Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les tribulations de Sarah Caron au Pakistan en BD

13/07/2017 | Benjamin Favier

En 2007, la photojournaliste Sarah Caron se trouve au Pakistan. En commande pour le Time Magazine, elle effectue des portraits de Benazir Bhutto, alors principale opposante au régime de Pervez Musharraf, au Pakistan. Deux mois plus tard, la leader politique est assassinée. Dans cette bande-dessinée, Hubert Maury retrace les temps forts de ces événements, tels que la reporter les a vécus. Prenant.

Benazir Bhutto a été assassinée le 27 décembre 2007, à Rawalpindi, au Pakistan. Alors qu’elle s’oppose au régime du président de l’époque, Pervez Musharraf, et qu’elle a été assignée à résidence, elle est victime d’un suicide bomber. Une attaque qui fait quarante morts et cinquante blessés. Le récit débute à ce moment. Nous suivons Sarah Caron, censée assister au dernier meeting avant la campagne présidentielle, de la charismatique Première ministre du Pakistan. Arrivé avec deux heures de retard, son chauffeur de taxi lui sauve la vie en quelque sorte. Elle apprend la mort de BB sur le trajet : « Benazir Bhutto, c’est un peu une Brigitte Bardot au pays des fous de Dieu », déclare la photojournaliste française. Un mois plus tôt, elle réalise des portraits de Benazir Bhutto à Lahore, pour le Time Magazine.

JPEG - 320.2 ko
Page 28 de la bande-dessinée.
Dessins : Hubert Maury

L’opposante à Musharraf, qui a échappé à un attentat à Karachi le 18 octobre précédent, lui confie ses peurs. Ce voyage au « pays des purs », signification de Pakistan en urdu, retrace la rencontre entre la photographe et la Première ministre, ainsi qu’un étonnant concours de circonstances lors de l’assignation à résidence de BB, qui permet à Sarah Caron d’être en première ligne. Les dessins en bichromie d’Hubert Maury nous révèlent les conditions de travail d’une femme dans un pays qui ne les prend guère en considération, et où l’hypocrisie est un sport national : voir la séance de portrait finale avec Alif Zardari, le mari veuf de BB, qui devient président peu après la mort de son épouse…

- Le pays des purs
- Par Sarah Caron et Hubert Maury
- Éditions La Boîte à Bulles
- 192 pages
- 19 x 26,5 cm, 25 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Nikon AF-P 70-300 mm ED VR : le télé du centenaire, 18 juillet, 09:30

    eric-p a écrit ceci (@49) :

    "Ça vous permettra d’éviter votre manie de la délation publique façon "Vichy" dont vous raffolez visiblement..."

    Le droit de s’exprimer ne va pas sans le devoir de rester correct.
    Traiter quelqu’un de collabo est grave, d’autant plus qu’ici cette accusation n’a aucun sens...qui dénonce qui ?

    Comment pouvez-vous laisser un tel individu écrire ce genre de chose sans réagir ?