Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lensbaby Velvet 56 mm f/1,6 : tout en douceur

10/04/2015 | Benjamin Favier

Compatible avec les reflex et compacts à optiques interchangeables, ce téléobjectif lumineux brille par une distance de mise au point très courte et une grande ouverture. Le réglage du diaphragme et de la mise au point sont entièrement manuels.

Présentation

Les objectifs signés Lensbaby ne sont ni les plus performants, ni les mieux construits du marché. Ils sont avant tout conçus pour un usage ludique et souvent fabriqués en plastique : il existe notamment des fish-eyes ou des optiques à bascule et décentrement, proposés à des prix abordables. Ce Velvet 56 mm f/1,6 s’annonce un brin plus ambitieux que la plupart des autres modèles. S’il fonctionne toujours en mise au point manuelle, il bénéficie d’une belle construction en métal.

JPEG - 50.7 ko
Exemples de rendu avec un 56 mm f/1,6.

Le réglage du diaphragme s’opère via une bague dédiée, crantée et graduée. Il compte neuf lamelles. La particularité de cette optique réside dans sa faible distance minimale de mise au point, qui est d’environ 13 cm, avec un rapport 1:2. Ce n’est donc pas une optique macro, mais elle permet de s’adonner à la proxiphotographie. Elle couvre le format 24 x 36 et sera décliné dans la majorité des montures existantes, reflex et hybrides : Canon EF, Nikon F, Sony A et E, Pentax K, Fujifilm X, Samsung NX, Micro 4/3.

Le Velvet 56 coûte 500 € en noir, tandis qu’il faut débourser 100 € de plus pour la version argentée. Un prix qui nous paraît élevé eu égard aux caractéristiques : nous attendrons de la tester pour livrer un verdict définitif.
En attendant, nous regrettons qu’aucun pare-soleil ne soit prévu… en tout cas avec les montures pour reflex : cet objectif est en cours d’approvisionnement uniquement en montures Canon EF, Nikon F, Sony A et Pentax K sur le site de Digixo, qui distribue les produits Lensbaby en France.
En revanche, les versions pour APN hybrides seront livrées avec un pare-soleil, lui aussi en métal, et seront disponibles plus tard.

- Le site de Digixo (importateur de Lensbaby en France)
- Le site de Lensbaby

Principales caractéristiques

- Type d’objectif : téléobjectif pour 24 x 36
- Focale : 56 mm
- Rapport d’agrandissement : 1:2
- Ouvertures : f/1,6-f/16
- Mise au point : manuelle
- Distance minimale : 13 cm
- Montures : Canon EF, Nikon F, Sony A et E, Pentax K, Fujifilm X, Samsung NX, Micro 4/3
- Dimensions : 86 x 71,96 mm (hauteur x largeur)
- Poids : 400 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Si vous voulez jeter 500 euros a la poubelle achetez cet objectif pour geek. A l’heure où on trouve n’importe quel équivalent en focale et où les logiciels font merveille, on se demande a quoi sert ce jouet comme la marque l’indique (comment faire confiance a une marque qui s’appelle lensbaby ???). j’ai vu des photos sur un autre site, elles étaient horribles. Au secours !

  • Un objet de geek, sans aucun doute.
    S’il y a un marché, c’est qu’il y a de la demande...
    Il y a bien des audiophiles qui achètent des câbles à plus de 1 000 €....
    Sachons apprécier ce que nous avons et... Gardons l’esprit critique. ;-)

  • Des câbles à plus de 1000 € pour relier un ampli à 15000 € à des enceintes à 25000 €, pourquoi pas ? Ils sont sur le trajet du signal et peuvent minimiser sa dégradation.
    De même qu’en photo, un filtre de qualité peut valoir très cher. Mais s’il est utilisé sur un objectif de grande qualité lui aussi, la perte inhérente au premier sera sans doute minimisée.
    En revanche, il est sûr que l’intérêt d’avoir un objectif "mauvais d’avance" m’échappe un peu...
    Et pour rester dans la comparaison avec le matériel hi-fi, c’est un peu comme si on mettait beaucoup d’argent dans un ampli qui aurait un coloration telle que tous les enregistrements finiraient par se ressembler, même sur les meilleures enceintes du marché.