[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Lightroom 5 pour les photographes

Martin Evening

par Vanessa Vigier - 

Livres - 

39.9 €.

Article épuisé

Ce qu’en pense la rédaction (par Laurent Katz) :

Cinquième version du logiciel. Cinquième édition du livre. Soit 2 045 g de connaissances sur la dernière version du catalogueur/développeur d’Adobe qui est décortiqué dans ses moindres recoins.

On sait gré à Martin Evening d’avoir prévu une introduction d’une quarantaine de pages, survolant les aspects du logiciel, histoire d’en synthétiser la philosophie, l’installation, l’interface, la personnalisation et les grandes fonctions. Ensuite, il n’y a plus que se mettre à la tâche… progressivement à mesure que l’on abreuve Lightroom de photos et que l’on a besoin de recourir à telle ou telle fonction.

Le livre gambade sur les versants professionnels et experts. Et il va bien plus loin que la simple manipulation des commandes, puisqu’il en explique aussi l’utilité. L’auteur vous fait entrer dans la peau du retoucheur avec des cas pratiques, racontant ses essais et son cheminement jusqu’à l’image finale. Il use de force copies d’écran, certaines agrémentées de cartouches explicatives pour dévoiler les arcanes de l’interface. Si le développement Raw occupe une bonne part du livre, les autres compartiments comme la présentation de son travail (impression, diaporama, galerie Web et album photo) sont loin d’être négligés. Pas plus que la gestion des photos, pour les organiser et les retrouver selon de multiples critères. Rien à redire sur le livre ? Pas grand chose si ce n’est un index pas toujours précis, avec des numéros de page qui ne pointent pas sur ce qu’ils devraient.

Celui qui possède l’édition consacrée à la version 4 doit-il se procurer le nouvel opus ? Difficile de le conseiller les yeux fermés. Le passage de 611 à 638 pages seulement d’une édition à l’autre est la conséquence d’une maquette resserrée au niveau des marges. Mais il faut prévenir le lecteur potentiel que des pans entiers, copies d’écran incluses, sont identiques. Il y en a bien sûr de nouvelles, les photos d’ouverture des chapitres sont différentes et des images inédites ont aussi été utilisées. C’est dans ce contexte qu’un livre tenant lieu d’additif (ou un PDF plus économique à réaliser) aurait eu toute sa place. Comme le pratiquait l’éditeur de l’Encyclopédie Universalis entre deux éditions majeures avec des compléments annuels.

À signaler, pour que ceux qui souhaitent une approche tout aussi sérieuse, mais plus abordable et immédiate, que Gilles Theophile a publié, chez le même éditeur, un Lightroom par la pratique en 59 exercices. Bientôt en chronique sur le site.

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.