Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lightroom 3.0 dans les bacs !

08/06/2010 | Gilles Theophile

Lightroom 3 débarque enfin en version finale sur Mac et PC, en français, pour 299 €, avec les nouveaux outils de corrections optiques apparus sur Photoshop CS5 et Camera Raw 6.1. Présentation des principales nouveautés de Lightroom 3.0.

L’arrivée récente de Camera Raw 6.1 n’a pas trompé ceux qui connaissent bien le mécanisme de mise à jour parallèle qu’Adobe s’efforce de respecter pour le module externe de Photoshop et pour Lightroom. Lightroom 3.0 est enfin disponible, et ceux qui utilisaient déjà régulièrement la bêta publique n°2 connaissent déjà la plupart des nouveautés principales que nous rappelons ci-dessous. La grande différence tient à l’implémentation des nouveaux outils de correction optique, apparus dans Photoshop CS5 puis dans Camera Raw 6.1. Lightroom 3.0 est disponible en français, aussi bien sur Mac que sur PC.


Nouveau moteur de dématriçage
Le nouveau moteur de dématriçage améliore l’extraction des détails et le piqué global de l’image. Les algorithmes d’accentuation ont également été revus, y compris ceux pour l’exportation des images.


Nouveaux outils de correction du bruit
La correction du bruit fait des progrès spectaculaires, plaçant Lightroom 3 au niveau des meilleurs. Celle-ci se produit dès le dématriçage, dans le flux Raw, en fonction de l’appareil photo et du type de capteur.

Nouvelle architecture pour améliorer les performances
L’architecture interne a été revue pour améliorer la fluidité du logiciel, notamment lors du passage d’un module à l’autre, devenu quasi-instantané, la réactivité des curseurs et le défilement des vignettes.


Correction optique
La correction du vignetage, des aberrations chromatiques et de la distorsion se base sur un système de profils s’appliquant automatiquement. Les réglages par défaut peuvent être repris manuellement.



Correction de perspective
La correction de perspective permet de redresser les lignes verticales et horizontales d’un objet ou d’un bâtiment. Toute action sur un curseur affiche une grille de référence. On peut également contraindre automatiquement le recadrage.


L’éditeur de filigranes
L’éditeur de filigrane permet d’incruster un texte ou un élément graphique dans l’image. On peut prévisualiser le filigrane dans la fenêtre de l’outil, mais celui-ci ne s’appliquera à l’image qu’à l’exportation.



La prise de vue en mode connecté
La prise de vue en mode connecté permet de déclencher un appareil photo à distance. Encore embryonnaire, cette fonction ne supporte pas le LiveView et se limite, pour commencer, à quelques boîtiers Nikon et Canon.


Le service publication
Basé sur le principe des collections, le service publication permet de gérer à distance, dans Lightroom, le contenu d’un dossier d’images ou d’une galerie Web. Toute modification du contenu - ajout, retrait ou modification - peut être synchronisée sans quitter le logiciel.


Le menu Importer
Le menu Importer permet de mieux gérer les dossiers source et de destination. Il facilite également un premier tri des images grâce au mode loupe et à la possibilité de zoomer. 



La mise en page d’images différentes
Le module Impression autorise enfin la mise en page de plusieurs images différentes, ce qui n’était pas le cas avec Lightroom 2. La résolution maximale a été portée à 740 ppp pour la sortie papier, et 1200 ppp pour la sortie Jpeg.



L’exportation de diaporamas en vidéo
On peut enfin exporter les diaporamas au format vidéo MP4. Plusieurs résolutions sont disponibles, en fonction de l’usage, y compris la HD 720p et 1080p.



Prise en charge des vidéos issues d’appareils photo.
Les fichiers vidéos issus d’appareils photo peuvent être catalogués, y compris la notation, l’édition de métadonnées, la création de collections, etc. L’édition et le montage ne sont pas possibles, et la lecture se fait dans le logiciel par défaut du système.



L’outil Grain
Les nostalgiques du film argentique pourront appliquer du grain sur leurs images et même régler la densité, la taille et la finesse. L’outil est sophistiqué au point de tenir compte des tons clairs et foncés pour la répartition du grain dans l’image.


L’outil vignetage
Le vignetage dans Lightroom 2 se contentait d’appliquer une teinte sombre ou claire à l’image. Dans Lightroom 3, de nouvelles options simulent le vignetage optique pour un effet beaucoup plus réaliste.







- Retrouvez la présentation de l’interface de Lightroom 3.0 dans le numéro 27 du Monde de la Photo, à paraître le 17 juin prochain.

- Le site d’Adobe

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages