Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lexar : la production des XQD continue

02/11/2017 | Sandrine Dippa

Lexar continuera finalement à produire ses XQD. Ces supports de stockages sont notamment utilisés par certains reflex Nikon tels que le D5 et le D850 sorti en septembre dernier.

Panique dans le monde de la photographie. En juin dernier, Micron Technology - la société mère de Lexar - annonçait l’arrêt de la vente de ses périphériques de stockage. L’entreprise créée en Californie au milieu des années 90 était dans la foulée rachetée par Longsys. « Les clients actuels peuvent être assurés que les solutions innovantes et le support après-vente de qualité qu’ils ont connus avec Lexar vont continuer. La mission de faire de Lexar la marque incontournable du stockage amovible haute performance se poursuit (…)  » avait annoncé Huabo Cai, le PDG de la firme chinoise elle aussi spécialisée de ce type de solutions, dans un communiqué officialisant la transaction.

Il y a deux semaines, nouveau rebondissement lorsque le site « Nikon Rumors » évoque la fin probable de la production des cartes XQD, après qu’elles ont été répertoriées comme étant discontinuées par des boutiques en ligne dont le site majeur de vente de matériel B&H Photo Video. Plus de peur que de mal cependant. Dans un tweet adressé au site de rumeurs, Lexar a révélé que la fabrication des supports de stockages allait bel et bien se poursuivre.

« Nous continuerons à produire des cartes XQD », a notamment écrit la marque. Aucun détail concernant les futurs produits n’a pour l’instant été officiellement dévoilé. Rappelons que des modèles comme les Nikon D5, D850 et D500 fonctionnent avec des cartes XQD (en plus des SD, pour les deux derniers reflex cités), type de carte que l’on trouve également au catalogue Sony.

- Le site de Lexar

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.