Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les secrets de la photo minimaliste

10/04/2017 | Laurent Katz

À l’opposé des mises en scènes surchargées et foisonnantes d’un David LaChapelle, ce genre photographique est à la photo ce que le jardin zen est au jardin à l’anglaise. Denis Dubesset en dévoile les pistes pour tous les types de sujets.

Les buts de la photographie sont multiples, allant de la recherche d’une stricte objectivité à celle de la subjectivité la plus débridée. Plus le curseur quitte la première tendance pour rejoindre la seconde, plus le photographe présente un autre regard sur ce que chacun voit sans vraiment regarder, par un cadrage approprié, l’usage du flou d’arrière-plan ou de mouvement et, s’il le faut, une postproduction qui renforce l’esthétique voulue. Dans son avant-propos, l’auteur recadre le minimalisme et le présente comme « une esthétique simple, à la clarté des formes et des structures », prenant soin par cette déclaration de ne pas « offenser » les spécialistes de l’art contemporain. Une manière de « de voir le monde autrement qu’en le documentant strictement ».

Cela, commence par un brin de technique, pour brosser un bref panorama des matériels du téléphone au moyen-format, des optiques et des tailles de capteur afin de « mettre en perspective technique et démarche minimaliste ». Très vite, on entre dans le vif du sujet avec le cadrage, pour apprendre à détecter dans l’image ce qui peut relever du minimalisme, ce qui amène à porter un autre regard sur ce que nous voyons. C’est en cela que le thème est intéressant.

Tout est illustré par des photos de l’auteur, qui montre avec quelques exemples comment il est passé d’une prise de vue habituelle à un cliché minimaliste, en jouant sur le cadrage, l’angle et la position de prise de vue, voire l’usage d’une faible profondeur de champ ou d’une pose lente pour flouter ce qui est en mouvement. Un abondant troisième chapitre présente comment employer la démarche minimaliste pour faire sortir un style de prise de vue de son cadre « normal ». Il y détaille aussi la démarche mise en œuvre pour créer une série minimaliste sur le bord de mer, montrant les différentes strates de sa réflexion pour faire aboutir son projet.

Comme son point de vue sur le minimalisme n’est pas le seul, il donne la parole à cinq photographes dont Bastien Riu qui présente deux photos revisitant la représentation d’un oiseau et d’un couple de papillons, et Vincent Munier, qui a beau partir avec un matériel qui n’a rien de minimaliste, offre une vision épurée du rapace qu’est le harfang des neiges (plus de photos sur son site).

À la fin de la chronique de Les secrets de la macro créative sorti l’an dernier, je concluais par ces mots relatifs à l’auteur, Denis Dubesset : « On achève la lecture presque à regret, en espérant retrouver les talents de pédagogue et de photographe dans un futur livre. ». À la lecture de son nouvel ouvrage, c’est encore ma conclusion.

JPEG - 38.7 ko
Végétattion et photo minimaliste
Ici, l’eau était uniformément grise et immobile, et la feuille (vue de dessus), offrait un profil rectangulaire, retranscrit par l’ombre qui parait surprenante. Pas de trucage donc, les seules retouches ont consisté à densifier les ombres, le vert et l’accentuation (photo LK, EOS 350D, 800 Iso, f/6,3, 1/640s, 122 mm éq. 24 x36) ).

- Sommaire

  • Technique et matériel
  • Les règles du cadrage et l’art de les transgresser
  • Le minimalisme appliqué
    • Paysages
    • Simplicité incarnée
    • Dans la rue
    • Perspectives
    • Couleurs
    • Abstraction
    • Architecture
    • Aurore et crépuscule
    • Nuit et contre-jour
    • Dans la brume
    • Dans la nature
    • Une série minimaliste
  • Le post-traitement, quelques indications
  • Regards sur le minimalisme
    • Andy Feltham
    • Serge Najjar
    • Michel Lecocq
    • Bastien Riu
    • Vincent Munier

-  Les secrets de la photo minimaliste, de Denis Dubesset

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages