Publié le : 25/02/2008

Les hautes sensibilités

J’ai disposé de l’optique trop peu de temps pour faire des tests autres que ceux de ma procédure habituelle, mais le temps était tellement sombre ce jour là que j’ai regardé quel était le rendement de l’appareil en haute sensibilité, et j’ai choisi quelques Jpeg comme on peut en prendre en reportage rapide, sachant que la réduction du bruit boîtier était désactivée…

On pourra donc examiner quelques découpages de la zone orange de l’image, cette couleur étant réputée pour faire monter le bruit…

Certains photographes considèrent que l’image du Nikon D300 est, avec l’accentuation modérée du mode d’images standard, un peu trop lisse à 200 et 400 Iso pour vraiment accrocher sur un tirage claquant…le mieux est l’ennemi du bien, car un peu de bruit numérique, surtout s’il ressemble au grain argentique, donne de la densité à l’image. Ici à 800 et 1600 Iso elle serait, de ce point de vue, parfaitement exploitable.

A 3 200 Iso et 6 400 Iso, même si le bruit numérique ne présente pas de dérives colorées désagréables, il sera pourtant conseillé d’activer la réduction du bruit sur le niveau faible ou normal, selon le degré de lissage que l’on souhaitera.

- 200 Iso

- 400 Iso

- 800 Iso

- 1600 Iso

- 3200 Iso

- 6400 Iso

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]