Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Livre : Studio d’Andreas Bübl

22/01/2019 | Sandrine Dippa

Après Posez ! de Mehmet Eygi, les éditons Eyrolles nous plongent dans l’univers de la photographie de studio avec un livre entièrement consacré aux plans d’éclairages de la photo de portrait. Studio d’Andreas Bübl aborde divers genres tels que le nu et la photographie de mode.

Si vous pratiquez la photographie en studio, vous vous êtes sans doute souvent pris le chou pour composer vos éclairages. Comment éclairer plusieurs personnages ? Un portrait en pied ? Un high key ? Un bébé ? À la Marlene Dietrich ? Avec un éclairage hollywoodien ? Une lumière rasante ? Pour obtenir un fond surexposé ? Ou une pose assise ? Studio paru aux éditions Eyrolles tente de répondre à ces questions avec des schémas dévoilant aussi bien l’emplacement des différents éclairages ainsi que le type d’accessoire utilisé. Le guide de 312 pages est composé de neuf chapitres évoquant presque toutes les situations que peuvent connaître les photographes de studio, du portait classique au portrait beauté en passant par le glamour, la mode, le portrait de caractère, le boudoir, le nu ; le portrait de couple et de groupe ; des enfants et de la famille ; en mouvement et en action.

Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans son sujet. Après un bref rappel des bases de la photographie (lumière en studio, couleur de la lumière, type de lumière, façonneurs, réflecteurs, l’équipement de base ; la mesure de l’exposition, les paramètres d’exposition (sensibilité Iso, vitesse d’obturation…) place aux cas pratiques concrets ! Dans une première partie abordant le portrait classique (dont le portrait, le portrait en pied à la sauvette ; l’utilisation du flash cobra ; la mise en scène du visage ; l’utilisation de deux flashs ou d’un flash de chantier ; le portrait d’entreprise contrasté ou en noir et blanc…), l’auteur consacre notamment quelques pages à l’éclairage hollywoodien. Une première partie évoque la situation (pour notre exemple l’auteur rappelle que l’éclairage hollywoodien est aussi appelé éclairage papillon, qu’il est parfait pour mettre en valeur les yeux, la forme du visage, les pommettes et qu’il utilise une source) ; le nombre de flashs avec un picto (un flash) ; le matériel (boîte à lumière Octabox de 80 cm et un réflecteur argenté de 110 x 70 cm) ; le style (portrait doux) ; le niveau de difficulté (facile) et les plans possibles (gros plan à plan poitrine).

Une deuxième partie donne un aperçu du rendu final et propose un schéma reflétant l’effet de la lumière (yeux brillants, ombre du cou large…). La troisième partie explique pas à pas la préparation du plan d’éclairage (positionnement de la boîte, fixation du réflecteur, placement du modèle à 1,5 ou 2 mètres du fond blanc) et propose un schéma présentant le matériel installé. Enfin, un encadré fournit des infos importantes et des conseils pratiques (changement de position du modèle pour un résultat classique…) tandis qu’un exergue (pour ce cas de figure, nous apprenons que la configuration est idéale pour les positions assises) complète le tout. Pour chaque situation on retrouve le même schéma.

Studio est clair et très complet, richement illustré. Les exemples proposés et les situations sont variés, l’auteur faisant notamment appel à des modèles d’âges et de physiques très différents. Il devrait intéresser les photographes avertis souhaitant se lancer dans photographie de studio et pourra aussi être utilisé comme un guide à aborder par centre d’intérêt (le contenu n’est ni linéaire, ni progressif).

Studio d’Andreas Bübl
312 pages
23 x 19 cm
Éditions Eyrolles

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.