Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les bords du monde

12/04/2008 | Benjamin Favier

Trente ans qu’il scrute les plus beaux rivages de la planète. Harry Gruyaert a fait de la ligne d’horizon son sujet principal, qu’il décline à toutes les nationalités.

Des bords du Niger au port de Biarritz, sans oublier Ostende, sur sa terre natale, le photographe belge, membre de l’agence Magnum se joue de toutes les lumières possibles. Ses images dégagent une poésie, une douceur, rappelant les plus beaux chefs-d’œuvre des peintres classiques. Les tableaux de rivages se succèdent, si différents les uns des autres. Voir l’apaisement d’un enfant malien sur les rives du Niger, le déferlement violent, quasi surréaliste de mouettes en Islande, la monotonie du port d’Anvers ou encore les teintes colorées de vêtements suspendus à une corde à linge sous un capricieux ciel irlandais.

Dans sa préface, Charles-Arthur Boyer loue la singularité du photographe : « Les photographies de rivages d’Harry Gruyaert nous touchent parce qu’elles se situent très justement au plus près de la vie comme au plus près du réel. Et si leur temps est celui de l’attente et de l’attention, elles n’ont rien du monde silencieux, des lumières froides, des lignes abstraites ou des étendues dénuées de toute empreinte humaine que l’on retrouve chez nombre de ses confrères. » Le format à l’italienne de cet ouvrage rend la contemplation des clichés très agréable. Une œuvre singulière, à la portée universelle.

- Rivages
- Éditions Textuel
- 106 pages
- 69 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE