Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lightroom Classic CC : Interface et ergonomie

09/11/2018 | Gilles Théophile

À l’occasion du salon de la photo de la Porte de Versailles, nous avons le plaisir de vous offrir un article extrait du Hors série N°34 (LIGHTROOM, le guide de l’utilisateur) dont les derniers exemplaires (papier) sont en vente sur notre boutique ou au salon. Il est évidemment toujours disponible via notre application numérique. Bonne lecture !

JPEG - 274.4 ko
- Ci-dessus :Le mode Grille consiste à afficher les images sous forme de vignettes, dans le module Bibliothèque.

L’interface de Lightroom Classic CC reste fidèle aux versions précédentes, et présente l’avantage de s’adapter aisément aux différents types d’écrans et d’ordinateurs. Parfois critiquée pour son absence de personnalisation, l’interface de Lightroom est pourtant un modèle du genre, puisqu’elle inspire la plupart des logiciels photo, y compris les nouveaux venus sur le marché. Imaginée par Phil Clevenger, photographe et gourou Adobe, l’interface est d’un seul bloc et totalement intégrée. En effet, à part la possibilité de masquer les modules et les panneaux d’outils inutilisés, il n’y a aucun moyen de les détacher et de les répartir sur plusieurs écrans, comme Photoshop ou DxO PhotoLab (ex-OpticsPro) savent si bien le faire… et encore, l’interface par défaut de Photoshop ainsi que l’interaction des différents composants en fait aussi un bloc monolithique.On ne trouvera pas non plus de personnalisation de la robe, qui reste dans des gris austères, mais ô combien efficaces, ni la possibilité de créer ses propres raccourcis clavier.

L’interface de Lightroom inspire la plupart des logiciels photo, y compris les nouveaux venus sur le marché

Quel écran pour Lightroom ?
En fait, le coup de génie de l’interface de Lightroom est sa capacité à s’adapter au type d’ordinateur qu’on souhaite utiliser : grâce à une bonne connaissance de quelques raccourcis clavier simples à retenir, on va pouvoir adapter l’affichage des images et des outils selon qu’on se trouve face à un écran de grande taille, chez soi ou au bureau, soit face à un portable posé sur les genoux ou sur le coin d’une table de café. D’un point de vue pratique, Lightroom respire sur des écrans 16:9, devenus la norme, et nous vous conseillons d’opter pour une taille d’au moins 24 pouces, l’idéal étant le 27 pouces, d’un encombrement encore raisonnable (au-delà de 30 pouces, les mouvements de tête et de souris commencent à être assez conséquents). Sur portable, le problème est différent, car il faut privilégier un faible encombrement. Néanmoins, en dessous de 13 pouces, ça commence à être difficilement lisible. La 4K et la 5K sont très en vogue, l’affichage est en général superbe, avec un espace de travail très large, mais, attention : les textes sont minuscules et, surtout, ces écrans exigent à la fois de la puissance et poussent Lightroom à créer des aperçus énormes qui vont encombrer votre disque, dont la capacité de stockage s’est réduite à peau de chagrin avec l’avènement du SD.
L’architecture
Lightroom dispose d’une interface modulaire, chaque étape du flux de travail est représentée par des modules : Bibliothèque pour la gestion des images, Développement pour leur traitement, Cartes pour la géolocalisation, ainsi que les modules de sortie Diaporama, Livres, Impression et Web. La présentation est la même pour tous : en haut, la plaque d’identité et le sélecteur de modules, la zone de travail et d’affichage au centre, les volets latéraux (en général, gestion à gauche et outils à droite) et, en bas, la barre d’outils, sous l’image, et le Film fixe qui affiche le contenu d’un dossier ou d’une collection. Tous ces volets sont escamotables rapidement : touche Tab pour masquer/afficher les volets latéraux, touches Maj + Tab pour masquer/afficher tous les volets, en haut, en bas, à gauche et à droite. On peut également paramétrer individuellement le comportement des volets par clic-droit sur les petites flèches en bord d’écran (masquage manuel, automatique, synchronisé, etc.). Les réglages peuvent être différents d’un module à l’autre.Dans les volets latéraux, les panneaux se déploient en cliquant sur les têtières. Vous pouvez également activer le mode Solo (en cliquant-droit sur une têtière et en cochant l’option dans le menu flottant) : lorsque vous ouvrez un panneau, le panneau précédent se ferme automatiquement et si, malgré tout, vous souhaitez quand même ouvrir plusieurs panneaux en même temps, appuyez sur Maj tout en cliquant. Vous l’aurez compris, le mode Solo limitera les mouvements d’ascenseur lorsque vous travaillez dans Lightroom.

Éclairage de fond
Lorsque vous êtes en mode Loupe et que vous souhaitez afficher l’image sans être distrait par l’environnement de travail, pressez la touche L : l’interface s’estompe sous un voile sombre (ce qui vous permet quand même de manipuler les outils). Appuyez encore une fois : l’environnement devient opaque, et en pressant une troisième fois la touche L, vous revenez à l’affichage normal. Vous pouvez changer le gris et l’opacité de la trame en allant dans les Préférences, onglet Interface, section Éclairage de fond.

JPEG - 156.3 ko
- Ci-dessus :Le mode Loupe affiche une image sélectionnée dans l’espace de travail du programme. Le film fixe, en bas, est disponible dans tous les modules.

Les modes d’affichage
Avec Lightroom, vous allez principalement utiliser les modes d’affichage Grille et Loupe. Le mode Grille, c’est tout simplement l’affichage d’images sous forme de cellules (également appelées vignettes), et qu’on obtient en pressant la touche G : quel que soit l’endroit où vous vous trouvez dans Lightroom, elle vous ramène dans le module Bibliothèque avec l’affichage des cellules. Le mode Loupe, commandé par la touche E, affiche l’image de sorte qu’elle occupe l’espace disponible au centre.

JPEG - 319.3 ko
- Ci-dessus :Le mode Comparaison permet, comme son nom l’indique, de comparer des images entre elles, y compris en zoomant.

Le mode Comparaison (touche C) permet d’afficher deux images côte à côte lors du tri et le mode Ensemble (touche N) consiste à afficher une sélection d’images un peu à la manière d’une table lumineuse). Lorsque vous êtes en mode Loupe, vous pouvez zoomer de différentes manières : cliquez dans l’image (puis cliquez pour revenir en arrière) ou appuyez sur la barre Espace (et encore une fois pour revenir en arrière). Pour un aller-retour rapide, pressez la barre espace puis relâchez-la.

Avec Lightroom, vous utilisez principalement les modes d’affichage Grille et Loupe

JPEG - 173.8 ko
- Ci-dessus :Le panneau de navigation permet de sélectionner des valeurs de zoom.

Après avoir zoomé dans l’image, vous pouvez vous y déplacer en cliquant et en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, en déplaçant le doigt sur un trackpad ou en saisissant le pavé dans l’aperçu du panneau Navigation, en haut à gauche.Dans le panneau Navigation, vous trouverez d’ailleurs des valeurs de zoom préréglées, le défaut étant 1:1 (1 pixel à l’image = 1 pixel à l’écran, soit 100 %). Lightroom ne propose pas de zoom progressif comme Camera Raw ou certains logiciels concurrents, mais uniquement un jeu de valeurs préréglées. La commande Adapt. adapte l’affichage de l’image en mode Loupe dans l’espace prévu à cet effet (l’image est affichée entièrement), et Rempl. remplit cet espace, ce qui se traduit par une image partiellement tronquée. Enfin, vous pouvez cycler à travers les modes d’affichage Grille, Loupe, Zoom puis Grille avec la touche Entrée.

PUBLICITÉ : PROMOTION CHEZ ADOBE ! Jusqu’au 16 novembre 2018, l’offre photographie est proposée au tarif exceptionnel de 9,98 € TTC / Mois. Inclus Lightroom CC, Photoshop CC et 20 Go de stockage.Cliquez-ici pour profiter de l’offre !


Le mode plein écran
Lightroom propose deux modes plein écran, l’un pour le programme lui-même, l’autre pour les images. Dans le premier cas, vous pouvez appuyer successivement sur les touches Maj + F pour quitter la fenêtre puis passer en plein écran sans la barre de menus et sans le dock (Mac), et sans la barre des tâches (PC), avant de revenir à l’affichage initial. Pour afficher une image en plein écran, appuyez sur la touche F (et encore une fois pour le quitter). Vous pouvez passer d’une image plein écran à l’autre avec les flèches Gauche ou Droite du clavier, et zoomer en cliquant ou avec la barre Espace.

JPEG - 133 ko
- Ci-dessus :Les trois modes de sélection des vignettes (de gauche à droite) : sélection principale (image source), sélection secondaire (image de destination), image non sélectionnée.

Barre d’outils et Film fixe
Sous l’image, vous trouverez une barre d’outils. Si vous ne la voyez pas, appuyez sur la touche T. En cliquant sur la petite flèche tout à droite, vous pouvez sélectionner l’affichage d’outils divers, selon le module. Le bandeau de vignettes, tout en bas, s’appelle Film fixe, vous pouvez l’élargir vers le haut, et faire défiler les images à la molette (option à cocher dans Préférences > Interface), ou en cliquant sur les flèches à chaque extrémité. Il y a également un mode « turbo » : sélectionnez la vignette de départ et maintenez la flèche droite (ou gauche) du clavier enfoncée : vos images en mode Loupe vont défiler à toute vitesse, pratique pour balayer rapidement le contenu d’un dossier.

JPEG - 168.4 ko
- Ci-dessus :Le mode éclairage de fond permet de mettre en valeur vos images en atténuant l’interface.

Paramétrer l’interface
Avec un clic-droit sur une cellule ou une image, vous accèderez aux Options d’affichage, qui vous permettront de choisir l’aspect des cellules et les informations affichées aussi bien en mode Grille qu’en mode Loupe. Notez que la taille des cellules est modifiable, avec le curseur Vignettes dans la barre d’outils, ou avec les touches + ou -. Vous pouvez modifier le gris d’arrière-plan des images par un menu contextuel accessible par clic-droit hors de l’image en mode Loupe. Pour terminer, Lightroom permet l’affichage sur deux écrans.

Faire des sélections
La méthode de sélection d’images dans Lightroom est une notion certes basique, mais essentielle. Il y a trois niveaux de sélection des vignettes : non sélectionnée (cadre sombre), sélectionnée et/ou sélection principale (cadre clair) et sélection secondaire (cadre un peu moins clair). Lorsque vous copiez des métadonnées ou des corrections d’une image à plusieurs autres images, l’image source est la sélection principale, et les images suivantes sont les sélections secondaires. Pour sélectionner une image, cliquez dessus. Pour sélectionner plusieurs images, quelle que soit leur position : clic pour la première, puis Cmd/Ctrl + clic. Pour sélectionner une série continue : clic sur la première, puis Maj + clic sur la dernière.


- Liens complémentaires :
#1_ Adobe Max 2018 : Lightroom Classic CC 8.0 et Lightroom CC 2.0 sont disponibles !
par Gilles Théophile
#2_ Adobe Max 2018 : Première Rush, la vidéo des gens pressés
par Laurent Katz
#3_ Adobe Max 2018 : la galaxie Photoshop évolue
par Laurent Katz

DÉCOUVREZ NOS HORS-SÉRIE SPÉCIAUX :

ACHETER EN LIGNE LE HS N°34 LIGHTROOM, Le Guide de l’Utilisateur 2018, VOLUME N°1
ÉDITION 2018 : 100% INÉDIT, SPÉCIAL LIGHTROOM CLASSIC CC - VOLUME N°1
NUMÉRO SPÉCIAL 196 PAGES - Le Guide 100 % PRATIQUE pour LIGHTROOM
Le manuel incontournable pour maîtriser Lightroom en mode desktop
■ Toutes les nouveautés de Lr CC et Lr Classic CC ■ L’interface de Lightroom de A à Z ■ 100% PRATIQUE = + 41 TUTORIELS EXCLUSIFS !
- Cliquez sur ce lien pour le commander l’édition papier du Guide Lr 2018 (envoi sous 48 heures)
- Cliquez sur ce lien pour le commander l’édition numérique du Guide Lr 2018 (téléchargement immédiat)

OU

Profitez de nos offres d’abonnement exceptionnels. Je souhaite m’abonner

PUBLICITÉ : PROMOTION CHEZ ADOBE ! Jusqu’au 16 novembre 2018, l’offre photographie est proposée au tarif exceptionnel de 9,98 € TTC / Mois. Inclus Lightroom CC, Photoshop CC et 20 Go de stockage.Cliquez-ici pour profiter de l’offre !

ACHETER EN LIGNE LE HS N°35 LIGHTROOM, Le Guide de l’Utilisateur 2018, VOLUME N°2
ÉDITION 2018 : 100% INÉDIT, SPÉCIAL LIGHTROOM CLASSIC CC - VOLUME N°2
NUMÉRO SPÉCIAL 164 PAGES - Le Guide 100 % PRATIQUE pour LIGHTROOM
Le manuel incontournable pour les photographes nomades
■ Toutes les nouveautés de Lr CC et le flux de travail avec Lr Classic CC ■ L’interface de Lightroom CC de A à Z ■ 100% PRATIQUE = + 36 TUTORIELS EXCLUSIFS !
- Cliquez sur ce lien pour le commander l’édition papier du Guide Lr 2018 (envoi sous 48 heures)
- Cliquez sur ce lien pour le commander l’édition numérique du Guide Lr 2018 (téléchargement immédiat)

OU

Profitez de nos offres d’abonnement exceptionnels. Je souhaite m’abonner

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Les curseurs des réglages ont laissé place à des séries de flèches vers la droite et la gauche, mais si le fait de cliquer sur l’une ou l’autre des flèches fait bien varier le réglage (la luminosité, les hautes lumières, ou encore autre chose), rien n’indique plus maintenant, d’un simple coup d’œil aux curseurs (absents), de quelle manière on a effectué les réglages (si l’on a augmenté ou baissé la luminosité, les hautes lumières, etc.) et dans quelle mesure (beaucoup ou peu), ce que la position d’un curseur sur une ligne permet toujours. Je n’ai pas encore trouvé si l’interface est modifiable, mais en l’état, elle est devenue inutilisable. La présence de ces petites flèches qui oblitèrent tout repère linéaire de proportionnalité me semble tout à fait incohérente... mais bon... je me trompe peut-être... En tout cas, si les curseurs ont bel et bien disparu définitivement, je pense que je ne pourrai plus me servir de LightRoom et je devrais donc me désabonner.

  • Oups... ! un bug temporaire (local)... LR en partie bloqué sur "bibliothèque"