Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Leica X Vario : petit zoom et grand capteur

11/06/2013 | Franck Mée

Après deux semaines de "teasing", voici donc le Leica X Vario. Comme son nom l’indique, celui-ci n’a rien d’un mini-M : c’est plus simplement un X2 équipé d’un zoom, un équivalent 28-70 mm à l’ouverture limitée à f/3,5-6,4.

Présentation

En matière de compacts à objectifs interchangeables, il n’y a que l’embarras du choix. Mais du côté des appareils à objectifs fixes, souvent plus compacts et discrets, une alternative douloureuse s’impose : renoncer au grand capteur ou sacrifier le zoom ? Seul le Canon G1 X tente d’associer les deux, mais son capteur reste un peu plus petit que les APS — son format est plus proche des 4/3" — et son design ne fait pas l’unanimité.

Leica sera donc le premier constructeur à associer capteur APS et objectif zoom dans un même appareil photo. Le corps de celui-ci ressemble beaucoup à celui du X2, quoique le X Vario soit un peu plus haut et plus large, et il intègre le même capteur 16 Mpxl.

Révisions et vidéo

Quelques évolutions ergonomiques sont tout de même à noter : comme sur le M, un bouton apparaît près du déclencheur pour lancer l’enregistrement d’une vidéo (en Full HD, avec son stéréo). Et comme sur le M, la touche Set est à gauche de l’écran et le centre du "pad" inclut la touche Info : c’est incohérent avec les précédents X et il est toujours étonnant de valider un réglage à l’autre bout de l’appareil plutôt que d’un clic au centre, mais Leica aime s’accrocher à des étrangetés de ce type...

Cela ne doit pas masquer une évolution bien plus appréciable : la mise au point manuelle est confiée à une bague graduée autour de l’objectif. En compensation, la roue codeuse disparaît et le trèfle est remplacé par un disque argenté à l’esthétique particulière, comme sur le M. Le zoom étant logiquement confié à une couronne mécanique, Leica passe directement de zéro bague sur l’objectif à deux : très bonne nouvelle pour un appareil qui sera de toute façon rarement utilisé d’une seule main.

Autre bon point : le X Vario adopte l’écran du M, un 3" de 920 kpts, tournant enfin le dos au pathétique 230 kpts du X2...

Quelques surprises...

Carton plein ? Non. Le X Vario souffre de quelques faiblesses évidentes, voire difficilement compréhensibles de la part de Leica.

La première est l’ouverture. Limitée à f/3,5 au grand-angle, elle a le mauvais goût d’être glissante jusqu’à... f/6,4 au téléobjectif ! Pour une marque célébrée pour ses optiques lumineuses, c’est fort dommage.

Si encore cela se traduisait par une compacité particulière... Mais l’encombrement est le deuxième point noir du X Vario. Le X2 tient dans une grosse poche ; avec ses 9,5 cm d’épaisseur, son cousin à zoom est plus encombrant qu’un EOS M ou un Nex-5R avec 18-55 mm (qui zooment plus est ouvrent à f/5,6 à la plus longue focale). Il est en fait à peine moins long qu’un Fuji X-E1 avec son 18-55 mm, dont la qualité fait référence et qui ouvre à f/2,8-4 !


Sony Nex-7 + 18-55 mm f/3,5-5,6, Leica X Vario (18-46 mm f/3,5-6,4), Fujifilm X-E1 + 18-55 mm f/2,8-4

Quant à ceux qui veulent un compact sans objectifs interchangeables, ils pourront comparer avec le Canon G1 X : pour volumineux qu’il soit, celui-ci ne fait que 6,5 cm d’épaisseur — avec, il est vrai, un zoom électrique qui se rétracte lorsque l’appareil est éteint.

Par ailleurs, Leica n’a toujours pas découvert la stabilisation, qui est pourtant fort appréciable sur un zoom, et d’autant plus qu’à cette ouverture l’utilisation de vitesses lentes risque de devenir courante...

Enfin, côté tarif, Leica perpétue une tradition bien ancrée de produits luxueux : le X Vario sera lancé à 2 450 € (licence Lightroom incluse), auxquels il faudra ajouter 100 € pour avoir un pare-soleil, 115 € pour une poignée (plus 95 € pour un passant de doigt), 200 € pour un étui, 300 € pour un viseur optique à focale fixe ou 400 € pour un viseur électronique...

Premier avis

La longue aguiche de Leica, qui a passé les quinze derniers jours à annoncer un "mini-M" sur sa page Facebook (en qualifiant le X2 de "micro-M" et le D-lux 6 de "nano-M"), cachait donc un maxi-X. Le X Vario associe capteur APS et zoom et vient ainsi chasser sur les terres du Canon G1 X et des COI haut de gamme — même si, contrairement à eux, il ne dispose pas de viseur et possède un objectif fixe.

Le résultat est paradoxal. Certains progrès sont à noter, notamment les bagues de l’objectif, mais d’autres détails régressent : pourquoi donc avoir supprimé la validation des réglages au centre du trèfle, tellement plus pratique que d’aller la chercher à gauche ? Pourquoi mettre dans la liste des accessoires un viseur optique à champ fixe de 36 mm, prévu pour le X2, qui sera perdu au milieu de la plage de focales du 28-70 mm ?

Et surtout, pourquoi diable celui-ci n’ouvre-t-il pas mieux que f/6,4 au téléobjectif ? Aucun constructeur de COI n’a osé proposé un objectif standard descendant sous f/5,6, le Canon G1 X ouvre à f/5,8, et tous ceux-là zooment plus — 3x pour les 18-55 mm et 14-42 mm, 4x pour le Canon. Imaginons une seconde que Samsung ait proposé une telle ouverture sur son 20-50 mm, rare autre exemple de zoom 2,5x non stabilisé : nul doute que cela eût été vertement critiqué, même sur un COI à 500 €.

Mais c’est Leica, opticien emblématique, qui l’a fait, et ce sur un appareil à 2500 €. Aussi incompréhensible que l’écran indigne du X2, l’ouverture de ce zoom est une pierre noire dans le jardin du X Vario.

Fiche technique

  • Capteur : Cmos APS-C, 16 Mpxl
  • Définitions : [3/2] 4 944 x 3 272
  • Vidéo : 1080p (30 im/s, H.264), son stéréo
  • Stabilisateur : -
  • Objectif : 28-70 mm (équiv. 24x36) f/3,5-6,4
  • Protection du boîtier : -
  • Wi-Fi : -
  • GPS : -
  • Sensibilité : 100-12 500 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (DNG), MP4 (vidéo)
  • Mise au point : Autofocus par détection de contraste sur 35 zones, locale, spot, mise au point manuelle
  • Mode d’exposition : PASM
  • Mesure de l’exposition : Évaluative multizone, pondérée centrale, ponctuelle ; correction sur +/- 3 IL par 1/3 IL
  • Bracketing d’exposition : 3 vues sur +/- 3 IL
  • Vitesse : 1/2 000 à 30 s
  • Rafale : 3 ou 5 im/s sur 8 Raw
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (6), manuelle (2), K, correction manuelle
  • Prise flash : Griffe
  • Contrôle du flash : Auto, anti-yeux rouges, appoint, synchro lente premier ou second rideau, studio
  • Viseur : -
  • Moniteur : LCD 3 pouces / 920 kpts
  • Stockage : Mémoire interne (110 Mo) ou carte SD, SDHC, SDXC
  • Interfaces : Hi-speed USB, HDMI, viseur
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur, courroie, câble USB, manuel, licence Adobe Lightroom
  • Alimentation : Accu Li-Ion
  • Dimensions : 133 x 73 x 95 mm
  • Poids : 680 g (SD et accu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE