Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les défauts optiques

15/09/2011 | Jean-Marie Sépulchre


Le vignetage est très bien contenu (0,4 IL de 120 à 200 mm) et peut se voir dans certains cas à 300 mm (0,6 IL). Il disparaît à F4 aux plus courtes focales et à F5,6 en bout de range. L’aberration chromatique est exemplaire, quasiment inexistante jusqu’à 200 mm (0,2 pixel) et toujours excellente à 300 mm (0,4 pixel). La distorsion inversée en coussinet est aux limites de la mesure à 120 mm (- 0,05%) mais elle peut se voir en paysage à 200 mm (- 0,28%) et 300 mm (- 0,38%). Sa forme régulière rendra l’éventuelle correction logicielle très facile. L’ensemble de ces mesures est tout à fait digne d’une optique pro de haut niveau !


Qualité optique sur Nikon D3/D700.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.