Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lumix S1 & S1R, Reportage-test : L’ergonomie

27/04/2019 | Bruno Calendini

Au premier regard ce qui surprend sur le S1R (et plus encore lors de la prise en main), c’est son gabarit ! Il y a peu de temps encore, "hybride" était synonyme de "compact". Panasonic va devoir trouver d’autres axes de communication pour valoriser son système. En effet, le S1R est un beau bébé, plutôt lourd, imposant, et dont la fabrication ne laisse aucun doute sur la qualité des finitions et la solidité.

Au passage, voici un lien YouTube qui renvoie vers une vidéo de Panasonic ou vous pouvez découvrir un S1R particulièrement maltraité, qui supporte les assauts de testeurs psychopathes. (Le making of est ici !)

Les touches du boîtier (même celles qui sont marquées) sont quasiment toutes paramétrables et leurs fonctions sont interchangeables. Certaines s’éclairent (ainsi que l’écran supérieur) ce qui est un plus dans l’obscurité. Les roues sont bien crantées et tiennent en place (sauf celle du correcteur de dioptrie qui a tendance à se dérégler). Une commande "Lock" permet de verrouiller certains réglages (diaphragme, vitesse, sélection du collimateur,...) pour ne pas les changer accidentellement.

L’écran (tactile) est très intéressant puisque malgré l’absence d’une rotule classique (qui le déporterait sur le côté du boîtier), il reste orientable sur 2 axes, grâce à un système ingénieux qui autorise les cadrages verticaux (au raz du sol par exemple). La connectique très complète offre même une prise synchro flash, et le double slot pour cartes mémoires SD et XQD laisse le choix des armes (le système d’ouverture de la trappe donnant accès à ces dernières n’est pas des plus intuitifs, mais rien de rédhibitoire).

A l’avant, une commande permet de basculer instantanément entre 2 configurations. De votre mode photo "classique", vous pouvez passer instantanément en "mode discret" par exemple, en activant l’obturateur électronique, en désactivant l’assistance lumineuse de l’AF et en coupant le bip de mise au point d’un seul geste. Lors de notre reportage, ce mode nous a permis de travailler à 2 boîtiers côte à côte, l’un filmant- l’autre photographiant, sans interférences visuelles ou sonores pour le vidéaste.

ACHETEZ CE NUMÉRO #115
132 PAGES - MAI 2019 - 6,00 €
Actualités ■ Avant-Première : CANON EOS 250D ■ Le FIFPAN : Des animaux et des hommes ■ Influences : s’inspirer de DIANE ARBUS ■ GRAND FORMAT : Urban Circus par Aurore Alifanti ■ EXCLUSIF / REPORTAGE TEST AU PÉROU AVE LES PANASONIC S1 & S1R ■ [100% PRATIQUE] Un studio à domicile ■ [100% RETOUCHE] : LIGHTROOM CC [3 tutoriels] ■ [100% MATÉRIEL] TESTS : Fujjifilm X-T30 ■ Panasonic Lumix FZ1000 II ■ Dell UltraSharp U3219Q ■ Peak Design Travel bag 45L ■ Joby GorillaPod Mobile RIg ■ Datacolor SpyderX Pro ■ LaCie mobile SSD 2 To ■ Tokina Opera 16-28 mm f/2,8 FF ■ Fujinon XF 8-16 MM F/2,8 R LM WR ■ La tribune de Sylvie Hugues ■ Cliquez sur ce lien pour commander le magazine papier (envoi sous 48 heures)
NOUVEAU : Cliquez sur ce lien pour commander le magazine sur tablette (iOs & Androïd)en version numérique
NOUVEAU ! ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT DE DURÉE
MDLP lance en 2018 une offre d’abonnement sans engament de durée sur sa version numérique (disponibles smartphones, tablettes et ordinateurs). Vous êtes libre de résilier ou suspendre à tout moment votre souscription par l’envoi d’un simple émail à l’adresse émail à abonnement@lemondedelaphoto.com Afin de vous faire découvrir cette offre et cette nouveau mode pour vous procurer votre magazine préféré, nous vous proposons une offre préférentielle : vous payez 1€ le premier numéro, puis 3,90 € les numéros suivants. Paiement par CB 100% sécurisé par la société Générale. Cliquer sur ce LIEN pour bénéficier de cette offre.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.