[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

NOUVEAU : Cliquez sur ce lien pour commander le magazine sur tablette (iOs & Androïd)en version numérique

- Voir le sommaire illustré

PARTIE 1 : IMAGE

- Actus L’actualité du monde de la photo vue par la rédaction.

- PHOTOKINA 2018, le bilan de la Rédaction L’édition 2018 de la Photokina a tenu toutes ses promesses. Alors qu’il s’agissait du dernier rendez-vous au traditionnel rythme biennal (à partir de mai prochain, la Kina devient un événement annuel), la grand-messe internationale de la photographie nous a réservé de belles surprises... État des lieux d’un marché à la croisée des chemins. - L’hybride 24 x 36, à la folie La guerre est déclarée. Et à l’issue de la Photokina 2018, les fronts se sont multipliés pour Sony, puisqu’après Canon et Nikon, on compte désormais Panasonic et Sigma, dont les hybrides plein format arriveront courant 2019. Mais c’est surtout l’annonce d’une triple alliance entre ces deux derniers et Leica, qui a fait l’effet d’une bombe… - La voix du Super Full Frame : Pendant que la majorité des constructeurs se ruent sur le format 24 x 36, Fujifilm persiste dans la voie du grand format, rebaptisé par la marque « super full frame », à l’occasion de la présentation des GFX 50R et du futur hybride à 100 Mpxl. - Quoi de neuf, pour les « petits formats » ? Olympus et Ricoh Imaging étaient bel et bien présents, lors de cette édition. Mais leurs stands ne furent le théâtre d’aucune annonce, en matière d’hybrides ou de reflex. Seule la maquette d’un GR III faisait office de nouveauté. Les deux marques lorgnent déjà sur 2019, pour célébrer leur centenaire respectif…

ÉDITION :

- Beaux livres : La sélection de la rédaction des livres photos.

AGENDA :

- Agenda : La sélection des expos incontournables de ce mois. À voir absolument !

UN JOUR, UNE PHOTO :

- Un jour, une photo : Bombardier d’eau Durant l’été 2016, un incendie ravage la montagne, entre le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Le photographe Lilian Auffret rejoint le site, non sans prendre les précautions d’usage. |

INFLUENCES : S’INSPIRER DE HARRY CALLAHAN

- En publiant un livre consacré à ses propres influences photographiques, Jean-Christophe Béchet propose une belle traversée de l’histoire de la photographie, de Eugène Atget né en 1857 à Stéphane Couturier, né cent ans plus tard. Dix décennies qui ont façonné l’esthétique photographique, entre courants, controverses et expérimentations. Jean-Christophe a retenu 51 noms pour cette petite histoire de la photographie, à la fois pratique et autobiographique. Chaque mois, vous retrouverez un chapitre de ce livre en suivant l’ordre chronologique des années de naissance. Avec à l’esprit cette phrase du grand philosophe, écrivain et essayiste italien Umberto Eco qui a écrit : « Les grands écrivains sont des grands lecteurs de dictionnaires : ils nagent à travers les mots. On apprend en lisant, comme les peintres ont d’abord toujours copié leurs aînés. La source d’inspiration, à condition de ne pas mener au plagiat, est essentielle ».

GRAND FORMAT :

- La fin d’un monde : Le photographe islandais Ragnar Axelsson photographie le quotidien des populations vivant dans la région arctique, au Groenland, aux îles Féroé et en Sibérie, depuis une trentaine d’années. Né en 1958, il poursuit son travail photographique, et publiera début 2019 deux livres successifs, consacrés aux glaciers, ainsi qu’aux chiens. Deux symboles de ces territoires polaires, aujourd’hui grandement menacés par le réchauffement climatique, qui chamboule le mode de vie dans cette région du monde. À très grande vitesse. Le photographe témoigne inlassablement de cette désastreuse situation en images, seul moyen, à ses yeux, de sensibiliser les populations dans nos contrées.

IL ÉTAIT UNE FOIS : Fujifilm, le numérique autrement

Il y a trente ans, Fujifilm dévoilait lors de la Photokina de 1988 le premier compact numérique capable d’enregistrer ses données sur une carte mémoire, ses concurrents utilisant encore des disquettes analogiques. Ce modèle DS-1P marquait l’engagement du grand spécialiste des films couleur dans une technologie très éloignée de son métier d’origine.

PARTIE 2 : TECHNIQUE

ATELIER PHOTO N°1 : La prise de vue en studio photo

Découvrez les bonnes pratiques dans un studio photo et réussissez vos prises de vues, quel que soit votre champ d’expression. ■ Planifier sa séance ■ Organiser une séance photo en studio ■ Photographier sans fil ■ La post-production de ses fichiers

ATELIER PHOTO N°2 : Réaliser et retoucher un portrait créatif

Réussissez un portrait original avec un éclairage studio simple et quelques retouches dans Photoshop. ■ La prise de vue ■ L’installation ■ la retouche

PAROLES DE PHOTOGRAPHE

dans la tête d’un photographe pro au moment de déclencher ? Fabrice Milochau, Kares Le Roy et Gilles Reboisson commentent une de leurs photographies pour révéler tout ce qui se passe avant une prise de vue. Ce petit jeu est un véritable guide technique appliqué en même temps qu’un moyen d’éduquer son regard !

CONVERGENCE : DU BOITIER À L’ÉCRAN

La synchronisation, un mal nécessaire Prise de vue et post traitement sont deux faces de la même médaille. Dans la série Convergences, Volker Gilbert explore les différents éléments dont l’importance ne faiblit pas au long de la chaîne d’image. Elle conditionne l’association entre le boîtier et le flash, au point d’en limiter la compatibilité – lever de rideau sur la synchronisation !

TUTORIELS / PAS-à-PAS

■ Liste des tutoriels : LIGHTROOM CC [2 tutoriels / 8 pages] ■ HDR EFEX / NIK COLLECTION [1 tutoriel]
- TUTORIEL #1 : EXCIRE, PLUG-IN LIGHTROOM CC
Rendre Lightroom plus intelligent
Et si la méthode de gestion d’images de Lightroom Classic était dépassée ? C’est ce que suggèrent les développeurs d’Excire, un plug-in qui va dépoussiérer votre façon de rechercher les images dans votre catalogue.
- TUTORIEL #2 : LIGHTROOM CC
Accentuer dans Lightroom
L’accentuation de la netteté est une étape indispensable lors du traitement des images. Faisons un tour d’horizon des outils communs
à tout l’écosystème Lightroom, Classic et CC.
- TUTORIEL #3 : HDR Efex de la Nik Collection
Parfaire le mappage HDR
Étendez la plage dynamique d’une photo avec le module HDR Efex de la Nik Collection.

PARTIE 3 : MATÉRIEL

LES TESTS

■ Liste des tests : Canon EOS R ■ Nikon Z7 ■ Fujifilm X-T3 ■ Panasonic Lumix LX100 II ■ Dell S2719DM ■ Epson Expression XP-8500 ■ Pentax HD D-FA* 50 mm f/1,4 SDM AW ■ Tamron 70-210 mm f/4 Di VC USD ■
- TEST#1 : Canon EOS R S’il y a bien une chose qui perdure, c’est l’ère EOS des appareils experts et professionnels. À visée optique ou électronique. Quant à savoir si les reflex traditionnels ont encore une longue vie, rien n’est moins sûr face à la génération hybride plein format que Canon initie avec l’EOS R fraichement sorti du bois. Enfin ! - TEST#2 : Nikon Z7 Le Z7 est attendu au tournant par les Nikonistes, tentés de franchir le rubicond en direction des Sony Alpha. Durant notre banc d’essai, nous avons été tentés, à de nombreuses reprises, de comparer cet hybride 24 x 36 au D850, dont les caractéristiques sont très proches. Alors que Canon est également arrivé sur ce segment, et que Panasonic en fera autant l’an prochain, le Z7 tient-il toutes ses belles promesses ? Indice : l’avenir du reflex s’obscurcit sérieusement… - TEST#3 : Fujifilm X-T3 Fujifilm avait lancé au printemps son flag-ship APS-C, le X-H1 qui reprenait le viseur haute définition du moyen format GFX 50S et intégrait la stabilisation du capteur. Si le X-T3 plus compact, mais vendu 400 € moins cher ne reprend pas la stabilisation du capteur, il se paie le luxe d’avoir le même viseur, une définition supérieure avec un capteur BSI favorable aux hauts Iso, et des cadences de tir photo et vidéo nettement supérieures à son frère haut de gamme. - TEST#4 : Panasonic Lumix LX100 II Ce modèle a la lourde tâche de succéder au très apprécié LX100, sorti il y a quatre ans. Nouveau capteur, écran tactile, poignée redessinée : les évolutions ne sont guère nombreuses, alors que dans le même temps, le prix est revu à la hausse, par rapport à la première mouture. Justifié ? - TEST#5 : Dell S2719DM Le format 27“ et la résolution de 2 560 x 1 440 (QHD) constitue, semble-t-il, l’un des meilleurs compromis pour le travail de retouche d’image. Encore faut-il que l’écran soit fidèle, quel que soit le gamut qu’il est censé couvrir. - TEST#6 : Epson Expression XP-8500 Les « vraies » imprimantes photo sont considérées comme telles par les amateurs à partir d’une combinaison d’encres mêlant au moins six couleurs, c’est le cas de l’intéressante Expression XP-8500. - TEST#7 : Pentax HD D-FA* 50 mm f/1,4 SDM AW Les « vraies » imprimantes photo sont considérées comme telles par les amateurs à partir d’une combinaison d’encres mêlant au moins six couleurs, c’est le cas de l’intéressante Expression XP-8500. - TEST#8 : Tamron 70-210 mm f/4 Di VC USD Hasard du calendrier… ou pas, alors que dans notre numéro 109 nous testions le nouveau Canon 70-200 mm f/4, voici le Tamron 70-210 mm de même ouverture, proposé presque deux fois moins cher. Dilemme évident qui peut aussi se poser pour un Nikoniste…

LA TRIBUNE DE SYLVIE : La trilogie de la réussite

- Chaque mois, Sylvie Hugues nous livre son regard et son analyse sur un monde de la photo toujours aussi protéiforme.

N’hésitez pas à commenter le sommaire de ce numéro pour continuer nos échanges sur le site www.lemondedelaphoto.com. Au fait ce dernier numéro il vous plaît ?

NOUVEAU ! ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT DE DURÉE
MDLP lance en 2018 une offre d’abonnement sans engament de durée sur sa version numérique (disponibles smartphones, tablettes et ordinateurs). Vous êtes libre de résilier ou suspendre à tout moment votre souscription par l’envoi d’un simple émail à l’adresse émail à abonnement@lemondedelaphoto.com Afin de vous faire découvrir cette offre pour vous procurer votre magazine préféré, nous vous proposons une offre préférentielle : vous payez 1€ le premier numéro, puis 3,90 € les numéros suivants. Paiement par CB 100% sécurisé par la société Générale. Cliquer sur ce LIEN pour bénéficier de cette offre.

MDLP #110 - Papier

par Vanessa Vigier - 

MDLP - 

7.5 €.

132 PAGES - NOVEMBRE 2018
Actualités ■ PHOTOKINA 2018, Le bilan de la rédaction [10 pages spéciales] ■ Influences : s’inspirer de Harry Callahan ■ GRAND FORMAT : La fin du monde par Ragnar Axelsson ■ 100% PRATIQUE : La prise de vue en studio photo + Réaliser et retoucher un portrait créatif ■ TESTS : Canon EOS R ■ Nikon Z7 ■ Fujifilm X-T3 ■ Panasonic Lumix LX100 II ■ Dell S2719DM ■ Epson Expression XP-8500 ■ Pentax HD D-FA* 50 mm f/1,4 SDM AW ■ Tamron 70-210 mm f/4 Di VC USD ■ La tribune de Sylvie Hugues ■

Nouveau chapitre.... Depuis 1966, la Photokina – créée en 1950 sous l’appellation Photo und Kino Ausstellung, puisque l’événement liait photographie et cinéma – avait adopté un rythme biennal. Chaque mois de septembre, les années paires, la grand-messe allemande constituait un rendez-vous incontournable pour tous les acteurs majeurs du monde de la photographie, avec à la clé, souvent, des annonces marquantes. À partir de 2019, la Photokina aura lieu au mois de mai, tous les ans. Alors que ce changement périodique soulève de nombreuses questions, notamment sur le destin international du salon, l’édition 2018 a été le théâtre de nouveautés pour le moins surprenantes, qui confirment la tendance à l’expertise et la ruée vers les « grands formats ».L’annonce du développement des S1 et S1R, premiers appareils sans miroir plein format signés Panasonic, dix ans après l’apparition du G1, premier hybride du marché, aurait suffit à notre bonheur de journalistes, à l’affût d’actualités « croustillantes ». Mais que dire de la triple alliance constituée avec Leica et Sigma autour de la monture L ! Un secret savamment gardé – il y a bien eu quelques fuites durant les heures précédant l’annonce – dont la révélation a fait l’effet d’une bombe sur le salon. La concurrence s’accroît de manière sérieuse pour Sony, mais aussi pour Canon et Nikon et leurs hybrides 24 x 36 (lire les tests des EOS R et Z7 dans ce numéro). À ce stade, nous ne disposons que d’informations parcellaires sur cette coalition, mais elles augurent du meilleur, surtout quand on sait à quel point l’élaboration d’une gamme optique cohérente est cruciale, lors de l’émergence d’un nouveau système. Reste la question du prix. Nous le répétons lors de chaque test, la tendance tarifaire à la hausse, boîtiers et optiques compris, tempère nos ardeurs. D’ici la prochaine Photokina, au printemps 2019, nous devrions en savoir plus. Un nouveau chapitre démarre, dans l’histoire de la photo…
par Benjamin Favier, rédacteur en chef

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.