Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Leica à la carte : personnalisez votre Leica M

29/06/2016 | Sandrine Dippa

Personnaliser votre Leica M est désormais possible avec le programme « à la carte ». Il permet de customiser l’aspect des boîtiers argentiques et numériques.

Le service ‘’à la carte’’ pour Leica M est disponible. Le programme permet de personnaliser les appareils photo Typ 240 et Typ 246.

JPEG - 200.7 ko
Le programme à la carte propose de personnaliser les boîtiers Leica M (Typ 240) ou (Typ 246).

Pour acheter un boîtier personnalisé, il suffit de se rendre sur le site de Leica et de sélectionner un modèle (Typ 240 ou Typ 246). Il suffira ensuite de choisir l’aspect du capot extérieur (finition noire laquée, noir chromé, argent chromé), du revêtement (cuir vachette café, bleu foncé kaki, châtaigne, noir, rouge…), de la vitre de protection du moniteur (verre Corning Gorilla ou cette ultra résistant aux rayures en saphir), du bouton de navigation (chromé argent, noir) et de la courroie (cuir vachette, imitation autruche noir, châtaigne, bleu foncé…). Il est aussi possible d’ajouter un levier de sélection du champ d’image, le logo rouge Leica et une inscription personnalisée.

JPEG - 89.4 ko
Il est,entre autres, possible de personnaliser le capot et la revêtement du boîtier.


Les prix débutent à 6670 €. Les appareils pourront être retirés dans un magasin Leica à l’issu de la commande.

- Le site de Leica

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour, c’est possible depuis plusieurs années en fait.

  • Il y a quelques années les photographe achetaient des appareils noirs et cachaient les lettres blanches pour se faire le plus discrets possible. Les pros utilisaient des Leica pour le silence.
    La photo d’illustration montre bien l’évolution : un Leica rouge pour se montrer ! Le Leica est devenu un objet de luxe pour privilégiés même s’il garde s des carctéristiques pro

  • @2
    Le leica à été à la fois un outil de professionnel par sa discrétion (à l’ere argentique) et la qualité de ses optiques, et un objet de luxe, de par son positionnement et le mythe que la marque représente. La personnalisation permet à la fois de se distinguer (regardez ce que font les gens avec leur voiture ou autres....) et de revendiquer un prix de revente plus élevé. C’est logique. Rien de nouveau, rien de choquant.

  • @2 a dit :" rien de nouveau, rien de choquant"
    Pour moi, si, il y a tout de même un truc de choquant : c’est le prix que j’estime prohibitif...
    Mais à chacun ses goûts...et ses moyens !
    Cordialement,

  • La clientèle de ce genre de produits est en majorité constituée par les nouveaux riches issus de pays tels la.chine, la Russie, etc.
    Le luxe exclusif, a toujours eu un côté choquant pour ceux qui,estiment que le.prix est exorbitant. Mais pour ceux qui ont des revenus de cent mille euros par mois, qu’est ce représente cette goutte d’eau ? C’est pour ça que ça s’eppelle le luxe et que ce n’est pas accessible à tous, comme les maseratis.... D’une certaine façon, on peut dire que ceci est choquant mais alors il n’y aurait plus de luxe ni de superflu si,tout le.monde pouvait se le payer.... Un débat la dessus ne relève plus de la.photo évidemment, c’est clair. Des gens jetés à la rue, ça c’est bien bien plus choquant.

  • Le seui avantage de Leica n’est pas qualitatif. C’est un appareil qui attire la sympathie et qui permet de photographier plus facilement les gens qu’avec un gros Canikon bien agressif (paparazzi style). Du coup, si j’avais les moyens, je n’hésiterais pas une seule seconde. Par contre, les couleurs flashy proposées... non non !

  • En effet, la personnalisation existait du temps des M argentiques.
    La question du prix se pose toujours quand on parle de Leica, tout comme quand on parle d’Apple, d’Hermes, de Lacoste etc...
    Je ne conteste pas que la pastille soit quelque chose que certains aiment exhiber. Ni même qu’il y a quand même un problème lorsque l’on vend un Leica Q à 4000€ et un M nu à 7000€.
    Mais le M reste le meilleur porte objectif des objectifs Leitz...
    Et j’ai bien peur que celui qui achète un M "pour la frime" en ait rapidement assez de faire la mise au point avec un télémètre.
    Je ne pense donc pas que les possesseurs de Leica M "de base" (si j’ose dire) soient des nouveaux riches qui gagnent les sommes évoquées ici. Ce sont souvent des passionnés qui préfèrent mettre leur argent dans ce boitier plutôt que dans une voiture ou des sorties.
    Et on peut accéder à la marque en occasion avec le budget d’un A7II neuf. Et pour le prix d’un A7RII on l’équipe d’une belle optique d’occasion. C’est un choix.