Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Leica M : je ne suis plus un numéro

18/09/2012 | LAURENT KATZ

Si la qualité d’image des Leica M est incontestable, les boîtiers n’avaient pris bonne mesure des apports ergonomiques du numérique. Le Leica M risque de changer la donne, tout en préservant la visée télémétrique chère aux tenants de ce mode de mise au point assistée.

Présentation

Il faudra s’y faire, Leica abandonne la numérotation des M, comme Apple avec l’iPad. Ainsi, le nouveau télémétrique numérique, qui inaugure un boîtier différent de la série M actuelle, qui évolue aussi avec le M-E, successeur du M9, s’appelle en toute simplicité M. L’infrastructure numérique s’articule autour d’un capteur plein format de 24 Mpxl fabriqué par… Sony ? Non. Panasonic ? Non. Aptina ? Toshiba ? Dalsa ? Non et non ! C’est quasiment à côté de chez elle, en Belgique, que Leica a collaboré avec Cmosys, spécialiste du capteur Cmos. Et pour gérer les pixels, c’est le processeur Leica Maestro, comme sur les reflex S, qui est à la manœuvre.

Le boîtier offre la visée télémétrique, garante d’une manière de photographier qui impose véritable bague de mise au point mécanique sur l’objectif, avec échelle des distances et repères de profondeur de champ. La tradition, totalement justifiée, est sauve. Cependant, cela va jaser dans les chaumières des Leicaïstes, car le LCD dorsal de 3/920 kpts, recouvert d’un verre Corning Gorilla Glass résistant aux rayures, permet de pratiquer le LiveView. Pour un meilleur contrôle de la netteté, il offre la fonction de peaking (en rouge comme il se doit !) et une loupe atteignant les 10x. Pire (pour les puristes !), un viseur électronique, que je pense être d’origine Epson étant donné sa définition de 1,44 Mpts, est proposé en option. Avec une articulation verticale sur 90°. Il faut dire que visée télémétrique, longues focales et optiques macros ne font pas bon ménage.

Capot et semelle sont taillés dans des blocs de laiton massif, quand le boîtier est réalisé en alliage en magnésium, des joints en caoutchouc assurant une protection contre la poussière et les projections d’eau. Et un repose-pouce améliore la tenue en mains, alors qu’une molette dorsale facilite les réglages.

L’exposition relève du mode Manuel et de la priorité Ouverture (les objectifs disposent d’une bague d’ouvertures. Comme il existe de nombreux réglages pour paramétrer la prise de vue et le boîtier, des configurations sont sauvegardables, en mémoire ou sur une SD pour un échange avec un autre Leica M.

Une gamme d’accessoires sera disponible début 2013.

  • Le nouvel adaptateur Leica R qui permet « pour la première fois d’utiliser la quasi-totalité des objectifs Leica R jamais fabriqués avec le nouveau Leica M ».
  • Viseur électronique Visoflex EVF2 de 1,4 Mpts.
  • Poignée multifonctions M avec module GPS intégré. Elle dispose d’un adaptateur SCA pour flash, ce qui permet, quand le viseur électronique est monté, de pouvoir quand même employer un flash. Deux connecteurs servent à brancher une source d’alimentation 12 V et un flash de studio (DIN/Iso X). Enfin, une prise USB, en synergie avec le logiciel Leica Image Shuttle, assure le pilotage à distance du Leica M et le transfert des photos vers l’ordinateur.
  • Courroies en tailles S, M et L.
  • Adaptateurs de microphones.

Les prix du Leica M et de ses accessoires ne sont pas connus.

- Le site de Leica

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 24 Mpxl plein format
  • Visée sur LCD : Oui
  • Stabilisateur : -
  • Protection du boîtier : Oui (poussières et projection d’eau)
  • Wi-Fi : -
  • GPS : opt. (via la poignée multifonction)
  • Format : 3/2
  • Définition photo maxi : 5 952 x 3 976 pixels
  • Définitions vidéo : 1080p (30 im/s, 25 im/s, 24 im/s ; M.Jpeg), 720p, VGA
  • Sensibilités : 200 - 6 400 Iso (extension 100 Iso)
  • Bracketing sensibilité : NC
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw, Mov
  • Espace de couleurs : sRGB, AdobeRGB
  • Monture : Leica M (codage 6 bits)
  • Coefficient multiplicateur : 1x
  • Mise au point  : télémétrique
  • Modes d’exposition : Manuel, priorité ouverture
  • Mesure de l’exposition : TTL
  • Plage d’exposition : NC
  • Type de mesure : Pondérée centrale en visée optique ; multizone, pondérée centrale ou ponctuel en LiveView
  • Histogramme : NC
  • Compensation d’exposition : +/- 3 IL par 1/3 IL
  • Bracketing d’exposition : 3 ou 5 im. sur +/- 3 IL
  • Vitesse : 60 s - 1/ 4000 s
  • Vitesse de synchro X : 1/180 s
  • Rafales : 3 im/s
  • Retardateur : 2, 12 s
  • Balance des blancs : Auto, prédéfinie (7), mesurée, manuel (2 000-13 100 K)
  • Bracketing balance  : NC
  • Réglages divers : -
  • Prise flash : Sabot
  • Contrôle du flash : Mesure TTL
  • Flash intégré : -
  • Compensation d’exposition au flash : NC
  • Commentaires sonores : NC
  • Visée : Optique télémétrique avec mesure de base effective de 47,1 mm, grossissement 0,68x ; VF2 électronique 1,44 Mpxl orientable en option
  • Moniteur : LCD 3 pouces/920 kpts
  • Écran LCD de contrôle : -
  • Modes d’affichage : Zoom 10x pour contrôle du point, peaking,
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC
  • Interfaces : NC
  • Configurations utilisateurs : 4
  • Touches personnalisables : NC
  • Divers : Peaking de mise au point
  • Télécommande : NC
  • Logiciels : Lightroom
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur, sangle
  • Alimentation : Accu Li-Ion 7,4 V, 1 800 mAh
  • Dimensions : 139 x 42 x 80 mm
  • Poids : 680 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE