Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les défauts optiques

13/10/2011 | SEPULCHRE Jean-Marie

Les deux zooms de début de gamme du système Nikon1 procurent des images « propres », avec fort peu de vignetage (0,4 IL à 10 mm sur le 10-30 et 0,3 IL à 30 mm sur le 30-110, les autres focales ne présentant aucun défaut) et d’aberrations chromatiques (entre 0,6 et 1 pixel au maximum selon les focales et les ouvertures). Cette aberration chromatique est presque totalement éliminée par la conversion du Nef en Jpeg. Dans certains cas, le 10-30 mm peut présenter des franges violettes en contre-jour, là aussi plus faciles à corriger en Nef qu’en Jpeg. La distorsion reste presque toujours discrète mais nécessite une correction à 10 mm (0,89%) sur le zoom le plus court alors que le téléobjectif présente une distorsion inversée en coussinet supérieure à - 0,30 % après 40 mm de focale ce qui pourrait gêner en paysage. Il est dommage que ni l’appareil ni le logiciel livré avec n’intègrent cette possibilité de correction.

Défauts optiques du 10-30 mm

Défauts optiques du 30-110 mm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.