Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lumix S1 & S1R, Reportage-test : UN CAPTEUR DE 47 MEGAPIXELS (part.1)

27/04/2019 | Bruno Calendini

47 Millions de pixels ... ça sert à quoi et ça se gère comment ?
Et bien ça sert soit à des utilisations nécessitant une extrême précision des détails (reproduction d’œuvres d’art, photo scientifique, ...), soit pour des exploitation grands formats, soit pour se donner une grosse latitude de recadrage et récupérer ainsi une petite partie de la photo en conservant une taille et une qualité raisonnables.
Photo : www.calendini.com

- EXIF : LUMIX S1R + LUMIX S 24-105mm f/4 Macro OIS ■ Focale 24 mm ■1/30s ■ f/4 ■ 3200 Iso

Ci dessus une photo plein format, avec en détail (dans le cadre vert) un enfant au milieu des sacs d’épices. Ci dessous, le même détail agrandi à 100%
Les fichiers issus du capteur du LUMIX S1R sont remarquables. Notamment parce que le logiciel embarqué livre des JPEG très propres, sur lesquels bruit et lissage sont très bien maîtrisés, même en très hauts ISO. Cela interpellera certainement des photographes qui fond de grosses productions et qui s’épuisent à optimiser systématiquement leurs RAW un par un, après leurs reportages (j’en connais un certain nombre !).
Si on considère en plus que ce capteur est capable de générer des photos de 187 Millions de pixels (issus de 8 images combinées, prises avec un petit décalage), on peut pousser encore plus loin la très haute définition et répondre à de nombreuses exigences.
Photo : www.calendini.com

- EXIF : LUMIX S1R + LUMIX S 24-105mm f/4 Macro OIS ■ Focale 24 mm ■1/320s ■ f/8 ■ 100 Iso

Voici le genre de paysage idéal pour la très haute définition : Sur trépied, sans vent (qui ferait bouger la végétation et engendrerait du flou), une rafale de 8 images donnera un fichier impressionnant de 187 Mpxl

Mais la vie n’est pas que rose au pays du LUMIX S1R et son capteur survitaminé n’a pas que des avantages. Son plus gros défaut est de ne proposer qu’une seule définition : on aurait aimé pouvoir shooter à 24Mpxl quand 47Mpxl ne servent qu’à saturer inutilement l’espace disque.
D’autre part, le poids des fichiers générés limite la rafale à 6 images/secondes en AFC, un score plutôt moyen (notons au passage que le S1 et ses 24Mpxl ne fait pas mieux, ... ce qui peut paraître étrange). Enfin, en post production, dites vous que votre ordinateur va être mis à rude épreuve pour traiter les images : Tout est plus long, même naviguer dans le ciel immense d’un fichier de 8368pxl de large, à la recherche d’une éventuelle poussière ! Pourtant, vous devrez peut-être vous soumettre à cette contrainte car le S1R est dépourvu d’un nettoyage programmable du capteur qui se lancerait automatiquement à l’allumage ou à l’extinction du boîtier. Pour cela, il faut aller dans le menu régulièrement et lancer l’opération manuellement.

ACHETEZ CE NUMÉRO #115
132 PAGES - MAI 2019 - 6,00 €
Actualités ■ Avant-Première : CANON EOS 250D ■ Le FIFPAN : Des animaux et des hommes ■ Influences : s’inspirer de DIANE ARBUS ■ GRAND FORMAT : Urban Circus par Aurore Alifanti ■ EXCLUSIF / REPORTAGE TEST AU PÉROU AVE LES PANASONIC S1 & S1R ■ [100% PRATIQUE] Un studio à domicile ■ [100% RETOUCHE] : LIGHTROOM CC [3 tutoriels] ■ [100% MATÉRIEL] TESTS : Fujjifilm X-T30 ■ Panasonic Lumix FZ1000 II ■ Dell UltraSharp U3219Q ■ Peak Design Travel bag 45L ■ Joby GorillaPod Mobile RIg ■ Datacolor SpyderX Pro ■ LaCie mobile SSD 2 To ■ Tokina Opera 16-28 mm f/2,8 FF ■ Fujinon XF 8-16 MM F/2,8 R LM WR ■ La tribune de Sylvie Hugues ■ Cliquez sur ce lien pour commander le magazine papier (envoi sous 48 heures)
NOUVEAU : Cliquez sur ce lien pour commander le magazine sur tablette (iOs & Androïd)en version numérique
NOUVEAU ! ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT DE DURÉE
MDLP lance en 2018 une offre d’abonnement sans engament de durée sur sa version numérique (disponibles smartphones, tablettes et ordinateurs). Vous êtes libre de résilier ou suspendre à tout moment votre souscription par l’envoi d’un simple émail à l’adresse émail à abonnement@lemondedelaphoto.com Afin de vous faire découvrir cette offre et cette nouveau mode pour vous procurer votre magazine préféré, nous vous proposons une offre préférentielle : vous payez 1€ le premier numéro, puis 3,90 € les numéros suivants. Paiement par CB 100% sécurisé par la société Générale. Cliquer sur ce LIEN pour bénéficier de cette offre.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.