encore la place pour ces ovnis ? On va me dire qu’il reste des puristes. Bon d’accord mais c’est là que le prix intervient : des puristes avec un budget de dix mille euros pour UN boitier et DEUX optiques et encore, des pas trop chères. quand on pense que des professionnels n’investissent plus dans des 400 f2,8 vu le prix élevé, on peut se demander qui va encore acheter des appareils costauds (mais pour quoi faire vu les avancées technologiques récurrentes) qui vont survivre 100 ans à leur propriétaire ? Des appareils performants optiquement ? Voyez Fuji ce qu’il arrive à faire pour un prix "abordable". A part les émirs et les nouveaux riches, je ne vois guère de potentiels acheteurs pour un appareil dont la tenue en main est désastreuse, l’électronique fabriquée probablement à Taiwan et la polyvalence limitée. Oui, je sais, j’enfonce des portes ouvertes mais de l’eau a coulé sous les ponts et désormais Leica n’est seul à faire des boîtiers efficaces équipés d’optiques merveilleuses. Donc, les gens continueront non pas à acheter un appareil photo mais bien un Leica, tout comme les gens n’achètent pas une valise mais une Vuitton.

  • Oui toujours plus cher ! Je laisse passer le train, depuis quelques déboires avec le M9 je laisse la place et je me contente fort bien d’un Sony A7 et de 2 focales fixes. 35 et 55. Biz

  • "Donc, les gens continueront non pas à acheter un appareil photo mais bien un Leica, tout comme les gens n’achètent pas une valise mais une Vuitton.""
    Et comme Vuitton, aujourd’hui, son seul argument c’est son prix. S’il était vendu au prix de la concurrence, il devrait se vendre sur sa supériorité technologique et là il n’y aurait même pas de niche.

  • @1
    "j’enfonce des portes ouvertes"
    En effet.

  • Ils auraient pu utiliser un autre moyen que cette grosse vis pour cacher le trou de réglage du télémètre.
    La pastille Leica de la couleur du capot aurait fait l’affaire tout en étant discrète.

  • Bjr, au choix une vis noire sur un boîtier noir, nue vis argent sur un boîtier argent et une noire sur l’argent et une argent sur un boîtier noir ! Voyez vous avez le choix ! Et puis pourquoi pas une vis ROUGE comme la pastille.
    C’est donc le modèle CYCLOPE .

  • Cette vis fait bricolage.
    Comme si Leica ne savait pas comment boucher ce trou.

  • Ce qui m’interpelle, est le fait que ce soit des personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas acheter ce type de produit qui en parlent, les autres les achètent, font des photos, exposent leurs images..........

  • Que l’on achète ou pas, on peu tout de même dire que cette vis détonne sur ce boîtier.

  • Et bien je me suis laissé tenter par ce nouveau Leica, pensant bien que ce serait le dernier boitier Leica que j’achèterais de ma vie.... N’ayant jamais eu le moindre problème avec mon M3 et M4, j’avais testé le m8 mais pas entièrement satisfait. A 60 ans j’étais comme un gamin quand j’ai reçu mon MP, pas le temps de lire tout le mode d’emploi, faut que je fasse quelques photos avec... Pas aussi évident qu’avec un argentique dont on connaît d’avance quel film utiliser pour quel rendu. Après deux trois jours d’usage je retrouve vite la même sensation qu’avec un " vrai " appareil photo, mais soudain plus moyen de déclencher... Obturateur bloqué... Retour chez le vendeur, mon appareil doit retourner à l’usine.... Deux mois pour la réparation me dit on....
    Après une trop longue attende , je le reçois enfin et l’essaie bien sûr évidement avec mon 35 mm sur quelques paysages. Parfait, enfin.
    Je l’utilise avec 21 mm et 35 principalement. Jusqu’au jour que je veux faire quelques portrait au 90 mm, mes photos sont plus souvent floues que nettes, il est plus que temps que j’acheté une loupe de visée pour faire ma mise au point. Mais peut être est-ce mon 90 mm qui a un petit problème. Je l’essaye sur un monochrom de mes connaissances et parfait. En regardant de plus près c’est mon télémètre qui n’est pas bien calé... De nouveau retour à l’usine , annonce de deux mois de délai...
    Soit que je n’ai vraiment pas de chance, soit que les nouveaux boitiers sont juste réalisés pour les montrer et ne pas les utiliser.
    Inutile de dire que je n’ai reçu aucune réponse de mes emails envoyés directement à l’usine...
    La qualité du SAV Leica est inversement proportionnelle aux optiques Leitz
    Si vous vous laissez tenter par un nouveau Leica... Faites une prière avant