Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Leica SOFORT l’instantané surprise

15/09/2016 | Jean-Marie Sépulchre

Sofort est un nouveau Leica…mais qui aurait pensé que Leica se lancerait sur le créneau de la photo instantanée ?

Lors de la faillite de Polaroid en 2008, la très grande majorité des experts (y compris l’auteur !) pensait que le numérique avait tué pour toujours la branche « argentique instantanée », les imprimantes personnelles permettant de faire mieux et (presque) aussi vite des photos souvenir à partir des compacts numériques. Mais contre toute attente, des anciens de la légendaire industrie américaine ont tenté de recréer des films dans le cadre d’ « Impossible Project ». Ensuite, Fujifilm, qui restait seul à commercialiser un système instantaté concurré, l’Instax, a non seulement conservé la production mais même augmenté beaucoup la gamme des appareils déclinés en format « wide » (99 × 62 mm) ou « mini » (image de 46 × 62 mm). C’est à la seconde catégorie, qui a connu dans sa marque d’origine un succès mondial inattendu, et à laquelle Lomography donne ses attributs à la mode avec sa nouvelle gamme d’appareils, que se rattache le nouveau Leica qui a des caractéristiques techniques proches de celles du Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic.

JPEG - 169 ko
De dessus la finition est très sobre et statutaire

Dessiné dans un style tout différent le Leica Sofort affiche une carrosserie très sobre au style très carré avec des bords arrondis et un gainage flatteur sur le dessus de l’appareil. Il sera disponible en blanc, jaune, et vert claire menthe. Si l’encadrement du viseur optique sur la face avant vise à évoquer les prestigieux M, le grossissement de l’oculaire est très en deçà d’un viseur télémétrique avec un facteur de × 0,37 mais il dispose d’un compensation de parallaxe. L’objectif de 60 mm cadre comme un 34 mm en 24 × 36 mais son ouverture de f/12,7 qui garantit une importante profondeur de champ alors qu’il est dépourvu d’autofocus ne favorisera pas le bokeh ! Leica rejoint la tradition Polaroid des premiers appareils à soufflet qui étaient équipés d’objectifs ouverts autour de f/11 mais on aurait pu espèrer, même au prix d’un tarif un peu plus élevé, une optique nettement plus lumineuse, voire même un autofocus qui était une grande nouveauté de Polaroid… il y a 40 ans. Espérons un développement de la gamme si le premier modèle remporte le succès !

JPEG - 178.2 ko
Les commandes sont groupées sous le viseur au dos de l’appareil

L’ergonomie de l’appareil est simple avec des touches de réglage au dos sous le viseur, permettant notamment de choisir la plage de mise au point, entre macro (de 0,30 à 0,60 mm), standard (0,60 m – 3 m) et paysage (3 m à l’infini). Des caractéristiques assez basiques donc. La mesure de l’exposition est automatique, mais la faible ouverture interdit l’usage des très basses lumières sans flash.

JPEG - 75.8 ko
Nul doute que la couleur menthe aura ses adeptes

Au final Leica semble vouloir profiter un peu du rebond de l’argentique à développement instantané qui prend le contrepied de la diffusion mondialisée des photos souvenir, chaque cliché donné à un ami étant un original exclusif. Bien sûr, rien n’interdira de la scanner, mais la démarche est tout autre que clle de l’envoi immédiat des images sur les réseaux sociaux. Leica a été timide techniquement en partant d’une base éprouvée mais de capacité optique très modeste, mais annonce déjà des films spécifiques à la marque, dont un monochrome à tons chauds, et des accessoires comme bandoulière, sacoche, présentoir, album, support de cartes postales…complétant l’appareil vendu 279 € à partir de mi-novembre 2016.

La Fiche Technique :

- Type : Appareil de prise de vue à développemen t instantané
- Objectif : 60 mm f/12,7
- Mise au point : manuelle par plage
- Distance minimale de mise au point : 30 cm
- Exposition : automatique
- Modes d’exposition : automatique, selfie, fête, action, pose longue, surimpression
- Vitesses disponibles : 1/8s – 1/400s
- Flash : intégré, mode anti yeux rouges
- Retardateur : 2s -10 s
- Batterie : Li-Ion fournie, capacité 100 vues
- Film : Fujifilm Instax mini 800 ISO, Films Leica annoncés
- Prix : 279 €

- Liens :
Le site de Leica France
https://fr.leica-camera.com/

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • L’instax Fuji est un des produits les plus rentables, il n’est donc pas étonnant que leica saute dans le train en marche, probablement en joint venture car je vois mal leica avoir la capacité de sortir un made in germany à ce prix. Pourquoi pas après tout ?

  • Canon sort un M5 qui s’annonce plus que prometteur et rien, pas un mot...par contre, on nous sort un article sur une daube...
    décidément ce site me surprendra toujours...

  • Je dirais plutôt que le m5 est moins que prometteur : canon fait les mêmes erreurs que Sony et Nikon avec son Nikon 1 (dans une moindre mesure il est vrai) c.-à-d. Ne pas donner une gamme d’optiques décente pour ce boîtier par ailleurs hors de prix (il,n’est même pas protégé tout temps) puisqu’il sera proposé à 1100 euros. Comme avec le zeiss Loxia f2.4, je suis’plié en deux de rire. À quoi ça sert un boîtier à ce niveau relatif de performances si on monte dessus un zoom dont la luminosité est de f6.3 en position petit télé ? C’est complètement schizophrénique. Enfin, la,daube dont vous parlez n’est pas une daube au sens commercial du terme, je le redis, les instax de Fuji sont les,produits qui ont amené les bénéfices chez Fuji, il,faut le savoir.

  • Ils sont tellement conscients chez Canon des limitations de leur "gamme" rikiki pour l’eos M qu’aux states, ils offrent une bague d’adaptation efm pour Que les acheteurs frustrés puissent monter de vraies optiques sur ce boîtier plastique sans vidéo 4k......

  • Un peu de patience pour les Canonistes hybridesques, il faut parfois le temps pour écrire les articles sinon on sait aussi faire le copier coller du communiqué de presse, si vous voulez ...
    "Associant la puissance d’un reflex et la
    légèreté d’un compact, l’EOS M5 est le premier boîtier EOS à intégrer un processeur
    DIGIC 7 de Canon. Il est également doté du meilleur des technologies d’image, avec
    notamment un capteur CMOS APS-C de 24,2 millions de pixels et un autofocus AF CMOS
    à Double Pixel. Il garantit donc des photos parfaitement nettes et des vidéos de grande
    qualité. Compagnon idéal des photographes expérimentés, ou alternative à un reflex de
    milieu de gamme, l’EOS M5 est la nouvelle référence dans la Série des compacts à
    objectif interchangeable de Canon."

  • Je ne suis personnellement pas impatient du tout sachant que canon nous a pondu un compact et non un vrai full frame. Sachant aussi qu’il coûte plus de mille euros, que sa gamme optique est aussi indigente que celle du Nikon one, que le boîtier à ce prix n’est pas tropicalisé, qu’il n’a pas la 4K, que l’écran n’est que partiellement inclinable, que la batterie probablement ne va pas tenir très longtemps, tout cela ne me rend pas très curieux d’en savoir plus. Je m’attendais à mieux de leur part, j’étais même prêt à switcher mais là franchement, non. Pas à ce prix. À quoi ça sert aussi les 24 mégapixels du capteur si aucune optique ne leur rendra justice, sachant aussi d’ailleurs qu’à focale identique en équivalence, les optique apsc sont de moins bonne qualité que les FF pour différentes raisons physiques et optiques qu’il serait trop long de développer ici. Par contre j’attends avec impatience le moyen format Fuji.....

  • C’est du made in China qui sort de chez le même fournisseur que celui du Fujifilm Instax Mini 90. Comparez les photos et les fiches techniques...

  • Le made in china n’est pas forcément mauvais, cela dépend du niveau des exigences du cahier des charges et du contrôle de qualité. Beaucoup de produits haut de gamme sont faits en Chine, vous seriez bien étonnés....

  • @5

    C’est sûr que c’est plus facile de pondre des articles sur des sacs photos ou des gadgets
    Merci pour le communiqué de presse, il était déjà disponible sur le net...comme toutes les caractéristiques du boîtier d’ailleurs.