Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les aberrations chromatiques

26/07/2008 | Jean-Marie Sépulchre

Nos mesures ont été effectuées avec un Nikon D3, donc le logiciel interne et le logiciel externe (Nikon Capture NX) suppriment automatiquement l’aberration chromatique. Les valeurs résiduelles sont très bonnes pour le Distagon 25 mm (0,5 pixel, leur position dans les angles ainsi que le vignetage contribuent à la baisse de piqué dans cette zone), mais de niveau exceptionnel pour les Distagon 35 mm et Planar 85 mm (au maximum 0,3 pixel).


Ci-dessus : Aberration chromatique latérale des trois optiques testées

Dans certaines conditions de prise de vue, notamment en contre jour avec un « ciel blanc » des franges violettes peuvent apparaître. Nous avons vérifié que ce défaut peut exister dans de rares cas sur les deux Distagon (branchages flous sur un fond de ciel) et qu’il diminue si l’on traite ses NEF avec Nikon Capture NX ou DxO, et qu’il peut aussi se manifester sur des reflets brillants à pleine ouverture avec le Planar.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.