Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les corrections et développements par lots

29/09/2007 | Gilles Théophile

L’un des buts de Lightroom est de fournir au photographe un outil couvrant la plus grande partie du flux de postproduction, de l’importation à l’exportation, en passant par le tri, le classement, le développement et la retouche. Afin d’accélérer encore le processus, Lightroom est pourvu de fonctions de traitement par lots et de synchronisation que nous allons passer en revue.

Les paramètres prédéfinis, épine dorsale du traitement par lots

Les paramètres prédéfinis sont tout simplement un ensemble de corrections préenregistrées, applicables dès l’importation et dans l’application elle-même pendant le développement. Ils sont accessibles en permanence dans les modules Bibliothèque et Développement, que ce soit en mode Grille (affichage des vignettes, fig. 1), en mode Loupe (affichage d’une seule photo, fig. 2) et dans le Film fixe (fig. 3).

Figure 1 : affichage des vignettes

Figure 2 : affichage d’une seule photo

Figure 3 : affichage dans le film

Pour les afficher, il suffit de faire un clic-droit sur une photo, ou une sélection de plusieurs photos, et de dérouler le menu contextuel Paramètres de développement.

Les paramètres prédéfinis sont également accessibles dans le panneau Développement rapide du module Bibliothèque (fig. 4) et dans le panneau Paramètres prédéfinis du module Développement (fig. 5). Ce dernier est également le gestionnaire, vous permettant de créer vos propres paramètres ou d’en importer, et de les classer par dossiers et par thèmes.

Figure 4 : développement rapide du module Bibliothèque

Figure 5 : le panneau Paramètres prédéfinis du module Développement

Application par lots des paramètres prédéfinis

Classiquement, il suffit de sélectionner une photo ou un groupe de photos pour appliquer des paramètres prédéfinis, mais il existe d’autres manières de le faire, avec un impact évident sur la productivité.

- A l’importation. Vous pouvez spécifier le paramètre prédéfini à appliquer à l’ensemble des photos importées, en le choisissant dans la liste déroulante Importer les photos (fig. 6). Par exemple, si toutes vos photos ont été prises sous le même éclairage néon, vous pouvez appliquer une correction de balance des blancs globale.

Figure 6 : boîte de dialogue à l’importation

- Avec la bombe de peinture. Dans la barre d’outils du module Bibliothèque, en mode grille uniquement, activez la bombe de peinture (fig. 7), sélectionnez le mode d’application, toujours dans la barre d’outils (fig. 8, application de paramètres), puis choisissez le paramètre prédéfini dans la liste déroulante (fig. 9). Enfin, passez la bombe sur les vignettes - vous n’avez pas besoin de les sélectionner préalablement, il suffit de passer sur l’image elle-même et non pas sur le cadre - comme vous pouvez le voir dans la figure 10, pour laquelle j’ai choisi une transformation en niveaux de gris. La bombe de peinture permet aussi d’affecter, avec la même facilité, des mots-clés, des libellés de couleur, des marqueurs de sélection, des notes (étoiles), des métadonnées ou de paramétrer le sens de rotation !

Figure 7 : activation de la bombe peinture

Figure 8 : application des paramètres

Figure 9 : liste déroulante des paramètres prédéfinis

Figure 10 : usage de la Bombe

Synchronisation et synchronisation automatique

Lightroom dispose de deux modes de synchronisation, pour appliquer une ou plusieurs corrections à une autre photo ou à une sélection de plusieurs photos.

Figure 11 : le mode synchronisation

- Mode synchronisation. Dans l’exemple de la figure 11, j’ai corrigé la balance des blancs de la photo principale et j’aimerais l’appliquer à la deuxième, sélectionnée dans le film fixe (flèche verte). Je clique sur le bouton Synchroniser (flèche rouge), pour faire apparaître la fenêtre de synchronisation (fig. 12, notez les nombreuses options possibles) dans laquelle je coche Balance des blancs (flèche cyan) avant de cliquer sur Synchroniser (flèche magenta). Dans la figure13, vous constatez que ma correction a bien été appliquée à la deuxième photo.

Figure 12 : la fenêtre de synchronisation

Figure 13 : constater la correction

- Mode synchronisation automatique cette fonction va encore plus loin, puisqu’elle permet d’appliquer vos corrections sur une sélection de photos, de manière entièrement automatique, au fur et à mesure de votre travail. Pour y accéder, il faut simplement cliquer sur le bouton de synchronisation tout en maintenant la touche Ctrl enfoncée (fig.14).

Figure 14 : le mode Synchronisation automatique

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.